Loi-cadre sur l'éducation: bilan d'étape

Mesures sociales, généralisation du préscolaire, amélioration des prestations, internats, bourses, lutte contre l'abandon scolaire... Bilan d'étape de la mise en œuvre des projets prévus dans le cadre de la loi-cadre 51.17, au titre de l'année scolaire 2019-2020.

0-https://medias24.com//photos_articles/big/07-12-2020/Amzazi-au-Parlement-map1.jpg-oui
Loi-cadre sur l'éducation : bilan d'étape

Le 07 décembre 2020 à 18:18

Modifié le 08 décembre 2020 à 16:31

Le ministre de l'Education nationale a présenté ce lundi 7 décembre un bilan chiffré de plusieurs projets prévus dans le contexte de la loi-cadre sur l'éducation, entrée en vigueur en août 2019.

"Le ministère a poursuivi la mise en œuvre de la loi-cadre, en harmonisant la gestion conditionnelle liée à la pandémie et la gestion stratégique liée à la mise en œuvre de la réforme", a affirmé Saaid Amzazi.

Le bilan 

- Equité et égalité des chances :

- Généralisation de l'enseignement préscolaire au profit de 110.491 enfants pour un taux de scolarisation de 72,5%.

- Création de 179 nouveaux établissements, dont 110 en milieu rural. 

- Création de 11 nouveaux internats, portant leur total à 985, dont 62% en milieu rural.

- Création de 13 établissement d'enseignement supérieur (5 Ecoles supérieures d'éducation et de formation à Beni Mellal, El Jadida, Settat, Kénitra et Agadir; 2 Ecoles nationales de commerce et de gestion à El Hajeb et Beni Mellal; une Ecole nationale supérieure de chimie à Kénitra; une Faculté d'économie et de gestion à Beni Mellal; une Ecole nationale des sciences appliquées à Beni Mellal; une Ecole supérieure de technologie à Feqih Bensaleh, une Ecole nationale supérieure d'art et de design à Casablanca et une Faculté polydisciplinaire à Sidi Bennour.)

Douze nouveaux établissements et 8 internats seront créés en 2020-2021 ainsi que des villages de soutien et de formation en milieu rural.

Durant l'année scolaire 2020-2019, 177.348 étudiants ont bénéficié de services d'internat, 1.157.212 de la restauration scolaire et environ 342.000 du transport scolaire.

- Programme "Tayssir" :

Le nombre total de bénéficiaires de ce programme a atteint 2.480.701, dont 82% en milieu rural. Le nombre de bénéficiaires de l'initiative royale "un million de cartables" s'est élevé à 4.473.354.

Ces mesures ont permis l'amélioration des taux de scolarisation de tous les cycles notamment le collégial (94,2%) et le secondaire (69,6%).

- Bourses :

415.000 bourses sont prévues pour 2020-2021, pour un budget de 2 milliards de DH.

- Enfants en situation de handicap :

Le Maroc compte actuellement 3.488 établissements inclusifs, soit 31% de l'ensemble des établissements. 24.726 enfants en situation de handicap poursuivent leurs études dans des établissements inclusifs, contre 92.000 dans les établissements réguliers.

- Ecoles de la deuxième chance :

Le réseau a été élargi par le lancement de 39 centres "nouvelle génération", portant le nombre total à 142, bénéficiant à 9.230 élèves, tandis que le nombre de bénéficiaires atteint 21.790 dans les centres fondamentaux.

- Amélioration de la qualité de l'enseignement :

Pour développer davantage les différentes composantes du modèle pédagogique, il a été procédé à :

- la révision des programmes des 5e et 6e années du cycle primaire;

- l'augmentation du nombre d'élèves inscrits aux cycles internationaux, à 709.783 au cycle secondaire qualifiant, dont 345.183 "option français" (24%) et 2.444 "option anglais" (0,19%).

- l'augmentation du nombre d'élèves inscrits aux filières professionnelles à 16.628.

Loi-cadre sur l'éducation: bilan d'étape

Le 07 décembre 2020 à18:25

Modifié le 08 décembre 2020 à 16:31

Mesures sociales, généralisation du préscolaire, amélioration des prestations, internats, bourses, lutte contre l'abandon scolaire... Bilan d'étape de la mise en œuvre des projets prévus dans le cadre de la loi-cadre 51.17, au titre de l'année scolaire 2019-2020.

com_redaction-73

Le ministre de l'Education nationale a présenté ce lundi 7 décembre un bilan chiffré de plusieurs projets prévus dans le contexte de la loi-cadre sur l'éducation, entrée en vigueur en août 2019.

"Le ministère a poursuivi la mise en œuvre de la loi-cadre, en harmonisant la gestion conditionnelle liée à la pandémie et la gestion stratégique liée à la mise en œuvre de la réforme", a affirmé Saaid Amzazi.

Le bilan 

- Equité et égalité des chances :

- Généralisation de l'enseignement préscolaire au profit de 110.491 enfants pour un taux de scolarisation de 72,5%.

- Création de 179 nouveaux établissements, dont 110 en milieu rural. 

- Création de 11 nouveaux internats, portant leur total à 985, dont 62% en milieu rural.

- Création de 13 établissement d'enseignement supérieur (5 Ecoles supérieures d'éducation et de formation à Beni Mellal, El Jadida, Settat, Kénitra et Agadir; 2 Ecoles nationales de commerce et de gestion à El Hajeb et Beni Mellal; une Ecole nationale supérieure de chimie à Kénitra; une Faculté d'économie et de gestion à Beni Mellal; une Ecole nationale des sciences appliquées à Beni Mellal; une Ecole supérieure de technologie à Feqih Bensaleh, une Ecole nationale supérieure d'art et de design à Casablanca et une Faculté polydisciplinaire à Sidi Bennour.)

Douze nouveaux établissements et 8 internats seront créés en 2020-2021 ainsi que des villages de soutien et de formation en milieu rural.

Durant l'année scolaire 2020-2019, 177.348 étudiants ont bénéficié de services d'internat, 1.157.212 de la restauration scolaire et environ 342.000 du transport scolaire.

- Programme "Tayssir" :

Le nombre total de bénéficiaires de ce programme a atteint 2.480.701, dont 82% en milieu rural. Le nombre de bénéficiaires de l'initiative royale "un million de cartables" s'est élevé à 4.473.354.

Ces mesures ont permis l'amélioration des taux de scolarisation de tous les cycles notamment le collégial (94,2%) et le secondaire (69,6%).

- Bourses :

415.000 bourses sont prévues pour 2020-2021, pour un budget de 2 milliards de DH.

- Enfants en situation de handicap :

Le Maroc compte actuellement 3.488 établissements inclusifs, soit 31% de l'ensemble des établissements. 24.726 enfants en situation de handicap poursuivent leurs études dans des établissements inclusifs, contre 92.000 dans les établissements réguliers.

- Ecoles de la deuxième chance :

Le réseau a été élargi par le lancement de 39 centres "nouvelle génération", portant le nombre total à 142, bénéficiant à 9.230 élèves, tandis que le nombre de bénéficiaires atteint 21.790 dans les centres fondamentaux.

- Amélioration de la qualité de l'enseignement :

Pour développer davantage les différentes composantes du modèle pédagogique, il a été procédé à :

- la révision des programmes des 5e et 6e années du cycle primaire;

- l'augmentation du nombre d'élèves inscrits aux cycles internationaux, à 709.783 au cycle secondaire qualifiant, dont 345.183 "option français" (24%) et 2.444 "option anglais" (0,19%).

- l'augmentation du nombre d'élèves inscrits aux filières professionnelles à 16.628.

A lire aussi


6
Les dernières annonces judiciaires
5
Les dernières annonces légales

Communication financière

CFG Bank - indicateurs financiers trimestriels à fin décembre 2020

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.