Les salons de coiffure proposent des mesures pour reprendre leur activité

Le secteur de la beauté et de la coiffure a subi de plein fouet la crise sanitaire. Les propriétaires des salons appellent à la reprise de l'activité.

0-https://medias24.com//photos_articles/big/05-06-2020/salons-de-coiffure0.jpg-oui
Les salons de coiffure proposent des mesures pour reprendre leur activité Source photo: Pixabay

Le 08 juin 2020 à 11:52

Modifié le 08 juin 2020 à 12:26

Aucune date exacte n’a pour l’instant été communiquée aux propriétaires des salons.

"D’après le gouvernement, la réouverture des magasins (de vêtements, par exemple) aura lieu en premier. Les salons de coiffure suivront, après adoption de plusieurs mesures préventives, puisque dans notre métier, nous sommes en contact direct avec les clients, surtout en ce qui concerne l’esthétique", apprend Médias 24 auprès de Hamid Benlamkadem, membre de la Coalition nationale du secteur de la coiffure et de la beauté, récemment créée.

"Le deuxième problème auquel nous sommes confrontés, c’est qu’il existe plusieurs types de salons de coiffure au Maroc : les grands salons, qui disposent d’une trentaine de fauteuils, les petits salons, les salons avec Hammams…, ce qui rend difficile l'élaboration d'un plan commun de reprise de l’activité".

"Les grands salons de coiffure pourront se permettre de condamner une dizaine de fauteuils pour éviter tout risque de propagation du virus, et de mener des opérations de désinfection des locaux une fois par semaine. Les petits salons, qui disposent d’un ou de deux fauteuils ne peuvent pas opérer de la même manière, et n’ont pas les moyens de payer des sociétés pour désinfecter leurs salons de manière fréquente. Et d’une autre part, il y a les salons qui disposent de Hammams. Ces derniers devront se limiter, dans un premier temps, à la coiffure et l’esthétique", nous explique notre source.

Abdekabir Amraoui, coordinateur de la Coalition, nous a pour a part confié que dans une note adressée récemment au Chef du gouvernement, "nous proposons un ensemble de mesures pour préparer la réouverture des salons de coiffure", notamment:

- Travailler sur rendez-vous (si possible);

- Fournir les produits nécessaires de désinfection ;

- Fournir, en quantité suffisante, les masques de protection aux employés ;

- Tenir un registre pour garder les coordonnées des clients ;

- Eviter les fauteuils d'attente lorsque la superficie du salon est petite;

- Désinfecter les postes de travail après chaque client;

- Respecter la distanciation physique entre les employés et les clients;

- Le port du masque est obligatoire pour les clients;

- Utiliser des mouchoirs en papier;

- Mettre des affiches de sensibilisation sur les mesures de prévention et de protection contre le Covid-19.

Par ailleurs, les masques et les gants doivent être changés après chaque client.  

Notons que la Coalition nationale du secteur de la coiffure et de la beauté, se compose d'une dizaine d'associations régionales de beauté et de coiffure (Casablanca-Settat, Tanger-Tetouan-Al Hoceima, Souss-Massa, Marrakech-Safi, Darâa-Tafilalet, Laâyoune-Sakia Al Hamra, Fès-Meknès, Rabat-Salé-Kénitra). Elle comprend également la Confédération nationale de la beauté et de la coiffure, la Fédération nationale de la coiffure au Maroc, la Fédération marocaine des écoles de coiffure et de beauté, ainsi que l'Académie nationale de la coiffure et de beauté au Maroc.  

Source photo: Pixabay

Les salons de coiffure proposent des mesures pour reprendre leur activité

Le 08 juin 2020 à11:58

Modifié le 08 juin 2020 à 12:26

Le secteur de la beauté et de la coiffure a subi de plein fouet la crise sanitaire. Les propriétaires des salons appellent à la reprise de l'activité.

Aucune date exacte n’a pour l’instant été communiquée aux propriétaires des salons.

"D’après le gouvernement, la réouverture des magasins (de vêtements, par exemple) aura lieu en premier. Les salons de coiffure suivront, après adoption de plusieurs mesures préventives, puisque dans notre métier, nous sommes en contact direct avec les clients, surtout en ce qui concerne l’esthétique", apprend Médias 24 auprès de Hamid Benlamkadem, membre de la Coalition nationale du secteur de la coiffure et de la beauté, récemment créée.

"Le deuxième problème auquel nous sommes confrontés, c’est qu’il existe plusieurs types de salons de coiffure au Maroc : les grands salons, qui disposent d’une trentaine de fauteuils, les petits salons, les salons avec Hammams…, ce qui rend difficile l'élaboration d'un plan commun de reprise de l’activité".

"Les grands salons de coiffure pourront se permettre de condamner une dizaine de fauteuils pour éviter tout risque de propagation du virus, et de mener des opérations de désinfection des locaux une fois par semaine. Les petits salons, qui disposent d’un ou de deux fauteuils ne peuvent pas opérer de la même manière, et n’ont pas les moyens de payer des sociétés pour désinfecter leurs salons de manière fréquente. Et d’une autre part, il y a les salons qui disposent de Hammams. Ces derniers devront se limiter, dans un premier temps, à la coiffure et l’esthétique", nous explique notre source.

Abdekabir Amraoui, coordinateur de la Coalition, nous a pour a part confié que dans une note adressée récemment au Chef du gouvernement, "nous proposons un ensemble de mesures pour préparer la réouverture des salons de coiffure", notamment:

- Travailler sur rendez-vous (si possible);

- Fournir les produits nécessaires de désinfection ;

- Fournir, en quantité suffisante, les masques de protection aux employés ;

- Tenir un registre pour garder les coordonnées des clients ;

- Eviter les fauteuils d'attente lorsque la superficie du salon est petite;

- Désinfecter les postes de travail après chaque client;

- Respecter la distanciation physique entre les employés et les clients;

- Le port du masque est obligatoire pour les clients;

- Utiliser des mouchoirs en papier;

- Mettre des affiches de sensibilisation sur les mesures de prévention et de protection contre le Covid-19.

Par ailleurs, les masques et les gants doivent être changés après chaque client.  

Notons que la Coalition nationale du secteur de la coiffure et de la beauté, se compose d'une dizaine d'associations régionales de beauté et de coiffure (Casablanca-Settat, Tanger-Tetouan-Al Hoceima, Souss-Massa, Marrakech-Safi, Darâa-Tafilalet, Laâyoune-Sakia Al Hamra, Fès-Meknès, Rabat-Salé-Kénitra). Elle comprend également la Confédération nationale de la beauté et de la coiffure, la Fédération nationale de la coiffure au Maroc, la Fédération marocaine des écoles de coiffure et de beauté, ainsi que l'Académie nationale de la coiffure et de beauté au Maroc.  

A lire aussi


Communication financière

Indicateurs trimestriels au 30.06.2020 de la société Afric Industries

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.