Tajjeeddine Rachidi : Doyen entrepreneur à l’Université Al Akhawayn

Le 5 octobre 2021 à 13:03

Modifié le 5 octobre 2021 à 18:11

Doyen de l’Ecole d'ingénieurs de l'Université Al Akhawayn, Tajjeeddine Rachidi est aujourd’hui parmi les acteurs clés de l’écosystème du digital au Maroc. Malgré son style discret, il était et continue d’être partie prenante de plusieurs grands chantiers du numérique au Maroc et à l’étranger dans des domaines de pointe. Parcours.

Une carrière consacrée à la R&D et à la formation dans le domaine du digital et des technologies de l’information. Tajjeeddine Rachidi est parmi les acteurs clés et discrets qui ont contribué à la formation de plusieurs générations des professionnels du numérique au Maroc, compte tenu de son engagement en tant que professeur enseignant à l‘Université Al Akhawayn depuis son ouverture en 1995 avant de devenir, depuis 2019, le doyen de son école d’ingénieurs.

Natif de Khouribga, le professeur Rachidi a obtenu son baccalauréat au lycée Ibn Abdoune, pour ensuite réussir l’accès au classes préparatoires au lycée Lyautey de Casablanca en 1983.

Tajjeeddine Rachidi

Deux ans après, il intègre l’Ecole nationale supérieure d’informatique et de mathématiques appliquées de Grenoble (ENSIMAG) en France. Une fois son diplôme d’ingénieur en systèmes embarqués et réseaux informatiques en poche, il se dirige vers l’Angleterre pour préparer et obtenir un Ph.D en 1994 à l’université Essex, se spécialisant dans l’Intelligence Artificielle et particulièrement dans la vision par ordinateur.

Retour au bercail

Le lancement du projet de l’université AUI a accéléré son retour au bercail, puisqu’il va rejoindre l’équipe de démarrage qui va mettre en place les premières bases de la première école d’ingénieurs qui forme des lauréats marocains conformément au modèle éducatif anglo-saxon.

De statut de professeur en 1995 en début de sa carrière au sein de l’université, Tajjeeddine Rachidi a occupé plusieurs fonctions notamment la direction du système d’information de l’AUI entre 2004 et 2007. Il était aussi vice-président associé pour l’IT et la recherche de 2009 jusqu’à 2012.

Malgré son engagement académique et managériale au sein de l’AUI, le professeur Rachidi a piloté, parallèlement, plusieurs projets de recherche appliquée pour le secteur privé et public au Maroc et à l’étranger dans des domaines de pointe tels que la qualité de service dans les réseaux UMTS (3G), le développement et l’intégration d’algorithmes cryptographiques et l’informatique embarquée pour les satellites. Il a par ailleurs, travaillé pour le compte de grandes SS2I de la place, en l’occurrence CapInfo et Omnidata.

Sur le volet entrepreneurial et de consulting de sa carrière, Pr. Rachidi tout en étant à l’AUI, a fondé plusieurs entreprises dont CoreSoft et Syndeos.

Avec sa nouvelle mission de responsabilité en tant que Doyen, son ambition est d’aider dans la réalisation des objectifs du plan stratégique d’AUI 2025 en positionnant l’Ecole d’ingénieurs de l’Université en tant que leader sur la région MENA à travers la croissance soutenue des inscrits, la diversification des filières dispensées et leur adéquation avec le marché et la qualité de la formation. Un leadership qui doit être accompagné par la consolidation du rôle de son école en tant qu’acteur majeur R&D dans les domaines de la transformation digitale, l’industrie digitale et les énergies renouvelables.

A rappeler que depuis son démarrage en 1995 et jusqu’à date d’aujourd’hui, l’Ecole d’ingénieurs de l’AUI a formé plus de 1.581 lauréats dont 217 en Masters.

Pour en savoir plus:

www.linkedin.com/in/tajjeeddine-rachidi-958b789b

Pour vos feedbacks et propositions concernant cette rubrique:

Rachid Jankari : http://ma.linkedin.com/in/jankari

[email protected]

[email protected]

Nos Partenaires

A lire aussi


Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.

Le CSEFRS présente ses rapports d’évaluation des acquis des élèves.