Les annonceurs préparent ramadan, les chaînes annoncent leurs grilles

Le ramadan commencera cette année le 9 ou le 10 juillet. Un mois où se réalisent les pics d'audience de télévision et de spots publicitaires. Dans plusieurs secteurs les grandes marques se livrent de féroces batailles.  

Les annonceurs préparent ramadan, les chaînes annoncent leurs grilles

Le 14 juin 2013 à 10h00

Modifié 14 juin 2013 à 10h00

Le ramadan commencera cette année le 9 ou le 10 juillet. Un mois où se réalisent les pics d'audience de télévision et de spots publicitaires. Dans plusieurs secteurs les grandes marques se livrent de féroces batailles.  

Medi1 TV va être la première chaîne à annoncer la tant attendue grille du ramadan, celle qui expose les moments forts, les produits phares, les tranches horaires et enfin... les tarifs de publicité. 2M suivra lundi 17 juin.

En attendant les grilles de programmation et les grilles tarifaires de nos chaînes, nous effectuons ci-après, un petit retour plein d'enseignements, sur les trois dernières saisons ramadanesques. Que nous disent-elles?

Voici un éclairage ramadanesque sur la base de données fournies par Imperium média. Ces chiffres correspondent aux investissements bruts calculés sur la base de la valeur des espaces publicitaires et donc ne tenant pas compte des remises. 

2010, 2011 et 2012 ont enregistré successivement des investissements publicitaires à hauteur de 596 millions de DH, 624 millions de DH et 606 millions de DH, selon les chiffres d’Imperium. On enregistre donc l’année dernière, une baisse, probablement provoquée par la crise.

La télévision est toujours «le chouchou» des annonceurs, en détenant à elle seule plus des 2/3 de la part de marché des investissements durant les  trois années précédentes. Une part de marché importante certes, mais le leader historique des médias est en légère perte de vitesse. Ce recul est en faveur de la radio, qui a connu une évolution de 4 points entre 2010 (7%) et 2012 (11%), grâce à l’amélioration de l’offre, née des nouvelles radios privées.

Medi1 TV grignote des parts doucement mais sûrement en passant de 0,04% des investissements en 2010 à 9,9% en 2012.

 

Parts de marché TV

 

Source : Imperium

D’un autre côté, la publicité ramadanesque télévisuelle, happée par les taux d’audience élevés, engendre la hausse des tarifs publicitaires. En effet, la concurrence effrénée de communication que connaît ramadan, étant le mois de plus forte consommation et qui rassemble quotidiennement les familles autour de la télévision, conduit cette dernière à développer une grille tarifaire différente du reste de l’année. Cela dit, les tarifs sont indexés à l’audience.

Concernant les annonceurs pour lesquels l'activité publicitaire est la plus intéressante en termes d’investissement brut (et donc naturellement en volume aussi), les chiffres des trois dernières saisons montrent que le secteur télécom occupe les trois premières places avec l’opérateur historique en tête.  Il est à noter que l’unique marque du top 10 qui communique sur tous les supports médiatiques est Médi télécom (méditel). La 4ème place est occupée par Addoha suivi par les marques agroalimentaires. 

 

Top 10 annonceurs 2012

Source : Imperium


 

Vous avez un projet immobilier en vue ? Yakeey & Médias24 vous aident à le concrétiser!

Si vous voulez que l'information se rapproche de vous

Suivez la chaîne Médias24 sur WhatsApp
© Médias24. Toute reproduction interdite, sous quelque forme que ce soit, sauf autorisation écrite de la Société des Nouveaux Médias. Ce contenu est protégé par la loi et notamment loi 88-13 relative à la presse et l’édition ainsi que les lois 66.19 et 2-00 relatives aux droits d’auteur et droits voisins.

A lire aussi


Communication financière

Auto Hall: INDICATEURS TRIMESTRIELS AU 31 MARS 2024

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.