χ

L’Europe doit trouver d’urgence une substitution à l’approvisionnement russe en énergie (AIE)

L’Europe doit trouver d’urgence une substitution à l’approvisionnement russe en énergie (AIE)

Le 22 juin 2022 à 13h31

Modifié le 22 juin 2022 à 15h51

L’Europe doit se précipiter pour remplacer l’approvisionnement énergétique russe et devrait doubler ses efforts en matière d’énergies renouvelables, y compris l’énergie nucléaire, a déclaré ce mercredi 22 juin l’Agence internationale de l’énergie.

L’Europe doit se précipiter pour remplacer l’approvisionnement énergétique russe et devrait doubler ses efforts en matière d’énergies renouvelables, y compris l’énergie nucléaire, a déclaré ce mercredi 22 juin l’Agence internationale de l’énergie.

« A court terme, la ruée vers les sources alternatives d’énergies fossiles crée des ouvertures claires pour les fournisseurs non russes », déclare l’Agence internationale de l’énergie (AIE) dans son rapport annuel sur l’investissement.

L’Europe doit réagir à la crise « par une accélération déterminée des investissements dans l’efficacité, les énergies renouvelables et d’autres technologies propres », a-t-elle ajouté, selon Reuters.

L’Union européenne et d’autres économies développées ont sanctionné le pétrole et le charbon russes, mais ont retardé l’interdiction des importations de gaz. Le renforcement des infrastructures nucléaires vieillissantes pourrait offrir un répit à la flambée des prix de l’électricité et à la pénurie d’approvisionnement, d’après l’AIE.

« À la lumière du regain d’intérêt pour le rôle de l’énergie nucléaire dans les transitions énergétiques propres, la guerre a souligné la nécessité d’explorer des options pour des investissements dans de nouvelles installations, ainsi que la réouverture des usines de conversion (d’uranium) existantes », poursuit l’agence.

En termes d’investissement énergétique total pour 2022, l’AIE a souligné dans son rapport que 2,4 milliards de dollars devaient être investis dans le secteur cette année, ajoutant cependant que cela ne suffisait pas à combler un déficit d’approvisionnement et à lutter contre le changement climatique.

« Ce type d’investissement augmente, mais nous avons besoin d’une augmentation beaucoup plus rapide pour atténuer la pression exercée sur les consommateurs par les prix élevés des combustibles fossiles, pour rendre nos systèmes énergétiques plus sûrs et pour mettre le monde sur la bonne voie afin d’atteindre nos objectifs climatiques », a indiqué le directeur de l’AIE, Fatih Birol.

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.