Les animaux peuvent-ils attraper le Covid-19 et le transmettre?

Le nouveau coronavirus se transmet principalement d’humain à humain. Cependant, le rôle de l’animal dans la genèse de cette pandémie et sa place dans la chaîne de transmission demeurent entourés d'un certain flou que les chercheurs s'efforcent de dissiper.

0-https://medias24.com//photos_articles/big/05-05-2020/animaux-.jpg-oui
Les animaux peuvent-ils attraper le Covid-19 et le transmettre ?

Le 05 mai 2020 à 11:45

Modifié le 05 mai 2020 à 13:22

Dans l'attente d’un plus grand nombre de preuves scientifiques, des données du séquençage génétique révèlent que le nouveau coronavirus est très proche d’autres COVs circulant dans des populations de chauves-souris du genre "Rhinolophes".

Selon l'Organisation mondiale de la santé animale (OIE), des animaux, dont des visons, ont été infectés par le nouveau coronavirus, suite à un contact rapproché avec des personnes contaminées.

Quelles sont les espèces les plus sensibles au Covid-19?

Selon les résultats préliminaires des études effectuées à ce jour par l'OIE, les chats, l’espèce la plus sensible au Covid-19, peuvent être atteints par la forme clinique de la maladie. Les furets sont sensibles à l’infection mais semblent l’être moins à la forme clinique. Les chiens semblent être sensibles à l’infection mais paraissent l'être moins que les furets ou les chats. En revanche, les volailles ne sont pas sensibles à l’infection par le nouveau coronavirus.


Existe-t-il des cas concrets de contamination d’humain à animaux?

L’Ecole nationale vétérinaire d’Alfort (ENVA) indique que l’unité mixte de recherche en virologie, en lien avec l’Institut Pasteur de France, a détecté un chat porteur du Covid-19 en France qui vivait avec une personne contaminée.

La chaîne de télévision américaine "WRAL-TV" rapporte qu'un chien vivant avec une famille porteuse du virus a été contaminé. "Il toussait, éternuait et refusait de manger".

"Le chien a réussi à vaincre le virus en quelques jours". Un tigre a été également contaminé aux Etats-Unis.

Les précautions à prendre

Lorsque des animaux sont en contact étroit avec des humains contaminés, les personnes infectées doivent éviter tout contact étroit avec leurs animaux de compagnie et les confier aux bons soins d'un autre membre de leur foyer.

Par ailleurs, pour désinfecter son animal de compagnie, l'Ordre français des vétérinaires alerte contre les dangers de l'utilisation du détergent et du gel hydroalcoolique sur un animal domestique.

Les chiens et les chats se lèchent et du coup ingèrent ces produits, qui peuvent causer une réaction plus accentuée qu'à un humain, car ils ne digèrent pas correctement l'alcool. L'eau savonneuse ou un shampoing pour chien marchent très bien.

Lors de la visite de marchés d’animaux vivants, de marchés traditionnels ou de marchés de produits d’origine animale, il convient d’appliquer des règles générales d’hygiène, notamment se laver les mains régulièrement avec du savon et de l’eau potable après avoir touché des animaux ou des produits d’origine animale, ainsi qu'éviter de se toucher les yeux, le nez et la bouche. Il convient également de prendre garde à ne pas entrer en contact avec des déchets ou des liquides d’animaux qui jonchent le sol ou se trouvent sur les surfaces des commerces et installations du marché.

Et les moustiques?

Selon l'OMS, aucune information ne suggère que les moustiques pourraient le transmettre à l'humain. Pour l'instant, les experts considèrent qu'il s'agit d'un virus respiratoire. Il se propage principalement par des gouttelettes qu'une personne infectée expulse en toussant, en éternuant, par la salive ou les écoulements nasaux.

Les animaux peuvent-ils attraper le Covid-19 et le transmettre?

Le 05 mai 2020 à12:25

Modifié le 05 mai 2020 à 13:22

Le nouveau coronavirus se transmet principalement d’humain à humain. Cependant, le rôle de l’animal dans la genèse de cette pandémie et sa place dans la chaîne de transmission demeurent entourés d'un certain flou que les chercheurs s'efforcent de dissiper.

Dans l'attente d’un plus grand nombre de preuves scientifiques, des données du séquençage génétique révèlent que le nouveau coronavirus est très proche d’autres COVs circulant dans des populations de chauves-souris du genre "Rhinolophes".

Selon l'Organisation mondiale de la santé animale (OIE), des animaux, dont des visons, ont été infectés par le nouveau coronavirus, suite à un contact rapproché avec des personnes contaminées.

Quelles sont les espèces les plus sensibles au Covid-19?

Selon les résultats préliminaires des études effectuées à ce jour par l'OIE, les chats, l’espèce la plus sensible au Covid-19, peuvent être atteints par la forme clinique de la maladie. Les furets sont sensibles à l’infection mais semblent l’être moins à la forme clinique. Les chiens semblent être sensibles à l’infection mais paraissent l'être moins que les furets ou les chats. En revanche, les volailles ne sont pas sensibles à l’infection par le nouveau coronavirus.


Existe-t-il des cas concrets de contamination d’humain à animaux?

L’Ecole nationale vétérinaire d’Alfort (ENVA) indique que l’unité mixte de recherche en virologie, en lien avec l’Institut Pasteur de France, a détecté un chat porteur du Covid-19 en France qui vivait avec une personne contaminée.

La chaîne de télévision américaine "WRAL-TV" rapporte qu'un chien vivant avec une famille porteuse du virus a été contaminé. "Il toussait, éternuait et refusait de manger".

"Le chien a réussi à vaincre le virus en quelques jours". Un tigre a été également contaminé aux Etats-Unis.

Les précautions à prendre

Lorsque des animaux sont en contact étroit avec des humains contaminés, les personnes infectées doivent éviter tout contact étroit avec leurs animaux de compagnie et les confier aux bons soins d'un autre membre de leur foyer.

Par ailleurs, pour désinfecter son animal de compagnie, l'Ordre français des vétérinaires alerte contre les dangers de l'utilisation du détergent et du gel hydroalcoolique sur un animal domestique.

Les chiens et les chats se lèchent et du coup ingèrent ces produits, qui peuvent causer une réaction plus accentuée qu'à un humain, car ils ne digèrent pas correctement l'alcool. L'eau savonneuse ou un shampoing pour chien marchent très bien.

Lors de la visite de marchés d’animaux vivants, de marchés traditionnels ou de marchés de produits d’origine animale, il convient d’appliquer des règles générales d’hygiène, notamment se laver les mains régulièrement avec du savon et de l’eau potable après avoir touché des animaux ou des produits d’origine animale, ainsi qu'éviter de se toucher les yeux, le nez et la bouche. Il convient également de prendre garde à ne pas entrer en contact avec des déchets ou des liquides d’animaux qui jonchent le sol ou se trouvent sur les surfaces des commerces et installations du marché.

Et les moustiques?

Selon l'OMS, aucune information ne suggère que les moustiques pourraient le transmettre à l'humain. Pour l'instant, les experts considèrent qu'il s'agit d'un virus respiratoire. Il se propage principalement par des gouttelettes qu'une personne infectée expulse en toussant, en éternuant, par la salive ou les écoulements nasaux.

A lire aussi


Communication financière

Indicateurs trimestriels au 30.06.2020 de la société Afric Industries

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.