Le lycée Descartes de Rabat adopte l’enseignement distanciel pendant 14 jours

Le lycée Descartes de Rabat a annoncé la mise en place de l’enseignement à distance à compter de ce lundi 14 septembre, pour une durée de 14 jours, en raison de la présence de personnes testées positives au Covid-19 au sein de l’établissement.

0-https://medias24.com//photos_articles/big/14-09-2020/49782511-38613720.jpg-oui
Le lycée Descartes de Rabat adopte l’enseignement distanciel pendant 14 jours

Le 14 septembre 2020 à 11:10

Modifié le 14 septembre 2020 à 11:31

''Dès lundi 14 septembre, chaque professeur principal contactera la classe dont il a la responsabilité afin d’accompagner les élèves dans l’organisation de ce mode d’enseignement'', indique l’établissement sur son site. Ce dernier précise qu’un conseil pédagogique exceptionnel est réuni ce lundi matin pour fixer l’organisation de cet enseignement à distance.

Cette décision survient après que le lycée français de Rabat a été confronté à un cas de contamination d’un enseignant la semaine dernière. ''Cet enseignant sera placé au minimum 14 jours en quarantaine et assurera ses cours en distanciel à ses élèves'', a fait savoir l’établissement le 10 septembre dans un communiqué. Il a également précisé avoir établi une liste des élèves ayant eu cours avec cet enseignant entre mardi et mercredi derniers et informé leurs parents de la situation.

Cette mesure n’est pas sans rappeler les recommandations formulées récemment par le Dr Kamal Marhoum El Filali, chef de service des maladies infectieuses au CHU Ibn Rochd de Casablanca, auprès de Médias24. Alors que les pédiatres et pédopsychiatres ont plaidé en faveur de l’enseignement en présentiel, fin août dans un courrier adressé au ministère de l’Education nationale, le Dr Kamal Marhoum El Filali a estimé que la situation sanitaire actuelle ne le permet pas, notamment à Casablanca.

D’autant que les établissements scolaires ne concentrent pas que des enfants en bas âge, mais aussi des collégiens et des lycéens. Et plus l’âge augmente, plus le risque de contamination est important. ''C’est le retour à la maison qui peut poser problème. Certains jeunes peuvent transmettre le virus à leurs parents ou grands-parents, de surcroît en période de circulation importante'', a prévenu le Dr Kamal Marhoum El Filali.

Le lycée Descartes de Rabat adopte l’enseignement distanciel pendant 14 jours

Le 14 septembre 2020 à11:17

Modifié le 14 septembre 2020 à 11:31

Le lycée Descartes de Rabat a annoncé la mise en place de l’enseignement à distance à compter de ce lundi 14 septembre, pour une durée de 14 jours, en raison de la présence de personnes testées positives au Covid-19 au sein de l’établissement.

''Dès lundi 14 septembre, chaque professeur principal contactera la classe dont il a la responsabilité afin d’accompagner les élèves dans l’organisation de ce mode d’enseignement'', indique l’établissement sur son site. Ce dernier précise qu’un conseil pédagogique exceptionnel est réuni ce lundi matin pour fixer l’organisation de cet enseignement à distance.

Cette décision survient après que le lycée français de Rabat a été confronté à un cas de contamination d’un enseignant la semaine dernière. ''Cet enseignant sera placé au minimum 14 jours en quarantaine et assurera ses cours en distanciel à ses élèves'', a fait savoir l’établissement le 10 septembre dans un communiqué. Il a également précisé avoir établi une liste des élèves ayant eu cours avec cet enseignant entre mardi et mercredi derniers et informé leurs parents de la situation.

Cette mesure n’est pas sans rappeler les recommandations formulées récemment par le Dr Kamal Marhoum El Filali, chef de service des maladies infectieuses au CHU Ibn Rochd de Casablanca, auprès de Médias24. Alors que les pédiatres et pédopsychiatres ont plaidé en faveur de l’enseignement en présentiel, fin août dans un courrier adressé au ministère de l’Education nationale, le Dr Kamal Marhoum El Filali a estimé que la situation sanitaire actuelle ne le permet pas, notamment à Casablanca.

D’autant que les établissements scolaires ne concentrent pas que des enfants en bas âge, mais aussi des collégiens et des lycéens. Et plus l’âge augmente, plus le risque de contamination est important. ''C’est le retour à la maison qui peut poser problème. Certains jeunes peuvent transmettre le virus à leurs parents ou grands-parents, de surcroît en période de circulation importante'', a prévenu le Dr Kamal Marhoum El Filali.

A lire aussi


Communication financière

Sonasid : Résultats du 1er semestre 2020

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.