Révélations sur le recentrage de l’activité de Sound Energy au Maroc Taxes écologiques : voici ce qui risque de changer pour l’électroménager et l’électronique Digitalisation des procédures judiciaires : le projet de loi revient au ministère Première réunion interministérielle sur l’investissement Fin des essais cliniques de Sinopharm au Maroc : la sérologie d’une année réalisée Development Partners International explore des opportunités au Maroc (entretien) F. Oualalou prône un axe « AME » dans la reconstitution des chaînes de valeur mondiales L’indice de confiance des investisseurs en bourse à son plus haut niveau historique (AGR) Des experts préconisent « les alliances territoriales » comme vecteur de développement Laftit veut accélérer la digitalisation des services publics Enseignants et élèves peuvent accéder aux établissements scolaires sans pass vaccinal Covid: L’administration du vaccin Pfizer a repris pour toutes les doses Quitter le Maroc vers l’étranger: voici ce que l’on sait Le retour de l’inflation dans le monde : quelles conséquences pour le Maroc ? Diagnostic moléculaire du cancer du sein: MAScIR lance un test « 100% marocain » Equatorial Coca-Cola Bottling Company déménage son siège à Casablanca Al Barid Bank va sortir du giron de Poste Maroc (PLF2022) Suspension des droits d’importation du blé à partir du 1er novembre Essaouira : les détails de la découverte des plus anciens objets de parure dans la grotte de Bizmoune Les avantages des deux façades Covid. 398 nouveaux cas et 337.075 vaccinations ce mercredi 27 octobre 2021

Ce matin au Maroc

Le gouvernement promet de créer 250.000 emplois directs durant les deux premières années de son mandat. 125.000 emplois dès 2022.
Il mobilise pour ce faire une enveloppe de 2,5 MMDH. Ce n’est pas rien.
Une manne financière non négligeable injectée dans l’économie pour financer des emplois immédiats. Comment ? En lançant des petits et grands chantiers, notamment d’infrastructure. Sinon ? On attend aussi la contribution d’autres départements productifs. Aucun autre détail n’est donné par la ministre de l'Economie et des finances lors de sa conférence de presse.
A ce stade, tout indique que le cap est fixé mais la voie pour l’atteindre n’est pas encore définie.
La démarche du gouvernement est certes louable.
Après deux années de pandémie qui a frappé de plein fouet le marché de l’emploi, un choc positif est nécessaire.
Mais prenons garde à ne pas créer des emplois précaires, fragiles,… qui nourrissent un espoir qui n’est finalement que temporaire.

Hayat Gharbaoui


L'evenement















Marchés financiers