Près de 480 détenus profiteront du Programme d'appui aux micro-projets

Le programme, qui mobilise cette année une enveloppe de 13,5 millions de DH, devra bénéficier à 478 anciens détenus, originaires de dix régions.

0-https://medias24.com//photos_articles/big/28-05-2019/exdetenus-reinsertion.jpg-oui
Près de 480 détenus profiteront du Programme d'appui aux micro-projets

Le 28 mai 2019 à 11:08

Modifié le 28 mai 2019 à 11:31

Le Roi Mohammed VI a lancé, lundi 27 mai à Casablanca, le Programme national d’appui aux micro-projets et à l’auto-emploi au profit des ex-détenus -Ramadan 2019.

Initié par la Fondation Mohammed VI pour la réinsertion des détenus, ce programme, qui mobilise cette année plus de 13,5 millions de DH (contre 8,1 millions au titre de l'année précédente), devra bénéficier à 478 anciens détenus, originaires des régions de Casablanca-Settat, Rabat-Salé-Kénitra, Marrakech-Safi, l'Oriental, Fès-Meknès, Tanger-Tétouan-Al Hoceima, Laâyoune-Sakia El Hamra, Guelmim-Oued Noun, Souss-Massa et Drâa-Tafilalet.

Il consistera à apporter un appui financier ou en équipements à des ex-détenus porteurs d’un projet de vie personnel dans des secteurs comme le commerce, l'industrie, les services, l'artisanat, la restauration, l'agriculture ou le bâtiment.

Ce projet de vie personnel est élaboré sur la base d’un diagnostic établi pendant la période de détention avec l’assistance du service de préparation à la réinsertion, en adéquation avec la formation et le savoir-faire des bénéficiaires, ainsi qu’avec les besoins du marché du travail.

Parmi les personnes bénéficiaires de ce programme, 18 ont été condamnées dans des affaires d'extrémisme et de terrorisme et ont participé au programme "Réconciliation" (Moussalaha) qui vise la réinsertion de ces détenus et leur réconciliation avec la société.

Le programme d’appui aux micro-projets et à l’auto-emploi des ex-détenus-Ramadan 2019 s'inscrit dans le cadre de la stratégie intégrée de réinsertion socioprofessionnelle menée par la Fondation et qui a permis, durant l’année 2018, le placement de 453 anciens détenus, dont 87 de sexe féminin, dans des entreprises citoyennes.

Cette stratégie est mise en œuvre en partenariat avec la Délégation générale de l’administration pénitentiaire et de la réinsertion, l'Initiative nationale pour le développement humain (INDH), les départements ministériels formateurs et ceux qui dispensent des services, l'Office de la formation professionnelle et de la promotion du travail (OFPPT), ainsi qu'avec des acteurs de la société civile.

A cette occasion, le Roi Mohammed VI a remis des équipements et des chèques de soutien financier à 26 ex-détenus porteurs de projets AGR, dont six femmes et deux anciens pensionnaires des Centres de protection de l'enfance.

Au cours de la période 2018-2019, la Fondation Mohammed VI pour la réinsertion des détenus a enregistré un total de 9.183 interventions de la part des Centres d'accompagnement post-carcéral, dans le cadre de leurs missions d'accompagnement administratif, juridique, social, familial et médical.

(Avec MAP)

Près de 480 détenus profiteront du Programme d'appui aux micro-projets

Le 28 mai 2019 à11:31

Modifié le 28 mai 2019 à 11:31

Le programme, qui mobilise cette année une enveloppe de 13,5 millions de DH, devra bénéficier à 478 anciens détenus, originaires de dix régions.

Le Roi Mohammed VI a lancé, lundi 27 mai à Casablanca, le Programme national d’appui aux micro-projets et à l’auto-emploi au profit des ex-détenus -Ramadan 2019.

Initié par la Fondation Mohammed VI pour la réinsertion des détenus, ce programme, qui mobilise cette année plus de 13,5 millions de DH (contre 8,1 millions au titre de l'année précédente), devra bénéficier à 478 anciens détenus, originaires des régions de Casablanca-Settat, Rabat-Salé-Kénitra, Marrakech-Safi, l'Oriental, Fès-Meknès, Tanger-Tétouan-Al Hoceima, Laâyoune-Sakia El Hamra, Guelmim-Oued Noun, Souss-Massa et Drâa-Tafilalet.

Il consistera à apporter un appui financier ou en équipements à des ex-détenus porteurs d’un projet de vie personnel dans des secteurs comme le commerce, l'industrie, les services, l'artisanat, la restauration, l'agriculture ou le bâtiment.

Ce projet de vie personnel est élaboré sur la base d’un diagnostic établi pendant la période de détention avec l’assistance du service de préparation à la réinsertion, en adéquation avec la formation et le savoir-faire des bénéficiaires, ainsi qu’avec les besoins du marché du travail.

Parmi les personnes bénéficiaires de ce programme, 18 ont été condamnées dans des affaires d'extrémisme et de terrorisme et ont participé au programme "Réconciliation" (Moussalaha) qui vise la réinsertion de ces détenus et leur réconciliation avec la société.

Le programme d’appui aux micro-projets et à l’auto-emploi des ex-détenus-Ramadan 2019 s'inscrit dans le cadre de la stratégie intégrée de réinsertion socioprofessionnelle menée par la Fondation et qui a permis, durant l’année 2018, le placement de 453 anciens détenus, dont 87 de sexe féminin, dans des entreprises citoyennes.

Cette stratégie est mise en œuvre en partenariat avec la Délégation générale de l’administration pénitentiaire et de la réinsertion, l'Initiative nationale pour le développement humain (INDH), les départements ministériels formateurs et ceux qui dispensent des services, l'Office de la formation professionnelle et de la promotion du travail (OFPPT), ainsi qu'avec des acteurs de la société civile.

A cette occasion, le Roi Mohammed VI a remis des équipements et des chèques de soutien financier à 26 ex-détenus porteurs de projets AGR, dont six femmes et deux anciens pensionnaires des Centres de protection de l'enfance.

Au cours de la période 2018-2019, la Fondation Mohammed VI pour la réinsertion des détenus a enregistré un total de 9.183 interventions de la part des Centres d'accompagnement post-carcéral, dans le cadre de leurs missions d'accompagnement administratif, juridique, social, familial et médical.

(Avec MAP)

A lire aussi


Communication financière

Sonasid : Résultats du 1er semestre 2020

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.