Croissance. L'économie marocaine devrait croître entre 6 à 6,5% en 2021 Au Maroc, les nouveaux arrivages de vaccins ont été différés en raison des stocks disponibles Le Maroc suspend tous les vols passagers dans les deux sens pour deux semaines dès lundi Suspension des lignes maritimes passagers dès lundi pour deux semaines Covid-19 : un nouveau variant sème l'inquiétude en Afrique du Sud, le Maroc menacé Covid-19 : le Maroc suspend les arrivées en provenance de 7 pays d’Afrique australe La suspension des vols réguliers avec la France résonne comme un coup de grâce au tourisme Le Marriott Rabat ouvrira ses portes au premier trimestre 2022 Violences faites aux femmes : 7% des victimes sont des mineures Covid-19: Suspension du transport maritime de passagers entre le Maroc et la France Crédit TVA : les remboursements aux TPME seront accélérés La Cour des comptes a reçu 340.000 déclarations de patrimoine en 12 ans Reprise des aides au tourisme pour septembre-décembre 2021 Nouvelles conditions d'accès au Maroc: liste de pays interdits et PCR pour les 6-11 ans Israël ferme ses frontières pour ralentir la propagation du variant Omicron L'OTAN est-elle morte cliniquement ? Covid. 84 nouveaux cas et zéro décès ce dimanche 28 novembre 2021

Ce matin au Maroc

La valeur ajoutée des seuls hôtels et restaurants représentait 3% du PIB en 2019. Si on y ajoute l'artisanat culturel et une partie importante des transports de personnes on atteint aisément 5 à 6%.
Ceci sans compter 500.000 emplois et 8 milliards de dollars de recettes.

Le tourisme est donc une branche majeure de l'économie et de la société marocaines.

Aujourd'hui, avec les nouvelles alertes sanitaires, le temps n'est plus aux lamentations. Il est à l'intelligence, à l'esprit positif.
Le tourisme a besoin d'un plan Marshall. Faisons tous preuve d'imagination. Trouvons des idées innovantes, soyons également solidaires, sauvons cette industrie pacifique, internationale, médiatique et employeuse de main-d'œuvre.

R. G.


L'evenement