Sahara: le vote de la nouvelle résolution onusienne sera connu vendredi 30 octobre

La séance de vote du conseil de sécurité au sujet du renouvellement du mandat de la Minurso est programmée pour le vendredi 30 octobre. Voici le point de la situation.

0-https://medias24.com//photos_articles/big/29-10-2020/siegenationsunies0.jpg-oui
 Sahara: le vote de la nouvelle résolution onusienne sera connu vendredi 30 octobre

Le 29 octobre 2020 à 08:28

Modifié le 29 octobre 2020 à 08:52

Il y a quelques années, la résolution annuelle sur la Minurso et le Sahara provoquait une forte attente, voire un stress chez les journalistes au Maroc. Depuis trois années environ, les choses ont changé. La position du Maroc n'a jamais été aussi forte nous semble-t-il et les dernières résolutions confortent en très grande partie la position et la stratégie marocaines.

La trentaine de civils qui bloquent la circulation routière au sud de Guergarat est anecdotique puisque c'est une (minuscule) bataille perdue d'avance pour l'Algérie et le polisario. Jamais la communauté internationale n'acceptera que la route Maroc-Mauritanie-Afrique subsaharienne soit bloquée durablement. Mener ce type de batailles montre à quel point le tandem ALgérie-polisairo est à court de munitions.

La précédente résolution du conseil de sécurité, numéro 2494 et datée du 30 octobre 2019 avait été accueillie par une grande satisfaction au Maroc.
Cette année, la seule vraie nouveauté c'est que l'absence d'envoyé personnel du secrétaire général, depuis la démission de Horst Kohler, est désormais trop longue et n'a pas permis la reprise des table rondes. Ces tables rondes organisées sous l'égide de Kohler avaient vu pour la première fois une participation active de l'Algérie, sans laquelle aucune solution définitive ne peut être trouvée.

Mercredi 28 octobre dans la soirée, le projet de résolution final a été mis en bleu par les Etats-Unis, qui est la plume traditionnelle des résolutions sur le Sahara. L'expression "mis en bleu" signifie que les Etats-Unis ont communiqué aux membres du conseil de sécurité le projet tel qu'il sera soumis au vote.

Selon le site what's in blue qui à ce stade, est l'une des rares références consultées par la presse, la procédure de vote écrit durera 24 heures et commencera ce jeudi. Le résultat du vote sera connu le vendredi 30 avril. La même source envisage prudemment une ou plusieurs abstentions. L'année dernière, la Russie (qui préside le conseil de sécurité ce mois d'octobre) et l'Afrique du sud s'étaient abstenus.

La même source annonce qu'avant les négociations sur le projet de résolution, les membres du Conseil se sont réunis en consultation avec le Représentant spécial et Chef de la MINURSO Colin Stewart et le Sous-Secrétaire général aux opérations de maintien de la paix Bintou Keita le 14 octobre.

"Les États-Unis ont fait circuler le projet de résolution initial aux membres du Conseil le 21 octobre. Ils ont proposé de proroger le mandat contenu dans la résolution 2494, adoptée le 30 octobre 2019, sans modifications de fond. Cependant, l'Afrique du Sud, avec le soutien d'au moins trois autres membres, a appelé à des négociations" sur le projet de texte. Celles-ci ont eu lieu pratiquement le 22 octobre. L'Afrique du Sud estime que la situation politique stagnante justifiait un libellé plus fort dans la résolution de cette année au lieu d'adopter un texte très similaire à la résolution de l'année dernière." Cette position était également celle d'autres pays qui ont estimé qu'il fallait "inclure un appel plus ferme au Secrétaire général pour qu'il nomme quelqu'un au poste d'Envoyé spécial, étant donné que ce poste est vacant depuis 17 mois". 

"En raison de l'annulation des réunions en personne à l'ONU suite à l'annonce lundi d'un groupe de cas de COVID-19 dans la mission d'un membre du Conseil, le projet de résolution sera voté par le biais du processus écrit provisoire utilisé par le Conseil pendant une grande partie de 2020".

Sahara: le vote de la nouvelle résolution onusienne sera connu vendredi 30 octobre

Le 29 octobre 2020 à08:52

Modifié le 29 octobre 2020 à 08:52

La séance de vote du conseil de sécurité au sujet du renouvellement du mandat de la Minurso est programmée pour le vendredi 30 octobre. Voici le point de la situation.

com_redaction-52

Il y a quelques années, la résolution annuelle sur la Minurso et le Sahara provoquait une forte attente, voire un stress chez les journalistes au Maroc. Depuis trois années environ, les choses ont changé. La position du Maroc n'a jamais été aussi forte nous semble-t-il et les dernières résolutions confortent en très grande partie la position et la stratégie marocaines.

La trentaine de civils qui bloquent la circulation routière au sud de Guergarat est anecdotique puisque c'est une (minuscule) bataille perdue d'avance pour l'Algérie et le polisario. Jamais la communauté internationale n'acceptera que la route Maroc-Mauritanie-Afrique subsaharienne soit bloquée durablement. Mener ce type de batailles montre à quel point le tandem ALgérie-polisairo est à court de munitions.

La précédente résolution du conseil de sécurité, numéro 2494 et datée du 30 octobre 2019 avait été accueillie par une grande satisfaction au Maroc.
Cette année, la seule vraie nouveauté c'est que l'absence d'envoyé personnel du secrétaire général, depuis la démission de Horst Kohler, est désormais trop longue et n'a pas permis la reprise des table rondes. Ces tables rondes organisées sous l'égide de Kohler avaient vu pour la première fois une participation active de l'Algérie, sans laquelle aucune solution définitive ne peut être trouvée.

Mercredi 28 octobre dans la soirée, le projet de résolution final a été mis en bleu par les Etats-Unis, qui est la plume traditionnelle des résolutions sur le Sahara. L'expression "mis en bleu" signifie que les Etats-Unis ont communiqué aux membres du conseil de sécurité le projet tel qu'il sera soumis au vote.

Selon le site what's in blue qui à ce stade, est l'une des rares références consultées par la presse, la procédure de vote écrit durera 24 heures et commencera ce jeudi. Le résultat du vote sera connu le vendredi 30 avril. La même source envisage prudemment une ou plusieurs abstentions. L'année dernière, la Russie (qui préside le conseil de sécurité ce mois d'octobre) et l'Afrique du sud s'étaient abstenus.

La même source annonce qu'avant les négociations sur le projet de résolution, les membres du Conseil se sont réunis en consultation avec le Représentant spécial et Chef de la MINURSO Colin Stewart et le Sous-Secrétaire général aux opérations de maintien de la paix Bintou Keita le 14 octobre.

"Les États-Unis ont fait circuler le projet de résolution initial aux membres du Conseil le 21 octobre. Ils ont proposé de proroger le mandat contenu dans la résolution 2494, adoptée le 30 octobre 2019, sans modifications de fond. Cependant, l'Afrique du Sud, avec le soutien d'au moins trois autres membres, a appelé à des négociations" sur le projet de texte. Celles-ci ont eu lieu pratiquement le 22 octobre. L'Afrique du Sud estime que la situation politique stagnante justifiait un libellé plus fort dans la résolution de cette année au lieu d'adopter un texte très similaire à la résolution de l'année dernière." Cette position était également celle d'autres pays qui ont estimé qu'il fallait "inclure un appel plus ferme au Secrétaire général pour qu'il nomme quelqu'un au poste d'Envoyé spécial, étant donné que ce poste est vacant depuis 17 mois". 

"En raison de l'annulation des réunions en personne à l'ONU suite à l'annonce lundi d'un groupe de cas de COVID-19 dans la mission d'un membre du Conseil, le projet de résolution sera voté par le biais du processus écrit provisoire utilisé par le Conseil pendant une grande partie de 2020".

A lire aussi


6
Les dernières annonces judiciaires
5
Les dernières annonces légales

Communication financière

INVOLYS: indicateurs d'activité du 3ème trimestre 2020

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.