Huawei Maroc réunit les experts pour un avenir numérique “plus robuste et durable”

En marge du Gitex Africa 2024, Huawei Maroc a organisé le sommet "Huawei Digital Morocco Summit 2024", qui s’est tenu à Marrakech en date du 30 mai 2024.

Huawei Maroc réunit les experts pour un avenir numérique “plus robuste et durable”

Le 5 juin 2024 à 12h17

Modifié 5 juin 2024 à 16h33

En marge du Gitex Africa 2024, Huawei Maroc a organisé le sommet "Huawei Digital Morocco Summit 2024", qui s’est tenu à Marrakech en date du 30 mai 2024.

Articulé autour de la thématique "Accélérer l’intelligence pour un Maroc numérique," cet événement d’envergure a permis de rassembler pas moins de 100 participants issus des secteurs de la finance, du gouvernement, du cloud B2B entre autres secteurs clés, afin de promouvoir ensemble le développement d’un écosystème digital dynamique, résilient et ouvert.

Le sommet a été structuré autour de trois messages clés : l’avènement de nouvelles infrastructures, l'émergence d'un nouvel écosystème et la création de propositions de valeur innovantes.

S'exprimant au sujet de la tenue de cette rencontre, Colin Hu, CEO Huawei Northern Africa Enterprise & Cloud Business Dept, a déclaré : "Le Huawei Digital Morocco Summit 2024 offre une plateforme puissante qui permet de réfléchir à des stratégies de transformation numérique vertes, optimisées et efficaces, destinées aussi bien au gouvernement qu’aux entreprises."

Les discussions entre les experts ont notamment porté sur trois axes majeurs : Gouvernement, Finance et Cloud.

Pour réussir une transformation numérique à grande échelle, destinée à renforcer la souveraineté digitale nationale, de nombreux défis doivent être relevés en exploitant les innovations technologiques telles que les nouvelles infrastructures numériques, exprime Huawei dans un communiqué.

En adoptant une architecture "un seul réseau", les partenaires gouvernementaux pourront bénéficier d’un accès facile à divers services en tout temps et en tout lieu, connectant ainsi les citoyens et les entreprises.

Grâce à un cadre unifié "One Cloud", soutenu par des politiques claires en matière de gouvernance des données, les gouvernements seront à même de garantir la cohérence de leurs opérations tout en minimisant leurs coûts de gestion et en optimisant leurs prestations de services.

A son tour, le secteur financier progresse rapidement vers un monde numérique, tandis que les services financiers ont été intégrés dans des scénarios quotidiens axés sur les engagements plutôt que sur les transactions.

"À l'avenir, les institutions financières du Maroc comme du monde entier devraient mettre en place des infrastructures fiables, sécurisées et résilientes ainsi que des plateformes d'intelligence de données capables de libérer tous les potentiels en termes de productivité et d’efficience financières", poursuit le même communiqué.

Le sommet a également mis en lumière la nouvelle technologie Cloud + AI qui sera utilisée dans de nombreuses nouvelles entreprises, en élargissant l'activité et en créant une plateforme de services cloud en quatre dimensions dans le cloud à l'avant-garde et dans de multiples dimensions. L'exploitation de cette nouvelle technologie, sous la version KooVersion, est déjà répandue dans 33 régions avec 93 zones de distribution, desservant plus de 170 clients dans le monde.

L’événement a, ainsi, servi de plateforme d’échange et de discussion autour de l'état du secteur des TIC, notamment des stratégies de développement, des feuilles de route pour la transformation numérique et des tendances futures du secteur.

Vous avez un projet immobilier en vue ? Yakeey & Médias24 vous aident à le concrétiser!

Si vous voulez que l'information se rapproche de vous

Suivez la chaîne Médias24 sur WhatsApp
© Médias24. Toute reproduction interdite, sous quelque forme que ce soit, sauf autorisation écrite de la Société des Nouveaux Médias. Ce contenu est protégé par la loi et notamment loi 88-13 relative à la presse et l’édition ainsi que les lois 66.19 et 2-00 relatives aux droits d’auteur et droits voisins.

A lire aussi


Zine El Abidine Charafeddine : “Le capital culturel local de Dakhla est immensément riche et nous voulons le montrer et le partager avec tous”(2/2)

Tout le monde connaît aujourd'hui les atouts balnéaires de Dakhla, la perle du Sud. Beaucoup moins soupçonnent son potentiel pour devenir une destination culturelle de premier choix. Dans cette deuxième et dernière partie de notre échange, Zine El Abidine Charafeddine, président de l’Association pour l’animation culturelle et artistique dans les provinces du Sud, évoque les ambitions et les perspectives de développement de Dakhla dans les domaines culturel et touristique.

Laâyoune. L'exception naturelle en trois lieux mémorables (2/2)

Tourisme culturel, patrimonial, historique ou encore, pour les plus experts, archéologique, la province de Laâyoune se prête aussi au tourisme naturaliste. Dans cette immensité désertique aride, l’humidité à certains endroits, le tracé atypique de certains oueds et toutes les retenues d’eau qui parsèment ce territoire ont forgé des paysages où se mêlent le bleu de l’eau et le rouge du sable. Trois lieux en particulier illustrent cette exception naturelle (Suite et fin).

Communication financière

JAIDA : Communication financière 1er trimestre 2024

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.