Vaccin anti-Covid-19: bientôt une campagne de communication

Une campagne de communication concernant l'opération de vaccination contre le Covid-19 va avoir lieu prochainement, pour informer l'opinion publique et éviter la propagation des fake news sur les réseaux sociaux.

0-https://medias24.com//photos_articles/big/13-11-2020/aittalebcomte.jpg-oui
Vaccin anti-Covid-19 : bientôt une campagne de communication

Le 13 novembre 2020 à 16:09

Modifié le 13 novembre 2020 à 17:08

C'est ce qu'a indiqué, ce vendredi 13 novembre, le ministre de la Santé, Khalid Ait Taleb, affirmant que "le citoyen marocain sera l'un des premiers au monde à avoir accès au vaccin".

Dans une déclaration à l'issue de la réunion du comité technique et scientifique consultatif du Programme national de prévention et de contrôle de la grippe et des infections respiratoires aiguës sévères qu'il présidait, le ministre a indiqué que l'espoir vient du vaccin, tout en gardant à l'esprit qu'il faut être dans les meilleures dispositions sanitaires avant le début de la campagne de vaccination.

Cette réunion a été l'occasion de faire le point sur la situation épidémiologique et d'évoquer l'encombrement dont souffrent les services de santé dans des régions où la situation est difficile.

Dans la région de Casablanca à titre d'exemple, il existe une saturation du système de santé avec un taux d'occupation de 68% des services de réanimation, a-t-il relevé, ajoutant qu'il est nécessaire de prendre les dispositions nécessaires pour limiter la hausse des cas graves admis dans les services de réanimation.

Le but est de prendre des dispositions qui sont très importantes "mais qu'on ne veut pas douloureuses", a-t-il souligné, rappelant que si la situation n'évolue pas, "le confinement va être automatique et obligatoire".

Pour sa part, Abdelfattah Chakib, professeur des maladies infectieuses à la faculté de Médecine de Casablanca, a relevé que la réunion a porté sur l'intérêt des tests antigéniques qui sont importants dans la mesure où il peuvent apporter de la rapidité au processus de diagnostic, ce qui permettra d'isoler les malades et de les traiter à temps avant d'être dans une situation critique.

Durant la même réunion, les membres du comité ont donné leur avis sur certains points qui pourraient éventuellement éviter le dépassement du système sanitaire et réduire la hausse quotidienne des cas positifs, a-t-il poursuivi.

Le Comité a également traité de la campagne de vaccination anti-Covid-19, évoquant notamment les préalables pour réussir cette campagne et les messages qu'il faut diffuser auprès des citoyens pour atteindre cette étape en bonne santé.

(Avec MAP)

Vaccin anti-Covid-19: bientôt une campagne de communication

Le 13 novembre 2020 à16:37

Modifié le 13 novembre 2020 à 17:08

Une campagne de communication concernant l'opération de vaccination contre le Covid-19 va avoir lieu prochainement, pour informer l'opinion publique et éviter la propagation des fake news sur les réseaux sociaux.

com_redaction-96

C'est ce qu'a indiqué, ce vendredi 13 novembre, le ministre de la Santé, Khalid Ait Taleb, affirmant que "le citoyen marocain sera l'un des premiers au monde à avoir accès au vaccin".

Dans une déclaration à l'issue de la réunion du comité technique et scientifique consultatif du Programme national de prévention et de contrôle de la grippe et des infections respiratoires aiguës sévères qu'il présidait, le ministre a indiqué que l'espoir vient du vaccin, tout en gardant à l'esprit qu'il faut être dans les meilleures dispositions sanitaires avant le début de la campagne de vaccination.

Cette réunion a été l'occasion de faire le point sur la situation épidémiologique et d'évoquer l'encombrement dont souffrent les services de santé dans des régions où la situation est difficile.

Dans la région de Casablanca à titre d'exemple, il existe une saturation du système de santé avec un taux d'occupation de 68% des services de réanimation, a-t-il relevé, ajoutant qu'il est nécessaire de prendre les dispositions nécessaires pour limiter la hausse des cas graves admis dans les services de réanimation.

Le but est de prendre des dispositions qui sont très importantes "mais qu'on ne veut pas douloureuses", a-t-il souligné, rappelant que si la situation n'évolue pas, "le confinement va être automatique et obligatoire".

Pour sa part, Abdelfattah Chakib, professeur des maladies infectieuses à la faculté de Médecine de Casablanca, a relevé que la réunion a porté sur l'intérêt des tests antigéniques qui sont importants dans la mesure où il peuvent apporter de la rapidité au processus de diagnostic, ce qui permettra d'isoler les malades et de les traiter à temps avant d'être dans une situation critique.

Durant la même réunion, les membres du comité ont donné leur avis sur certains points qui pourraient éventuellement éviter le dépassement du système sanitaire et réduire la hausse quotidienne des cas positifs, a-t-il poursuivi.

Le Comité a également traité de la campagne de vaccination anti-Covid-19, évoquant notamment les préalables pour réussir cette campagne et les messages qu'il faut diffuser auprès des citoyens pour atteindre cette étape en bonne santé.

(Avec MAP)

A lire aussi


6
Les dernières annonces judiciaires
5
Les dernières annonces légales

Communication financière

Aluminium du Maroc : indicateurs trimestriels au 31 décembre 2020

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.