Météorite "Tarda": la chute observée en août vers Errachidia officiellement reconnue

La chute observée de météorite en août est officiellement reconnue par les instances internationales de la Meteoritical society sous le nom de "Tarda", soit le nom du lieu d'atterrissage, un village à proximité d'Errachidia. Ce type de météorite permettrait la compréhension de l’origine de l’eau sur notre planète, de celle de la matière organique et de l’histoire de la formation du système solaire.

0-https://medias24.com//photos_articles/big/20-10-2020/chutemtorite.jpeg-oui
Météorite

Le 20 octobre 2020 à 12:07

Modifié le 20 octobre 2020 à 14:33

Mercredi 14 octobre, le comité de nomenclature de la "Meteoritical Society", unique instance au monde à valider les classifications des météorites, a officiellement publié les données concernant la dernière chute de météorite marocaine sous le nom de "Tarda", annonce un communiqué de la fondation.

Les analyses entreprises ont permis de faire la classification de cette météorite en tant que Chondrite carbonée C2 non groupée: Ce type rare de météorite est fondamental pour la compréhension de l’origine de l’eau sur notre planète, de celle de la matière organique et de l’histoire de la formation du système solaire. Des travaux de recherche scientifique ont déjà été entamés et promettent des découvertes intéressantes.

Mardi 25 août 2020 vers 14h30, une boule de feu a été observée depuis les villes de Alnif, Zagora, Tazarine et Rich dans le sud du Maroc. Sa trajectoire était du sud-ouest vers le nord-est.

Il s’agit de la 21e chute marocaine observée, dont les 15 dernières ont été officialisées avec un nom de lieu marocain également et ce, grâce aux travaux du Pr. Hasnaa Chennaoui de l’université Hassan II de Casablanca.

Ainsi, plusieurs chasseurs de météorites et habitants de ces régions ont commencé leurs recherches le même jour entre Goulmima et Errachidia. La première pièce a été retrouvée le lendemain près du village de "Tarda". 

Ensuite, une mission de terrain a été organisée sur la zone de la chute le 27 et 28 août 2020, par des membres du conseil d'administration de la fondation Attarik.

De nombreux morceaux ont été récupérés par des chasseurs, à l'aide d'aimants. Des milliers de petites pierres ont été collectées, leurs poids varient entre quelques milligrammes à 99 g. L’ellipse de chute est d'environ 3 km de long et situé à environ 10 km à l'est de "Tarda".

"Le Maroc est parmi les pays les mieux organisés dans le monde pour la déclaration des chutes observées de météorites. Cette dynamique lui confère une position qui honore la recherche scientifique et lui donne une visibilité internationale dans un domaine de recherche très pointu," conclut la fondation dans un communiqué.

Météorite "Tarda": la chute observée en août vers Errachidia officiellement reconnue

Le 20 octobre 2020 à13:56

Modifié le 20 octobre 2020 à 14:33

La chute observée de météorite en août est officiellement reconnue par les instances internationales de la Meteoritical society sous le nom de "Tarda", soit le nom du lieu d'atterrissage, un village à proximité d'Errachidia. Ce type de météorite permettrait la compréhension de l’origine de l’eau sur notre planète, de celle de la matière organique et de l’histoire de la formation du système solaire.

com_redaction-60

Mercredi 14 octobre, le comité de nomenclature de la "Meteoritical Society", unique instance au monde à valider les classifications des météorites, a officiellement publié les données concernant la dernière chute de météorite marocaine sous le nom de "Tarda", annonce un communiqué de la fondation.

Les analyses entreprises ont permis de faire la classification de cette météorite en tant que Chondrite carbonée C2 non groupée: Ce type rare de météorite est fondamental pour la compréhension de l’origine de l’eau sur notre planète, de celle de la matière organique et de l’histoire de la formation du système solaire. Des travaux de recherche scientifique ont déjà été entamés et promettent des découvertes intéressantes.

Mardi 25 août 2020 vers 14h30, une boule de feu a été observée depuis les villes de Alnif, Zagora, Tazarine et Rich dans le sud du Maroc. Sa trajectoire était du sud-ouest vers le nord-est.

Il s’agit de la 21e chute marocaine observée, dont les 15 dernières ont été officialisées avec un nom de lieu marocain également et ce, grâce aux travaux du Pr. Hasnaa Chennaoui de l’université Hassan II de Casablanca.

Ainsi, plusieurs chasseurs de météorites et habitants de ces régions ont commencé leurs recherches le même jour entre Goulmima et Errachidia. La première pièce a été retrouvée le lendemain près du village de "Tarda". 

Ensuite, une mission de terrain a été organisée sur la zone de la chute le 27 et 28 août 2020, par des membres du conseil d'administration de la fondation Attarik.

De nombreux morceaux ont été récupérés par des chasseurs, à l'aide d'aimants. Des milliers de petites pierres ont été collectées, leurs poids varient entre quelques milligrammes à 99 g. L’ellipse de chute est d'environ 3 km de long et situé à environ 10 km à l'est de "Tarda".

"Le Maroc est parmi les pays les mieux organisés dans le monde pour la déclaration des chutes observées de météorites. Cette dynamique lui confère une position qui honore la recherche scientifique et lui donne une visibilité internationale dans un domaine de recherche très pointu," conclut la fondation dans un communiqué.

A lire aussi


6
Les dernières annonces judiciaires
5
Les dernières annonces légales

Communication financière

IMMOLOG : Indicateurs du 4ème trimestre 2020

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.