χ

Les diplômés chômeurs proposent un compromis à Benkirane

L’avocat des diplômés chômeurs, Mohamed Ziane, a annoncé mardi 18 juin, que les plaignants sont prêts à abandonner les rémunérations dues depuis juillet 2011 si le gouvernement renonce à faire appel de la décision de justice.  

Les diplômés chômeurs proposent un compromis à Benkirane

Le 21 juin 2013 à 18h26

Modifié 21 juin 2013 à 18h26

L’avocat des diplômés chômeurs, Mohamed Ziane, a annoncé mardi 18 juin, que les plaignants sont prêts à abandonner les rémunérations dues depuis juillet 2011 si le gouvernement renonce à faire appel de la décision de justice.  

Rebondissement dans l’affaire qui oppose les diplômés chômeurs à l'Etat. La décision selon laquelle les plaignants sont prêts à abandonner les rémunérations dues depuis juillet 2011 si le gouvernement renonce à faire appel de la décision de justice ne concerne que 39 personnes qui ont chargé l’avocat M. Ziane de gérer leur dossier. A elles, se sont ajoutées 147 autres personnes qui ont déposé des requêtes auprès du tribunal administratif depuis l’annonce du jugement.

«Il est préférable de négocier des solutions avec le gouvernement plutôt que d’entrer dans une situation de conflit», assure l’avocat dans une déclaration à Médias 24.

Bien que cette décision ne concerne qu’un nombre restreint de diplômés chômeurs, «elle permettra au gouvernement d’économiser un an et demi de salaires car, au lieu de verser les mensualités à partir de juillet 2011, le gouvernement ne sera tenu de verser les salaires qu’à partir de la date de régularisation de la situation administrative des diplômés chômeurs».

Pour le moment, rien ne permet de dire que la décision courra sur l’ensemble des 2.800 autres diplômés chômeurs dans le cas où le gouvernement obtempèrerait. M. Ziane commente : «les autres (2.800 diplômés chômeurs) sont répartis en une vingtaine d’associations, il n’est pas possible de dire si elles s’aligneront toutes sur notre décision », avant de poursuivre : «Dans le cas où le gouvernement accepterait nos conditions, il aura réussi un grand coup médiatique. Les institutions auront gagné en légitimité aux yeux des citoyens».

 

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

TAQA Morocco: Communiqué financier des résultats du deuxième trimestre 2022

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.