Réouverture de la Mamounia : Un signe d’espoir pour faire redémarrer Marrakech

A la veille de sa réouverture, le palace connu mondialement, veut contribuer à faire renaître l’espoir et à contrer l’atonie qui a touché tout le secteur touristique de la ville ocre et du Royaume. Selon une source du top-management, plusieurs Français et Espagnols vont débarquer de l’étranger pour y séjourner dès la première nuit de sa réouverture, sans compter les clients marocains présents le week-end.

0-https://medias24.com//photos_articles/big/15-10-2020/accueil.jpg-oui
Réouverture de la Mamounia : Un signe d’espoir pour faire redémarrer Marrakech

Le 15 octobre 2020 à 19:01

Modifié le 16 octobre 2020 à 17:24

Fermé depuis mars dernier pour rénover principalement ses espaces gastronomiques, le célèbre établissement de luxe a annoncé récemment sa réouverture à la clientèle pour le vendredi 16 octobre.

Sachant qu’une partie des hôtels de la ville ocre, dont l’activité dépend beaucoup du tourisme international, préfèrent rester fermés jusqu’à la réouverture totale des frontières, Medias24 a sollicité une source du top-management du palace pour savoir comment se présentait la reprise de son activité.

Les travaux qui ont coïncidé avec le confinement ont évité des pertes

« Quelque part, nous avons eu de la chance de faire coïncider nos travaux prévus depuis 2019 avec la crise qui dure depuis mars et de rouvrir demain (vendredi 16 octobre) un hôtel qui est désormais flambant neuf.

« En effet, si la fermeture annoncée en novembre prévoyait des travaux entre mai et septembre 2020, l’état d’urgence a fait avancer cette fermeture au mois de mars et retarder l’ouverture d’un mois.

« Avec le confinement, nous n’avons pu commencer les travaux que début juin pour changer tous les concepts et notamment celui de la restauration, qui seront désormais prêts pour la réouverture.

Plusieurs clients étrangers seront présents dès la première nuit d’ouverture

« Nous n’allons pas rouvrir nos portes avec 100% de notre activité antérieure car cela ne nous permettrait pas de respecter les conditions sanitaires requises par les autorités.

« Cela ne nous empêche pas d’enregistrer d’ores et déjà des résultats très positifs en termes de réservations que ce soit auprès de la clientèle nationale ou étrangère.

« A ce propos, nous avons plusieurs clients français et espagnols qui arrivent dès demain ainsi qu’une clientèle marocaine qui viendra séjourner dans notre établissement dès le week-end prochain.

Une réouverture qui va bénéficier à l’écosystème de la ville ocre

« Il faut préciser qu’avant la crise, la clientèle marocaine était classée quatrième en termes d’arrivées avec beaucoup d’événements comme des anniversaires, des fêtes et aussi beaucoup de corporate », révèle notre interlocuteur qui ajoute que la réouverture de ce fleuron national a suscité plusieurs demandes d'information ainsi qu’un grand espoir de reprise et de début de retour à la normale.

« Au-delà du business hôtelier qui mettra beaucoup de temps à revenir au niveau de 2019, nous sommes très contents d’avoir contribué à l'idée de faire redémarrer la ville car la Mamounia, c’est tout un écosystème de taxis, de calèches, de guides, d’artisans... sans compter la place Jemaa El Fna.

Malgré les contraintes, le palace attire toujours ses afficionados

« Sachant que nous sommes toujours soumis au cadre de l’état d’urgence et qu’il n'y a encore que des vols spéciaux requérant des documents contraignants d’accès au Maroc (test PCR, réservation d’hôtel …), les touristes doivent être très motivés, mais malgré cela, nous avons plusieurs demandes de séjour.

« Concernant les règles sanitaires, nous avons installé des caméras thermiques dans tous les accès de l’hôtel, sans compter les autres mesures de précaution comme la distanciation, le port du masque, du gel hydro-alcoolisé disponible partout », conclut notre interlocuteur qui espère que le palace retrouvera une activité normale dans les plus brefs délais, même s’il n’a aucune visibilité sur l’avenir.

Réouverture de la Mamounia : Un signe d’espoir pour faire redémarrer Marrakech

Le 15 octobre 2020 à19:01

Modifié le 16 octobre 2020 à 17:24

A la veille de sa réouverture, le palace connu mondialement, veut contribuer à faire renaître l’espoir et à contrer l’atonie qui a touché tout le secteur touristique de la ville ocre et du Royaume. Selon une source du top-management, plusieurs Français et Espagnols vont débarquer de l’étranger pour y séjourner dès la première nuit de sa réouverture, sans compter les clients marocains présents le week-end.

com_redaction-44

Fermé depuis mars dernier pour rénover principalement ses espaces gastronomiques, le célèbre établissement de luxe a annoncé récemment sa réouverture à la clientèle pour le vendredi 16 octobre.

Sachant qu’une partie des hôtels de la ville ocre, dont l’activité dépend beaucoup du tourisme international, préfèrent rester fermés jusqu’à la réouverture totale des frontières, Medias24 a sollicité une source du top-management du palace pour savoir comment se présentait la reprise de son activité.

Les travaux qui ont coïncidé avec le confinement ont évité des pertes

« Quelque part, nous avons eu de la chance de faire coïncider nos travaux prévus depuis 2019 avec la crise qui dure depuis mars et de rouvrir demain (vendredi 16 octobre) un hôtel qui est désormais flambant neuf.

« En effet, si la fermeture annoncée en novembre prévoyait des travaux entre mai et septembre 2020, l’état d’urgence a fait avancer cette fermeture au mois de mars et retarder l’ouverture d’un mois.

« Avec le confinement, nous n’avons pu commencer les travaux que début juin pour changer tous les concepts et notamment celui de la restauration, qui seront désormais prêts pour la réouverture.

Plusieurs clients étrangers seront présents dès la première nuit d’ouverture

« Nous n’allons pas rouvrir nos portes avec 100% de notre activité antérieure car cela ne nous permettrait pas de respecter les conditions sanitaires requises par les autorités.

« Cela ne nous empêche pas d’enregistrer d’ores et déjà des résultats très positifs en termes de réservations que ce soit auprès de la clientèle nationale ou étrangère.

« A ce propos, nous avons plusieurs clients français et espagnols qui arrivent dès demain ainsi qu’une clientèle marocaine qui viendra séjourner dans notre établissement dès le week-end prochain.

Une réouverture qui va bénéficier à l’écosystème de la ville ocre

« Il faut préciser qu’avant la crise, la clientèle marocaine était classée quatrième en termes d’arrivées avec beaucoup d’événements comme des anniversaires, des fêtes et aussi beaucoup de corporate », révèle notre interlocuteur qui ajoute que la réouverture de ce fleuron national a suscité plusieurs demandes d'information ainsi qu’un grand espoir de reprise et de début de retour à la normale.

« Au-delà du business hôtelier qui mettra beaucoup de temps à revenir au niveau de 2019, nous sommes très contents d’avoir contribué à l'idée de faire redémarrer la ville car la Mamounia, c’est tout un écosystème de taxis, de calèches, de guides, d’artisans... sans compter la place Jemaa El Fna.

Malgré les contraintes, le palace attire toujours ses afficionados

« Sachant que nous sommes toujours soumis au cadre de l’état d’urgence et qu’il n'y a encore que des vols spéciaux requérant des documents contraignants d’accès au Maroc (test PCR, réservation d’hôtel …), les touristes doivent être très motivés, mais malgré cela, nous avons plusieurs demandes de séjour.

« Concernant les règles sanitaires, nous avons installé des caméras thermiques dans tous les accès de l’hôtel, sans compter les autres mesures de précaution comme la distanciation, le port du masque, du gel hydro-alcoolisé disponible partout », conclut notre interlocuteur qui espère que le palace retrouvera une activité normale dans les plus brefs délais, même s’il n’a aucune visibilité sur l’avenir.

A lire aussi


6
Les dernières annonces judiciaires
5
Les dernières annonces légales

Communication financière

Immorente propose un rendement de 4,5 dh/action et innove en proposant une distribution trimestrielle

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.