χ

Casablanca: 18 MDH pour réparer les ponts détériorés de l’autoroute urbaine

Après avoir évalué l’état des ponts de l’autoroute urbaine, la SDL Casa Aménagement s’apprête à lancer les travaux de réparation de ceux qui sont en mauvais état et qui représentent un danger pour les automobilistes.

Casablanca: 18 MDH pour réparer les ponts détériorés de l’autoroute urbaine

Le 27 mai 2020 à 14h43

Modifié 11 avril 2021 à 2h46

Après avoir évalué l’état des ponts de l’autoroute urbaine, la SDL Casa Aménagement s’apprête à lancer les travaux de réparation de ceux qui sont en mauvais état et qui représentent un danger pour les automobilistes.

Au total, sont concernés par ce marché: 14 ponts-dalles, un pont-dalle +poutre, 5 ponts à poutres, 1 pont-portique, 6 passerelles en béton et 5 passerelles métalliques.

Le Laboratoire public d’essais et d’études (LPEE) a été mandaté en octobre 2019, par Casa Aménagement, pour la réalisation d’un programme d’investigation des ouvrages d’art et passerelles pour près de 3,8 millions de DH (3.790.800 DH), ainsi qu’un programme d’investigation des trémies pour 1,3 million de DH (1.311.600 DH).

L’objectif de ces deux marchés était, d’une part, d’évaluer la capacité portante des ponts de l’autoroute urbaine, leur durée de vie ainsi que l’état des joints de chaussée, et d’autre part, d’identifier les ponts qui sont en mauvais état et ceux qui représentent un danger pour les automobilistes, nous avait expliqué Mustapha Lhaya, 2e vice-président du Conseil de la ville de Casablanca, en charge des infrastructures, dans un précédent article.

Différents types de dégradations ont été relevés par les travaux d’inspection de cette société, notamment: du béton sonnant creux par endroits, l’éclatement et décollements des bétons d’enrobage des parties inférieures des piles des appuis intermédiaires sous l’effet de la corrosion avancée des armatures, l’éclatement des bétons sous l’effet de la corrosion avancée des armatures au niveau des chevêtres des culées, vieillissement et déformation des appareils d’appui, détérioration et départ des éléments de protection, défaillance du système de drainage des eaux de la chaussée, dégradation des trottoirs et défaillance des joints de chaussée…

Ainsi, dans le cadre de sa mission de réaménagement du réseau routier urbain à Casablanca, Casa Aménagement s’apprête à sélectionner la société qui se chargera des travaux de réhabilitation et de réparation des ponts détériorés. Une préférence sera accordée aux offres présentées par les concurrents nationaux, selon le cahier des charges.

Vu le trafic important sur l’autoroute urbaine, la SDL exige le maintien de la circulation pendant toute la durée des travaux, ainsi que les accès pour le voisinage immédiat. Un plan de signalisation détaillé devra également être mis en place et maintenu durant toute la durée des travaux, dans un délai de 15 jours après l’approbation du marché.  

La SDL estime à 18 millions de DH (18.259.200 DH) le coût des prestations. L’entrepreneur retenu aura un délai d’exécution de 24 mois

L’ouverture des plis est prévue jeudi 18 juin courant.

Notons que ce marché intervient suite à la chute, en octobre 2018, d’une partie de la dalle du pont de l’avenue Mohammed VI, au niveau de l’autoroute urbaine, menant vers l’autoroute Casablanca-Rabat. L’incident avait fait un mort.

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

STROC INDUSTRIE : Indicateurs au 30 septembre 2021

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.