Le Maroc prend part au sommet arabo-européen à Charm El Cheikh

Les travaux du premier sommet arabo-européen se sont ouverts, ce dimanche à Charm El-Cheikh en Egypte, en présence de nombre de chefs d'Etat et de gouvernement représentant les deux parties pour examiner les moyens de renforcer la paix et la stabilité régionales, ainsi que la coopération et le partenariat entre les deux régions.

3-https://medias24.com//img/img_koi29/680/m24-En-continu.jpg-oui
Le Maroc prend part au sommet arabo-européen à Charm El Cheikh

Le 24 février 2019 à 21:55

Modifié le 24 février 2019 à 19:57

Sur ordre du Roi Mohammed VI, le Chef du gouvernement Saâd Dine El Otmani préside la délégation marocaine devant participer aux travaux de ce sommet et qui comprend également l'ambassadeur du Maroc au Caire et délégué permanent du Royaume près la Ligue arabe, Ahmed Tazi.

Ce sommet est marqué par la présence de la Haute représentante de l'Union européenne (UE) pour les Affaires étrangères et la politique de sécurité Federica Mogherini, le président du Conseil européen Donald Tusk, et le secrétaire général de la Ligue des Etats arabes, Ahmed Abou El-Gheit.

Placé sous le thème "Investir dans la stabilité", le sommet se penchera, deux jours durant, sur l'examen des différentes questions d'intérêt commun et à leur tête l'immigration, la sécurité, la lutte contre le terrorisme et l'extrémisme et la coopération conjointe, ainsi que le développement et le soutien de la stabilité dans la région.

Les dirigeants arabes et leurs homologues européens examineront aussi les derniers développements concernant les crises dans la région arabe en particulier la cause palestinienne, en tant que question centrale dans la région, ainsi que les violations et les agressions répétées des forces d'occupation israéliennes, outre la situation en Syrie, en Libye et au Yémen et les menaces iraniennes.

A l'ordre du jour figurent aussi des questions économiques et de développement se rapportant au renforcement du partenariat arabo-européen dans les différents domaines, notamment la promotion des investissements et des échanges commerciaux.

Les questions climatiques et de développement durable seront aussi au centre des travaux du sommet qui évoquera la mise en oeuvre des engagements internationaux pris par les deux parties en matière de changement climatique et de lutte contre les effets et les répercussions négatifs de ce fléau.

Le 1er sommet arabo-européen a été précédé par cinq réunions au niveau ministériel entre les deux parties, tenues respectivement à Malte en 2008, au Caire en 2012, à Athènes en 2014, au Caire en 2016 et à Bruxelles au début de février 2019.

Le Maroc prend part au sommet arabo-européen à Charm El Cheikh

Le 24 février 2019 à19:57

Modifié le 24 février 2019 à 19:57

Les travaux du premier sommet arabo-européen se sont ouverts, ce dimanche à Charm El-Cheikh en Egypte, en présence de nombre de chefs d'Etat et de gouvernement représentant les deux parties pour examiner les moyens de renforcer la paix et la stabilité régionales, ainsi que la coopération et le partenariat entre les deux régions.

com_redaction-56

Sur ordre du Roi Mohammed VI, le Chef du gouvernement Saâd Dine El Otmani préside la délégation marocaine devant participer aux travaux de ce sommet et qui comprend également l'ambassadeur du Maroc au Caire et délégué permanent du Royaume près la Ligue arabe, Ahmed Tazi.

Ce sommet est marqué par la présence de la Haute représentante de l'Union européenne (UE) pour les Affaires étrangères et la politique de sécurité Federica Mogherini, le président du Conseil européen Donald Tusk, et le secrétaire général de la Ligue des Etats arabes, Ahmed Abou El-Gheit.

Placé sous le thème "Investir dans la stabilité", le sommet se penchera, deux jours durant, sur l'examen des différentes questions d'intérêt commun et à leur tête l'immigration, la sécurité, la lutte contre le terrorisme et l'extrémisme et la coopération conjointe, ainsi que le développement et le soutien de la stabilité dans la région.

Les dirigeants arabes et leurs homologues européens examineront aussi les derniers développements concernant les crises dans la région arabe en particulier la cause palestinienne, en tant que question centrale dans la région, ainsi que les violations et les agressions répétées des forces d'occupation israéliennes, outre la situation en Syrie, en Libye et au Yémen et les menaces iraniennes.

A l'ordre du jour figurent aussi des questions économiques et de développement se rapportant au renforcement du partenariat arabo-européen dans les différents domaines, notamment la promotion des investissements et des échanges commerciaux.

Les questions climatiques et de développement durable seront aussi au centre des travaux du sommet qui évoquera la mise en oeuvre des engagements internationaux pris par les deux parties en matière de changement climatique et de lutte contre les effets et les répercussions négatifs de ce fléau.

Le 1er sommet arabo-européen a été précédé par cinq réunions au niveau ministériel entre les deux parties, tenues respectivement à Malte en 2008, au Caire en 2012, à Athènes en 2014, au Caire en 2016 et à Bruxelles au début de février 2019.

A lire aussi


6
Les dernières annonces judiciaires
5
Les dernières annonces légales

Communication financière

IMMOLOG : Indicateurs du 4ème trimestre 2020

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.