Les Marocains pourront-ils voyager en Europe cet été ? Voici ce que l'on sait

Pour la France, les non-Européens sont toujours interdits d'accès. L'Espagne lèvera le 1er juillet l'obligation de quarantaine pour les touristes étrangers. Le Royaume-Uni imposera une quarantaine stricte.

0-https://medias24.com//photos_articles/big/26-05-2020/6d669dfc2383c0ded852a9d9c9827241174a3415.jpg-oui
Les Marocains pourront-ils voyager en Europe cet été ? Voici ce que l'on sait (Photo AFP)

Le 26 mai 2020 à 15:41

Modifié le 26 mai 2020 à 16:47

Selon les informations disponibles au mardi 26 mai, les Marocains pourront voyager cet été en Espagne sans devoir se soumettre à une quarantaine, mais pas en France où les frontières sont pour l’heure fermées aux voyageurs qui viennent de l’extérieur de l’espace européen. Les Marocains souhaitant se rendre au Royaume-Uni devront, comme n’importe quel voyageur de toute nationalité, se soumettre à un isolement strict de quatorze jours.

En France, le ministère de l’Intérieur a publié un communiqué vendredi 22 mai sur son site, dans lequel il revient sur les restrictions de circulation et la mise en place de mesures sanitaires aux frontières. Il distingue principalement deux catégories de voyageurs : d’une part, ceux en provenance de l’extérieur de l’espace européen (l’ensemble des pays du monde sauf les États membres de l’Union européenne, le Royaume-Uni, Andorre, l’Islande, le Liechtenstein, Monaco, la Norvège, Saint-Marin, la Suisse et le Vatican) ; d’autre part, ceux en provenance de l’intérieur de l’espace européen (les États membres de l’Union européenne, le Royaume-Uni, Andorre, l’Islande, le Liechtenstein, Monaco, la Norvège, Saint-Marin, la Suisse et Vatican).

Concernant la première catégorie, à laquelle appartiennent donc les Marocains, le ministère de l’Intérieur indique que ''le principe qui reste en place aujourd’hui, et jusqu’à nouvel ordre, c’est la fermeture des frontières et donc l’interdiction d’entrée''. Il ajoute que ''les Français ou résidents permanents en France peuvent toutefois continuer d’accéder au territoire français, ainsi que certaines catégories spécifiques précisées sur le site du ministère de l’Intérieur''.

Pour les Français ou résidents permanents en France, la quarantaine est volontaire mais le ministère de l’Intérieur appelle à ''agir en responsabilité''. Il précise : ''A l’arrivée, les personnes admises sur le territoire national en provenance de l’extérieur de l’espace européen se verront ainsi remettre une information sur les conditions dans lesquelles la quarantaine volontaire peut être effectuée au domicile de leur choix ou, le cas échéant, dans une structure d’hébergement adaptée. Il est appelé au civisme et au sens des responsabilités des voyageurs pour mettre en œuvre cette précaution sanitaire.''

L’Espagne plus souple, le Royaume-Uni plus strict

L’Espagne fait preuve de plus de souplesse : la quarantaine imposée aux touristes étrangers sera levée le 1er juillet, a indiqué le gouvernement espagnol, lundi 25 mai, deux jours après l’annonce d’une réouverture des frontières au tourisme international.

Pour rappel, le gouvernement espagnol impose depuis le 15 mai une quarantaine de 14 jours à toutes les personnes espagnoles ou étrangères entrant en Espagne, afin d’éviter l’importation de nouveaux cas de coronavirus durant le déconfinement progressif du pays.

De son côté, le Royaume-Uni a annoncé une quarantaine stricte pour toutes les arrivées sur son territoire, y compris pour les citoyens britanniques. Vendredi 22 mai, la ministre de l’Intérieur Priti Patel a en effet confirmé qu’un isolement strict de quatorze jours s’imposera à partir du 8 juin à tous les voyageurs arrivant dans le pays, quelle que soit leur nationalité et leur moyen de transport (avion, train ou ferry). Une quarantaine que la ministre a jugée ''vitale'' pour éviter une deuxième vague de l’épidémie ''dévastatrice''.

En Allemagne, du 10 avril jusqu’au 15 mai, toute personne entrant sur le territoire allemand était soumise à une mise en quarantaine à domicile pendant 14 jours. Depuis, les arrivées en provenance de l’Union européenne, du Royaume-Uni et de l’espace Schengen en sont exemptées, indique le journal britannique The Telegraph.

(Photo AFP)

Les Marocains pourront-ils voyager en Europe cet été ? Voici ce que l'on sait

Le 26 mai 2020 à16:10

Modifié le 26 mai 2020 à 16:47

Pour la France, les non-Européens sont toujours interdits d'accès. L'Espagne lèvera le 1er juillet l'obligation de quarantaine pour les touristes étrangers. Le Royaume-Uni imposera une quarantaine stricte.

Selon les informations disponibles au mardi 26 mai, les Marocains pourront voyager cet été en Espagne sans devoir se soumettre à une quarantaine, mais pas en France où les frontières sont pour l’heure fermées aux voyageurs qui viennent de l’extérieur de l’espace européen. Les Marocains souhaitant se rendre au Royaume-Uni devront, comme n’importe quel voyageur de toute nationalité, se soumettre à un isolement strict de quatorze jours.

En France, le ministère de l’Intérieur a publié un communiqué vendredi 22 mai sur son site, dans lequel il revient sur les restrictions de circulation et la mise en place de mesures sanitaires aux frontières. Il distingue principalement deux catégories de voyageurs : d’une part, ceux en provenance de l’extérieur de l’espace européen (l’ensemble des pays du monde sauf les États membres de l’Union européenne, le Royaume-Uni, Andorre, l’Islande, le Liechtenstein, Monaco, la Norvège, Saint-Marin, la Suisse et le Vatican) ; d’autre part, ceux en provenance de l’intérieur de l’espace européen (les États membres de l’Union européenne, le Royaume-Uni, Andorre, l’Islande, le Liechtenstein, Monaco, la Norvège, Saint-Marin, la Suisse et Vatican).

Concernant la première catégorie, à laquelle appartiennent donc les Marocains, le ministère de l’Intérieur indique que ''le principe qui reste en place aujourd’hui, et jusqu’à nouvel ordre, c’est la fermeture des frontières et donc l’interdiction d’entrée''. Il ajoute que ''les Français ou résidents permanents en France peuvent toutefois continuer d’accéder au territoire français, ainsi que certaines catégories spécifiques précisées sur le site du ministère de l’Intérieur''.

Pour les Français ou résidents permanents en France, la quarantaine est volontaire mais le ministère de l’Intérieur appelle à ''agir en responsabilité''. Il précise : ''A l’arrivée, les personnes admises sur le territoire national en provenance de l’extérieur de l’espace européen se verront ainsi remettre une information sur les conditions dans lesquelles la quarantaine volontaire peut être effectuée au domicile de leur choix ou, le cas échéant, dans une structure d’hébergement adaptée. Il est appelé au civisme et au sens des responsabilités des voyageurs pour mettre en œuvre cette précaution sanitaire.''

L’Espagne plus souple, le Royaume-Uni plus strict

L’Espagne fait preuve de plus de souplesse : la quarantaine imposée aux touristes étrangers sera levée le 1er juillet, a indiqué le gouvernement espagnol, lundi 25 mai, deux jours après l’annonce d’une réouverture des frontières au tourisme international.

Pour rappel, le gouvernement espagnol impose depuis le 15 mai une quarantaine de 14 jours à toutes les personnes espagnoles ou étrangères entrant en Espagne, afin d’éviter l’importation de nouveaux cas de coronavirus durant le déconfinement progressif du pays.

De son côté, le Royaume-Uni a annoncé une quarantaine stricte pour toutes les arrivées sur son territoire, y compris pour les citoyens britanniques. Vendredi 22 mai, la ministre de l’Intérieur Priti Patel a en effet confirmé qu’un isolement strict de quatorze jours s’imposera à partir du 8 juin à tous les voyageurs arrivant dans le pays, quelle que soit leur nationalité et leur moyen de transport (avion, train ou ferry). Une quarantaine que la ministre a jugée ''vitale'' pour éviter une deuxième vague de l’épidémie ''dévastatrice''.

En Allemagne, du 10 avril jusqu’au 15 mai, toute personne entrant sur le territoire allemand était soumise à une mise en quarantaine à domicile pendant 14 jours. Depuis, les arrivées en provenance de l’Union européenne, du Royaume-Uni et de l’espace Schengen en sont exemptées, indique le journal britannique The Telegraph.

A lire aussi


Communication financière

Sonasid : communiqué post assemblée générale ordinaire & extraordinaire des actionnaires, tenue le 30 juin 2020

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.