Covid-19. Vaccination quasi à l'arrêt, les jeunes sont les plus réticents Budget : emprunt national, financement international ou interne, les scénarios pour 2022 Le service militaire obligatoire de retour au Maroc Le futur statut des artistes permettra de créer à terme une industrie de la culture (Mehdi Bensaïd) Prochaine visite au Maroc du ministre israélien de la Défense? Pfizer autorise les pays pauvres à fabriquer sa pilule anti-Covid Prochain lancement de la campagne de vaccination contre la grippe saisonnière Microsoft lance sa compétition internationale Imagine Cup Voyager à l'étranger: les conditions pour se rendre dans différents pays d'Europe et d'Amérique Les écoles marocaines comptent encore 25.000 classes à niveaux multiples Semis-direct : un million d’hectares ciblés en 2030 pour un coût global de 1,1 milliard de DH Déclarations de Abdellatif Ouahbi : Le syndicat des avocats compte saisir la HACA Santé : l'éclairage du groupe Akdital sur son alliance avec Aradei Capital La Maroc impliqué dans la réforme du Conseil de paix et de sécurité de l’UA SGTM/TGCC construiront le nouvel hôpital Ibn Sina de Rabat pour 1,55 MMDH Tabac chauffé : lancement de l'Iqos au Maroc Contre l'anarchie de l'informel, la FISA promeut des abattoirs avicoles à capacité réduite Chronique judiciaire : "Voulez-vous une cure de désintoxication ?", la question à ne pas omettre Covid. 120 nouveaux cas et 1 décès ce mardi 16 novembre 2021

Ce matin au Maroc

Ce mercredi, le chantier de la généralisation de la protection sociale connaîtra une avancée importante sur le plan législatif. Le gouvernement s’attache, donc, à respecter les délais de la réforme qui vise une généralisation de l’AMO à fin 2022.
Plusieurs décrets, six pour être exacts, seront examinés lors de la réunion du Conseil du gouvernement et normalement adoptés. Nous n’avons pas encore consulté le contenu de ces décrets, mais de leur intitulé on devine que ces textes apportent des bonnes nouvelles pour au moins deux catégories. Les auto-entrepreneurs et les personnes soumises au régime de contribution professionnelle unique (CPU), majoritairement des commerçants, pourront enfin bénéficier de la couverture AMO qui leur a été promise, il y a plusieurs mois.
Mais le décret le plus important est celui portant sur la création d’une « commission ministérielle chargée du pilotage de la réforme du système de protection sociale ». La protection sociale est aujourd’hui à cheval entre le département de la santé et celui des finances. Avoir une commission qui supervise ce chantier stratégique n’est pas un luxe. C’est une nécessité pour éviter les erreurs du passé.
H.G.


L'evenement