Bureaux de change: « Sans soutien, nous sommes condamnés à disparaître » (El Yamlahi)

Les bureaux de change au Maroc pâtissent de l’arrêt de leurs activités à cause de la fermeture des frontières. L'ouverture partielle de celles-ci depuis juillet n'a pas eu d'impact sur la profession. Abdeslam El Yamlahi, président de la Fédération nationale des associations régionales des bureaux de change (FNAR) nous parle de la situation et des demandes adressées à différents responsables publics. 

Bureaux de change: « Sans soutien, nous sommes condamnés à disparaître » (El Yamlahi)

Le 16 septembre 2020 à 12h28

Modifié 10 avril 2021 à 22h53

Les bureaux de change au Maroc pâtissent de l’arrêt de leurs activités à cause de la fermeture des frontières. L'ouverture partielle de celles-ci depuis juillet n'a pas eu d'impact sur la profession. Abdeslam El Yamlahi, président de la Fédération nationale des associations régionales des bureaux de change (FNAR) nous parle de la situation et des demandes adressées à différents responsables publics. 

Lire l’intégralité de l’article dans LeBoursier

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

Avis de convocation des actionnaires LafargeHolcim Maroc

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.

Rencontre: Les champions sportifs au service du sport scolaire et universitaire