Le Maroc optimiste quant à la réconciliation entre pays du Golfe

Le Maroc enregistre avec un immense optimisme et une grande satisfaction les développements positifs en cours pour dépasser le différend entre les frères au sein du CCG, annonce un communiqué du ministère des Affaires étrangères et de la coopération. 

4-https://medias24.com//img/img_koi29/680/m24-En-direct.jpg-oui
Le Maroc optimiste quant à la réconciliation entre pays du Golfe

Le 06 décembre 2020 à 10:05

Modifié le 06 décembre 2020 à 10:55

Le Maroc enregistre avec un immense optimisme et une grande satisfaction les développements positifs en cours pour dépasser le différend entre les frères au sein du Conseil de Coopération du Golfe (CCG), indique samedi 5 décembre un communiqué du ministère des Affaires étrangères, de la coopération africaine et des Marocains résidant à l'étranger.

Se basant sur les liens de fraternité solide et de cordialité sincère unissant le Roi Mohammed VI et ses frères Rois et Emirs des pays du Golfe arabique, le Royaume du Maroc exprime son souhait de parvenir à un accord définitif pour clore ce différend, à même de permettre aux pays du CCG frères de retrouver la cohésion et l'harmonie et de consolider la stabilité au sein de la région et l’unité arabe, ajoute le communiqué.

Partant de ses relations historiques fortes avec tous les pays du Golfe arabique, le Royaume du Maroc salue hautement les efforts déployés par l’Etat du Koweït frère pour rapprocher les visions et permettre la réconciliation au sein de la famille du Golfe, souligne la même source, notant que le Royaume salue aussi le rôle positif des Etats-Unis à ce sujet.

Des progrès ont en effet été annoncés et constatés en marge d'une conférence qui se tenait ce vendredi 4 décembre à Bahrein. Aussi bien l'Arabie saoudite que le Qatar ont fait état de progrès sur la voie d'une résolution de la crise. D'autres pays comme Oman, le Koweit et les Etats-Unis ont également fait des déclarations allant dans ce sens. La crise qui évoluait à bas bruit, a explosé en juin 2017 lorsque les Emirats, l'Arabie saoudite et deux autres alliés arabes ont annoncé un blocus à l'encontre du Qatar.

Le ministre koweïtien des Affaires étrangères, cheikh Ahmed Nasser Al-Mohammed Al-Sabah, dont le pays est médiateur, a affirmé que toutes les parties avaient exprimé leur volonté de conclure un "accord final", lors des récentes "discussions fructueuses" auxquelles ont pris part les Etats-Unis.

Le Maroc optimiste quant à la réconciliation entre pays du Golfe

Le 06 décembre 2020 à10:31

Modifié le 06 décembre 2020 à 10:55

Le Maroc enregistre avec un immense optimisme et une grande satisfaction les développements positifs en cours pour dépasser le différend entre les frères au sein du CCG, annonce un communiqué du ministère des Affaires étrangères et de la coopération. 

com_redaction-56

Le Maroc enregistre avec un immense optimisme et une grande satisfaction les développements positifs en cours pour dépasser le différend entre les frères au sein du Conseil de Coopération du Golfe (CCG), indique samedi 5 décembre un communiqué du ministère des Affaires étrangères, de la coopération africaine et des Marocains résidant à l'étranger.

Se basant sur les liens de fraternité solide et de cordialité sincère unissant le Roi Mohammed VI et ses frères Rois et Emirs des pays du Golfe arabique, le Royaume du Maroc exprime son souhait de parvenir à un accord définitif pour clore ce différend, à même de permettre aux pays du CCG frères de retrouver la cohésion et l'harmonie et de consolider la stabilité au sein de la région et l’unité arabe, ajoute le communiqué.

Partant de ses relations historiques fortes avec tous les pays du Golfe arabique, le Royaume du Maroc salue hautement les efforts déployés par l’Etat du Koweït frère pour rapprocher les visions et permettre la réconciliation au sein de la famille du Golfe, souligne la même source, notant que le Royaume salue aussi le rôle positif des Etats-Unis à ce sujet.

Des progrès ont en effet été annoncés et constatés en marge d'une conférence qui se tenait ce vendredi 4 décembre à Bahrein. Aussi bien l'Arabie saoudite que le Qatar ont fait état de progrès sur la voie d'une résolution de la crise. D'autres pays comme Oman, le Koweit et les Etats-Unis ont également fait des déclarations allant dans ce sens. La crise qui évoluait à bas bruit, a explosé en juin 2017 lorsque les Emirats, l'Arabie saoudite et deux autres alliés arabes ont annoncé un blocus à l'encontre du Qatar.

Le ministre koweïtien des Affaires étrangères, cheikh Ahmed Nasser Al-Mohammed Al-Sabah, dont le pays est médiateur, a affirmé que toutes les parties avaient exprimé leur volonté de conclure un "accord final", lors des récentes "discussions fructueuses" auxquelles ont pris part les Etats-Unis.

A lire aussi


6
Les dernières annonces judiciaires
5
Les dernières annonces légales

Communication financière

IMMOLOG : Indicateurs du 4ème trimestre 2020

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.