Messagerie instantanée : mouvement de migration de Whatsapp vers Signal

Après un changement des conditions d'utilisation de WhatsApp, l'application de messagerie Signal connaît une très forte augmentation des inscriptions, boostée par un appel d'Elon Musk. Whatsapp tente de rassurer ses utilisateurs. 

0-https://medias24.com//photos_articles/big/12-01-2021/Signal0.JPG-oui
Messagerie instantanée : mouvement de migration de Whatsapp vers Signal

Le 12 janvier 2021 à 15:43

Modifié le 12 janvier 2021 à 16:03

Lancée en 2014, Signal est considérée par les spécialistes comme l'une des applications de messagerie les plus sécurisées du marché grâce notamment à sa capacité de chiffrer "de bout en bout" messages ou appels audios et vidéos, précise l'AFP.

L'application de messagerie Signal figure est en tête des téléchargements sur les plateformes Apple Store et Google Play dans plusieurs pays depuis que son concurrent WhatsApp a prévenu qu'il partagerait davantage de données avec sa maison-mère Facebook. 

Après cette annonce, plusieurs utilisateurs de WhatsApp ont manifesté sur les réseaux sociaux leurs intention de recourir davantage à son concurrent Signal, surtout depuis l'appel du patron de Tesla, Elon Musk, d'utiliser l'application en littéralement deux mots, le jeudi 7 janvier.

L'afflux des nouvelles connexions a même provoqué certains problèmes techniques entre jeudi 7 et vendredi 8 janvier . "Les codes de vérification sont actuellement retardés... parce que beaucoup de nouvelles personnes tentent de rejoindre Signal actuellement", avait expliqué l'entreprise.

Signal est en tête des téléchargements en Inde, en Allemagne, en France, ou encore à Hong Kong, a annoncé l'entreprise, samedi 9 janvier sur Twitter. Au Maroc, ce mouvement est également perceptible vu que de plus en plus d'internautes en parlent sur les réseaux sociaux et certains d'entre eux déclarent basculer vers l'application Signal. 

Par ailleurs, le cours de "Signal Advance Inc", une société de conseil et de développement de produits et de procédures d'ingénierie basée au Texas et qui a été prise pour la messagerie Signal, a connu une hausse très significative en bourse suite à la recommandation d'Elon Musk, par ailleurs devenu depuis peu l’homme le plus riche de la planète

Suite à ces faits, l'application Signal a précisé qu'ils sont une organisation à but non lucratif et qu'il ne s'agit pas de la même entreprise. 

WhatsApp répond à ce mouvement


Ainsi, WhatsApp est sous le feu des critiques depuis jeudi 7 janvier. Les utilisateurs qui refusent les nouvelles conditions d'utilisation ne pourront plus accéder à leur compte à partir du 8 février.

 “Nous voulons répondre à certaines rumeurs et être à 100% clair, nous continuons à protéger vos messages privés avec un cryptage de bout en bout. " déclare Whatsapp dans un tweet.

"La mise à jour de notre politique de confidentialité n'affecte pas la confidentialité de vos messages avec vos amis ou votre famille. Il est possible d'en savoir plus sur la façon dont nous protégeons votre vie privée ainsi que sur ce que nous ne partageons pas avec Facebook sur ce lien." ajoute la même source, dans un 2e tweet.

Selon l'entreprise, les données qui pourront être partagées entre WhatsApp et l'écosystème d'applications de Facebook (dont Instagram et Messenger) comprennent les contacts et les informations du profil, à l'exception du contenu des messages, qui restent chiffrés.

Tags : whatsapp

Messagerie instantanée : mouvement de migration de Whatsapp vers Signal

Le 12 janvier 2021 à15:40

Modifié le 12 janvier 2021 à 16:03

Après un changement des conditions d'utilisation de WhatsApp, l'application de messagerie Signal connaît une très forte augmentation des inscriptions, boostée par un appel d'Elon Musk. Whatsapp tente de rassurer ses utilisateurs. 

com_redaction-28

Lancée en 2014, Signal est considérée par les spécialistes comme l'une des applications de messagerie les plus sécurisées du marché grâce notamment à sa capacité de chiffrer "de bout en bout" messages ou appels audios et vidéos, précise l'AFP.

L'application de messagerie Signal figure est en tête des téléchargements sur les plateformes Apple Store et Google Play dans plusieurs pays depuis que son concurrent WhatsApp a prévenu qu'il partagerait davantage de données avec sa maison-mère Facebook. 

Après cette annonce, plusieurs utilisateurs de WhatsApp ont manifesté sur les réseaux sociaux leurs intention de recourir davantage à son concurrent Signal, surtout depuis l'appel du patron de Tesla, Elon Musk, d'utiliser l'application en littéralement deux mots, le jeudi 7 janvier.

L'afflux des nouvelles connexions a même provoqué certains problèmes techniques entre jeudi 7 et vendredi 8 janvier . "Les codes de vérification sont actuellement retardés... parce que beaucoup de nouvelles personnes tentent de rejoindre Signal actuellement", avait expliqué l'entreprise.

Signal est en tête des téléchargements en Inde, en Allemagne, en France, ou encore à Hong Kong, a annoncé l'entreprise, samedi 9 janvier sur Twitter. Au Maroc, ce mouvement est également perceptible vu que de plus en plus d'internautes en parlent sur les réseaux sociaux et certains d'entre eux déclarent basculer vers l'application Signal. 

Par ailleurs, le cours de "Signal Advance Inc", une société de conseil et de développement de produits et de procédures d'ingénierie basée au Texas et qui a été prise pour la messagerie Signal, a connu une hausse très significative en bourse suite à la recommandation d'Elon Musk, par ailleurs devenu depuis peu l’homme le plus riche de la planète

Suite à ces faits, l'application Signal a précisé qu'ils sont une organisation à but non lucratif et qu'il ne s'agit pas de la même entreprise. 

WhatsApp répond à ce mouvement


Ainsi, WhatsApp est sous le feu des critiques depuis jeudi 7 janvier. Les utilisateurs qui refusent les nouvelles conditions d'utilisation ne pourront plus accéder à leur compte à partir du 8 février.

 “Nous voulons répondre à certaines rumeurs et être à 100% clair, nous continuons à protéger vos messages privés avec un cryptage de bout en bout. " déclare Whatsapp dans un tweet.

"La mise à jour de notre politique de confidentialité n'affecte pas la confidentialité de vos messages avec vos amis ou votre famille. Il est possible d'en savoir plus sur la façon dont nous protégeons votre vie privée ainsi que sur ce que nous ne partageons pas avec Facebook sur ce lien." ajoute la même source, dans un 2e tweet.

Selon l'entreprise, les données qui pourront être partagées entre WhatsApp et l'écosystème d'applications de Facebook (dont Instagram et Messenger) comprennent les contacts et les informations du profil, à l'exception du contenu des messages, qui restent chiffrés.

A lire aussi


6
Les dernières annonces judiciaires
5
Les dernières annonces légales

Communication financière

S2M : Communiqué Financier des Indicateurs du 4e trimestre 2020

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.