Abdellatif Ouahbi, un ministre de la Justice sans langue de bois Autoproduction de l’électricité : les opérateurs émettent des réserves sur le projet de loi RAM : pas de retour aux bénéfices avant 2023 au plus tôt Voici les 16 noms qui vont remplacer les députés déchus pour incompatibilité Covid : « Pour faire durer l’intervague post-Delta, la vaccination est essentielle » (Dr Merabet) Ouahbi sur le Hirak : « Je soumettrai une demande de grâce au Roi » Gouverner dans l’urgence: le pass sanitaire Covid-19 : une étude marocaine affirme l’efficacité du protocole thérapeutique national Mairie de Fès : un budget de 695 millions de dirhams pour 2022 Le Roi Mohammed VI reçoit le Président Ali Bongo Au Maroc, 36% des établissements d’enseignement sont privés (chiffres 2020) École Al Jabr : interrogations sur le paiement des frais de scolarité du mois de septembre Affaire Bab Darna : les établissements bancaires appelés à témoigner Pêche maritime : stagnation de l’investissement dans le PLF 2022 Essaouira : le parc éolien de Jbel Lahdid annoncé pour 2023 Mohamed Serraji, CEO de NTS Technics : « Pourquoi j’ai choisi le Maroc » Le retour aux frontières Covid-19 : record d’infections en Allemagne, les non-vaccinés tirent les chiffres vers le haut Covid. 141 nouveaux cas et 5 décès ce jeudi 11 novembre 2021

Ce matin au Maroc

Grâce au rapport du conseil de la concurrence, le citoyen a une idée des inégalités générées par la privatisation inexorable de l'enseignement. Pour le deuxième jour consécutif, nous y consacrons un article, cette fois-ci sur les chiffres de l'inégalité.
Le secteur privé n'est pas à blâmer ou pas forcément. Il est dans son rôle, mais doit être contrôlé. Le problème, ce sont les pouvoirs publics qui n'ont pas accompli leur mission. L'éducation de qualité est un droit pour chacun.
Le choc du Covid a provoqué des réorientations, des révolutions mentales en faveur de l'enseignement public, de la santé, de la production nationale, de l'égalité des chances. Le privé sait produire pour gagner de l'argent et c'est légitime. L'Etat doit savoir produire pour gagner l'estime et le respect des citoyens.

R. G.


L'evenement











Marchés financiers