La réforme de la TVA risque-t-elle de renchérir davantage le coût de la vie ? L’inquiétant recul du taux d’activité des femmes au Maroc ACECA veut faire annuler sa mise en liquidation Importations de blé tendre : plus de trois mois de consommation sécurisés à des prix raisonnables Biodiversité. La menace des espèces exotiques envahissantes vue du Maroc Malgré la sécheresse, le Maroc s'achemine vers une récolte record d'avocats Dernière ligne droite pour le décret de l'aide directe au logement ? La visite de Mayara en Israël reportée ? L’IMIS analyse les défis et opportunités de l’hydrogène vert au Maroc Le Maroc prépare la 160e session du Conseil de la Ligue arabe Première réunion du Groupe migratoire mixte permanent maroco-suisse
Mercredi 6 septembre 2023
Exclusivement pour vous !

La réforme de la TVA, qui sera le grand sujet fiscal du projet de loi de Finances 2024, ne passera pas sans faire de bruit. Cette réforme nécessaire, voire obligatoire, vise à faire de la TVA un impôt neutre. La réforme portera donc sur la limitation des cinq taux actuels (0%, 7%, 10%, 14% et 20%) à trois taux dont la valeur sera déterminée lors des négociations. Mais cette réforme fortement attendue, pourrait avoir un dommage collatéral, un impact sur le pouvoir d’achat des ménages, ou du moins d’une partie d’entre eux. Le risque est fortement présent, soutiennent plusieurs sources consultées par Médias24, puisque le passage de cinq à trois taux de TVA passera inéluctablement par une hausse de la TVA payée par les consommateurs sur plusieurs produits, en sachant que le gouvernement ne peut pas se permettre de voir les recettes de cet impôt baisser. Décryptage.
LES PLUS DE MÉDIAS24

Médias24.com