χ

Raids et rallyes, une affaire de sport… et d’argent

Comme chaque année, le printemps est la saison des rallyes et des raids. Au-delà de l’aventure sportive, l’enjeu est aussi financier avec des budgets de plusieurs millions de DH.  

Raids et rallyes, une affaire de sport… et d’argent

Le 28 mars 2013 à 12h05

Modifié 28 mars 2013 à 12h05

Comme chaque année, le printemps est la saison des rallyes et des raids. Au-delà de l’aventure sportive, l’enjeu est aussi financier avec des budgets de plusieurs millions de DH.  

Qu’il s’agisse du Rallye Aïcha des Gazelles, qui se déroule jusqu'au 30 mars, du Sultan Marathon des Sables, en avril, ou de la Transmarocaine, qui a eu lieu du 16 au 24 mars, à quelques ingrédients près, la recette est toujours la même. Prévoyez une forte dose d’adrénaline pour l’effort physique. Ajoutez une touche d’exotisme procurée par la traversée de sites naturels, le tout savamment assaisonné de fibre solidaire.

Le coût de l’expérience

Mais pour goûter à cette délicieuse préparation, votre condition physique ne suffit pas… C’est votre capacité financière qui est déterminante.

Sachez que le coût de participation au trophée Aïcha des Gazelles s’élève à 162 640 DH par équipage. Une compétition exclusivement féminine qui en est à sa 24e édition. Avec 150 participantes, la recette s’élève à plus de 23 millions de DH. Et attention, le coût final par participant est bien plus élevé car il faut un 4x4 équipé pour chaque équipage.

Autre événement de taille, mais beaucoup plus abordable pour les participants : le Sultan Marathon des Sables, dont « le coût de l’inscription est de près de 2.900 euros en France  et de 30.000 DH au Maroc », indique Patrick Bauer, directeur de la course. Cette année, pour la 28e édition, plus d’un millier de coureurs se dépenseront avec comme toile de fond les dunes de Merzouga. Le budget de la course s’élève à environ 30 millions de DH chaque année.

La Transmarocaine, une course accessible

La 8e édition de la Transmarocaine s’est distinguée par la diversité des disciplines proposées aux concurrents : VTT, canoë et course à pied. Les frais de participation sont fixés à 10.000 DH par concurrent. « Ce montant reste en deçà des prix pratiqués dans ce genre de course », ne manque pas préciser Gilles Gaubert, directeur général de la Transmarocaine. Et d’ajouter : « Nous désirons drainer le maximum de personnes. Les frais de participation représentent la moitié de notre budget global ».

Pas de rallye sans partenaires

Outre les frais versés par les participants, ces manifestations ne pourraient fonctionner sans le soutien précieux des partenaires. « Nous sommes à la recherche de partenaires et de subventions pour pouvoir équilibrer notre budget », rappelle Gilles Gaubert, DG de la Transmarocaine.La course est soutenue depuis 6 ans par le groupe OCP avec une enveloppe de 500.000 DH. Ce montant représente une part importante du budget total de la course qui est compris entre1,2 et 1,4 millions de DH par an.

Le Sultan Marathon des sables est quant à lui soutenu par la célèbre marque de thé éponyme depuis 2010. « De manière générale, les sponsors représentent environ 20% de notre budget,»selon Patrick Bauer.

Devenu avec les années « the place to be», le rallye Aïcha des gazelles doit largement sa longévité à son partenariat avec les Conserves de Meknès. Mais pour le montant, c’est « top secret » !

Des fonds redistribués aux villageois

Au-delà du défi sportif, le but de ces compétitions est aussi humanitaire. Les villages traversés profitent souvent d’actions de solidarité. « Nous emmenons nos partenaires dans le Challenge du cœur, pour soutenir des associations locales avec un budget de 50.000 DH », explique Gilles Gaubert de la Transmarocaine.

Pour le Sultan Marathon des Sables, les fonds collectés aident des dizaines d’œuvres caritatives, à travers le site Darbaroud.com. Quand à Aïcha des Gazelles, son association, « Cœur des Gazelles » est reconnue d’utilité publique depuis 2001.

 


 

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

TGCC: Extrait de la notice d'information

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.