VTC: Uber va racheter Careem pour 3,1 MM$

Uber va racheter l'application VTC Careem pour 3,1 milliards de dollars, soit 1,7 milliard de dollars d’obligations convertibles et 1,4 milliard de dollars en espèces. La transaction devrait être finalisée au premier trimestre 2020.

0-https://medias24.com//photos_articles/big/26-03-2019/uberafp.jpg-oui
VTC: Uber va racheter Careem pour 3,1 MM$

Le 26 mars 2019 à 11:30

Modifié le 26 mars 2019 à 11:06

Dans un communiqué conjoint, Uber annonce l'acquisition de Careem, toujours présent au Maroc.

Uber achètera toutes les activités de mobilité, de livraison et de paiement de Careem dans la région du Moyen-Orient, du Maroc au Pakistan, en passant par l’Arabie saoudite, les Emirats arabes unis, la Jordanie et le Pakistan.

A terme, Careem deviendra une filiale à 100% d’Uber, tout en gardant sa marque, fait savoir le communiqué.

Le cofondateur et PDG de Careem, Mudassir Sheikha, dirigera l’activité de Careem, qui relèvera de son conseil d’administration. Ce dernier sera composé de trois représentants d’Uber et de deux représentants de Careem.

Careem et Uber exploiteront ainsi leurs services régionaux respectifs et garderont leurs marques indépendantes.

"C’est un moment important pour Uber, alors que nous continuons à étendre la force de notre plateforme à travers le monde. Careem a joué un rôle clé dans l’avenir de la mobilité urbaine au Moyen-Orient, devenant ainsi l’une des startups qui réussit le plus dans la région", a déclaré Dara Khosrowshahi, PDG de Uber.

"Joindre nos forces avec Uber nous aidera à accélérer les objectifs de Careem de simplifier et améliorer la vie des gens", a déclaré M. Sheikha. 

L'acquisition de Careem est encore soumise au feu vert des autorités de régulation, et la transaction devrait se faire au premier trimestre 2020.

Cette transaction renforcera la capacité collective de Careem et Uber à améliorer le secteur du transport dans la région et à offrir diverses options de mobilité, de livraison et de paiement. "Elle accélérera la fourniture de services numériques aux habitants de la région grâce au développement d'une application grand public offrant des services tels que la plate-forme de paiement numérique de Careem (Careem Pay)", ajoute le communiqué.

Rappelons qu'Uber a suspendu ses activités au Maroc début 2018. L'application VTC se prépare à entrer en bourse très prochainement, vraisemblablement le mois prochain, une énorme opération très attendue qui pourrait, selon certaines estimations, valoriser le leader mondial de la réservation de voitures avec chauffeur autour de 100 milliards de dollars.

Careem est quant à lui un service de mise en relation des clients avec les taxis. Basé à Dubaï, il revendique un million de chauffeurs et plus de 30 millions d'utilisateurs dans 90 villes. 

Au Maroc, il a été lancé en 2015 à Casablanca, puis à Rabat et Tanger. Le lancement du service à Fès et Marrakech est pour très bientôt.

VTC: Uber va racheter Careem pour 3,1 MM$

Le 26 mars 2019 à11:06

Modifié le 26 mars 2019 à 11:06

Uber va racheter l'application VTC Careem pour 3,1 milliards de dollars, soit 1,7 milliard de dollars d’obligations convertibles et 1,4 milliard de dollars en espèces. La transaction devrait être finalisée au premier trimestre 2020.

com_redaction-10

Dans un communiqué conjoint, Uber annonce l'acquisition de Careem, toujours présent au Maroc.

Uber achètera toutes les activités de mobilité, de livraison et de paiement de Careem dans la région du Moyen-Orient, du Maroc au Pakistan, en passant par l’Arabie saoudite, les Emirats arabes unis, la Jordanie et le Pakistan.

A terme, Careem deviendra une filiale à 100% d’Uber, tout en gardant sa marque, fait savoir le communiqué.

Le cofondateur et PDG de Careem, Mudassir Sheikha, dirigera l’activité de Careem, qui relèvera de son conseil d’administration. Ce dernier sera composé de trois représentants d’Uber et de deux représentants de Careem.

Careem et Uber exploiteront ainsi leurs services régionaux respectifs et garderont leurs marques indépendantes.

"C’est un moment important pour Uber, alors que nous continuons à étendre la force de notre plateforme à travers le monde. Careem a joué un rôle clé dans l’avenir de la mobilité urbaine au Moyen-Orient, devenant ainsi l’une des startups qui réussit le plus dans la région", a déclaré Dara Khosrowshahi, PDG de Uber.

"Joindre nos forces avec Uber nous aidera à accélérer les objectifs de Careem de simplifier et améliorer la vie des gens", a déclaré M. Sheikha. 

L'acquisition de Careem est encore soumise au feu vert des autorités de régulation, et la transaction devrait se faire au premier trimestre 2020.

Cette transaction renforcera la capacité collective de Careem et Uber à améliorer le secteur du transport dans la région et à offrir diverses options de mobilité, de livraison et de paiement. "Elle accélérera la fourniture de services numériques aux habitants de la région grâce au développement d'une application grand public offrant des services tels que la plate-forme de paiement numérique de Careem (Careem Pay)", ajoute le communiqué.

Rappelons qu'Uber a suspendu ses activités au Maroc début 2018. L'application VTC se prépare à entrer en bourse très prochainement, vraisemblablement le mois prochain, une énorme opération très attendue qui pourrait, selon certaines estimations, valoriser le leader mondial de la réservation de voitures avec chauffeur autour de 100 milliards de dollars.

Careem est quant à lui un service de mise en relation des clients avec les taxis. Basé à Dubaï, il revendique un million de chauffeurs et plus de 30 millions d'utilisateurs dans 90 villes. 

Au Maroc, il a été lancé en 2015 à Casablanca, puis à Rabat et Tanger. Le lancement du service à Fès et Marrakech est pour très bientôt.

A lire aussi


6
Les dernières annonces judiciaires
5
Les dernières annonces légales

Communication financière

LafargeHolcim Maroc : Communication financière T3 2020

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.