Sinopharm : la Hongrie, le Pérou et le Parkistan achètent des doses du vaccin

La Hongrie a conclu jeudi un accord avec Sinopharm pour acheter son vaccin tandis que le Pérou achètera 38 millions de doses, le Pakistan 1,2 million et le Sénégal est en pourparlers pour acheter au moins 200.000 doses.

0-https://medias24.com//photos_articles/big/15-01-2021/sinopharm10.jpeg-oui
Sinopharm : la Hongrie, le Pérou et le Parkistan achètent des doses du vaccin

Le 15 janvier 2021 à 14:03

Modifié le 15 janvier 2021 à 17:11

Selon Reuters, le gouvernement hongrois a déclaré jeudi 14 janvier, qu'il avait conclu un accord avec le chinois Sinopharm pour acheter son vaccin contre le coronavirus.

De son côté, le Sénégal est en pourparlers pour acheter au moins 200.000 doses du vaccin contre le coronavirus développé par le chinois Sinopharm, a déclaré mercredi 13 janvier, le ministre de la Santé Abdoulaye Diouf Sarr, selon la même source.

Le Pérou, quant à lui, paiera 26 millions de dollars pour un lot initial d'un million de doses du vaccin COVID-19 de Sinopharm, la première partie d'un accord plus large avec la société chinoise pour fournir 38 millions de doses, a déclaré mardi 12 janvier, le ministre de l'Economie, Waldo Mendoza.

Le président péruvien Francisco Sagasti avait déclaré que son administration avait négocié un accord avec le chinois Sinopharm pour assurer la livraison d'un million de doses de son vaccin contre le coronavirus en janvier, mais la ministre des Affaires étrangères, Elizabeth Astete, a ensuite déclaré que la livraison pourrait être retardée jusqu'au début de février.

D'autre part, le Pakistan achètera 1,2 million de doses du vaccin au chinois Sinopharm, a déclaré jeudi 31 décembre, un ministre, première confirmation officielle d'un achat de vaccin par le pays d'Asie du Sud alors qu'il lutte contre une deuxième vague d'infections.

"Le Comité a décidé d'acheter initialement 1,2 million de doses du vaccin à la société chinoise, qui sera fourni gratuitement aux travailleurs de première ligne au premier trimestre de 2021", a déclaré le ministre pakistanais des Sciences et de la technologie, Chaudhry Fawad Hussain sur Twitter.

Enfin, les Seychelles ont déjà commencé à vacciner leur population contre le coronavirus avec des doses du vaccin chinois Sinopharm, a déclaré le président Wavel Ramkalawan le 11 janvier, selon Reuters.

Le bureau de Ramkalawan a déclaré, dans un communiqué, que l'objectif initial était que le vaccin atteigne 25.000 personnes et que la première priorité était les travailleurs de la santé. Le communiqué précise que l'archipel de l'océan Indien a reçu 50.000 doses de vaccin sous forme de don des Émirats arabes unis.

Sinopharm : la Hongrie, le Pérou et le Parkistan achètent des doses du vaccin

Le 15 janvier 2021 à15:03

Modifié le 15 janvier 2021 à 17:11

La Hongrie a conclu jeudi un accord avec Sinopharm pour acheter son vaccin tandis que le Pérou achètera 38 millions de doses, le Pakistan 1,2 million et le Sénégal est en pourparlers pour acheter au moins 200.000 doses.

com_redaction-96

Selon Reuters, le gouvernement hongrois a déclaré jeudi 14 janvier, qu'il avait conclu un accord avec le chinois Sinopharm pour acheter son vaccin contre le coronavirus.

De son côté, le Sénégal est en pourparlers pour acheter au moins 200.000 doses du vaccin contre le coronavirus développé par le chinois Sinopharm, a déclaré mercredi 13 janvier, le ministre de la Santé Abdoulaye Diouf Sarr, selon la même source.

Le Pérou, quant à lui, paiera 26 millions de dollars pour un lot initial d'un million de doses du vaccin COVID-19 de Sinopharm, la première partie d'un accord plus large avec la société chinoise pour fournir 38 millions de doses, a déclaré mardi 12 janvier, le ministre de l'Economie, Waldo Mendoza.

Le président péruvien Francisco Sagasti avait déclaré que son administration avait négocié un accord avec le chinois Sinopharm pour assurer la livraison d'un million de doses de son vaccin contre le coronavirus en janvier, mais la ministre des Affaires étrangères, Elizabeth Astete, a ensuite déclaré que la livraison pourrait être retardée jusqu'au début de février.

D'autre part, le Pakistan achètera 1,2 million de doses du vaccin au chinois Sinopharm, a déclaré jeudi 31 décembre, un ministre, première confirmation officielle d'un achat de vaccin par le pays d'Asie du Sud alors qu'il lutte contre une deuxième vague d'infections.

"Le Comité a décidé d'acheter initialement 1,2 million de doses du vaccin à la société chinoise, qui sera fourni gratuitement aux travailleurs de première ligne au premier trimestre de 2021", a déclaré le ministre pakistanais des Sciences et de la technologie, Chaudhry Fawad Hussain sur Twitter.

Enfin, les Seychelles ont déjà commencé à vacciner leur population contre le coronavirus avec des doses du vaccin chinois Sinopharm, a déclaré le président Wavel Ramkalawan le 11 janvier, selon Reuters.

Le bureau de Ramkalawan a déclaré, dans un communiqué, que l'objectif initial était que le vaccin atteigne 25.000 personnes et que la première priorité était les travailleurs de la santé. Le communiqué précise que l'archipel de l'océan Indien a reçu 50.000 doses de vaccin sous forme de don des Émirats arabes unis.

A lire aussi


6
Les dernières annonces judiciaires
5
Les dernières annonces légales

Communication financière

DOUJA PROMOTION : Indicateurs du 4ème trimestre 2020

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.