L'ONCF s'équipe en locomotives électriques Alstom nouvelle génération

L'Office national des chemins de fer (ONCF) a réceptionné, vendredi 27 décembre 2019, la première locomotive "nouvelle génération", dans le cadre de l’acquisition de 30 locomotives électriques de ce type.

0-https://medias24.com//photos_articles/big/29-12-2019/locomotivealstom-prima_m40.jpg-oui
L'ONCF s'équipe en locomotives électriques Alstom nouvelle génération La locomotive Alstom Prima M4 livrée au Maroc, au Kazakhstan,à l'Azerbaïdjan et en France

Le 29 décembre 2019 à 12:00

Modifié le 29 décembre 2019 à 20:52

Ces nouvelles acquisitions, dont la livraison s’effectuera à raison de deux à trois locomotives par mois, avaient fait l’objet d’un appel d’offres international en mars 2017 à l’issue duquel le contrat a été attribué en 2018 à la société Alstom pour un montant global d’environ 1,5 milliard de dirhams, indique un communiqué de l'ONCF.

Financé en totalité par un prêt accordé par l’Etat français, d’une maturité de 40 ans, avec une période de grâce de 10 ans et un taux d’intérêt de 0,0016%, ce montant couvre le matériel, les pièces de rechange et les pièces parc, précise la source.

Conformes aux normes et standards de l’Union internationale des chemins de fer (UIC), ces locomotives de dernière génération, aptes à une vitesse maximale de 160 km/h, sont conçues selon des caractéristiques et spécificités ultramodernes: informatique embarquée, assistance à la conduite, redondance du système de contrôle et de sécurité, système d’enregistrement vidéo, etc.

Par cette acquisition, l’ONCF entend accompagner une demande de mobilité par train sans cesse croissante, moderniser, rajeunir et renforcer le parc matériel roulant, augmenter la productivité et accroître l’offre de transport, aussi bien des voyageurs grandes lignes que des marchandises, lit-on dans le communiqué.

Ainsi, ces locomotives sont appelées à assurer la correspondance avec les trains à grande vitesse "Al Boraq" sur les axes très sollicités à savoir, Casablanca-Fès et Casablanca-Marrakech, renforçant davantage la nouvelle expérience de voyage par train.

Pour l’activité Fret et Logistique, poursuit la source, elles permettront de faire face au transport par rail des voitures fabriquées au niveau de l’usine PSA à Kénitra vers le port de Tanger Med et d’acheminer les conteneurs dudit port vers Casablanca.

Par ailleurs, il est à rappeler que cette opération est la 1ère d’une série d’acquisitions progressives programmées du matériel roulant, comportant notamment des trains automoteurs pour le transport des voyageurs et des wagons pour l’acheminement de marchandises. Elle constitue une "suite logique des grands projets d’infrastructure réalisés et inaugurés en novembre 2018 par le Roi Mohammed VI ayant permis à l’Office de renforcer une mobilité sobre et durable au service des citoyens et des opérateurs économiques, tout en rehaussant la qualité de ses prestations et le niveau de ses performances", conclut le communiqué.

Ce qu'en dit Alstom

Sur le site s'Alstom, on peut lire que ces locomotives requièrent une maintenance minimale et offrent un niveau de fiabilité élevé ainsi qu’un cycle de vie peu coûteux grâce à sa conception modulaire.

Six sites français participeront à la production de ces locomotives : Belfort (fabrication), Le Creusot (bogies), Ornans (moteurs), Petit-Quevilly (transformateurs), Tarbes (composants de chaînes de traction) et Villeurbanne (systèmes électroniques de bord).

Présent au Maroc avec 350 collaborateurs, Alstom a contribué à plusieurs projets structurants tels que la livraison de tramways Citadis aux villes de Rabat et Casablanca, et de 12 trains Avelia Euroduplex pour la ligne à grande vitesse. Dans son usine de Fès, Alstom produit des faisceaux de câbles destinés à des applications ferroviaires ainsi que des coffrets électriques qui sont fournis à ses usines européennes, puis montés sur des trains exportés vers le monde entier.

Tags : ONCF
La locomotive Alstom Prima M4 livrée au Maroc, au Kazakhstan,à l'Azerbaïdjan et en France

L'ONCF s'équipe en locomotives électriques Alstom nouvelle génération

Le 29 décembre 2019 à13:52

Modifié le 29 décembre 2019 à 20:52

L'Office national des chemins de fer (ONCF) a réceptionné, vendredi 27 décembre 2019, la première locomotive "nouvelle génération", dans le cadre de l’acquisition de 30 locomotives électriques de ce type.

com_redaction-10

Ces nouvelles acquisitions, dont la livraison s’effectuera à raison de deux à trois locomotives par mois, avaient fait l’objet d’un appel d’offres international en mars 2017 à l’issue duquel le contrat a été attribué en 2018 à la société Alstom pour un montant global d’environ 1,5 milliard de dirhams, indique un communiqué de l'ONCF.

Financé en totalité par un prêt accordé par l’Etat français, d’une maturité de 40 ans, avec une période de grâce de 10 ans et un taux d’intérêt de 0,0016%, ce montant couvre le matériel, les pièces de rechange et les pièces parc, précise la source.

Conformes aux normes et standards de l’Union internationale des chemins de fer (UIC), ces locomotives de dernière génération, aptes à une vitesse maximale de 160 km/h, sont conçues selon des caractéristiques et spécificités ultramodernes: informatique embarquée, assistance à la conduite, redondance du système de contrôle et de sécurité, système d’enregistrement vidéo, etc.

Par cette acquisition, l’ONCF entend accompagner une demande de mobilité par train sans cesse croissante, moderniser, rajeunir et renforcer le parc matériel roulant, augmenter la productivité et accroître l’offre de transport, aussi bien des voyageurs grandes lignes que des marchandises, lit-on dans le communiqué.

Ainsi, ces locomotives sont appelées à assurer la correspondance avec les trains à grande vitesse "Al Boraq" sur les axes très sollicités à savoir, Casablanca-Fès et Casablanca-Marrakech, renforçant davantage la nouvelle expérience de voyage par train.

Pour l’activité Fret et Logistique, poursuit la source, elles permettront de faire face au transport par rail des voitures fabriquées au niveau de l’usine PSA à Kénitra vers le port de Tanger Med et d’acheminer les conteneurs dudit port vers Casablanca.

Par ailleurs, il est à rappeler que cette opération est la 1ère d’une série d’acquisitions progressives programmées du matériel roulant, comportant notamment des trains automoteurs pour le transport des voyageurs et des wagons pour l’acheminement de marchandises. Elle constitue une "suite logique des grands projets d’infrastructure réalisés et inaugurés en novembre 2018 par le Roi Mohammed VI ayant permis à l’Office de renforcer une mobilité sobre et durable au service des citoyens et des opérateurs économiques, tout en rehaussant la qualité de ses prestations et le niveau de ses performances", conclut le communiqué.

Ce qu'en dit Alstom

Sur le site s'Alstom, on peut lire que ces locomotives requièrent une maintenance minimale et offrent un niveau de fiabilité élevé ainsi qu’un cycle de vie peu coûteux grâce à sa conception modulaire.

Six sites français participeront à la production de ces locomotives : Belfort (fabrication), Le Creusot (bogies), Ornans (moteurs), Petit-Quevilly (transformateurs), Tarbes (composants de chaînes de traction) et Villeurbanne (systèmes électroniques de bord).

Présent au Maroc avec 350 collaborateurs, Alstom a contribué à plusieurs projets structurants tels que la livraison de tramways Citadis aux villes de Rabat et Casablanca, et de 12 trains Avelia Euroduplex pour la ligne à grande vitesse. Dans son usine de Fès, Alstom produit des faisceaux de câbles destinés à des applications ferroviaires ainsi que des coffrets électriques qui sont fournis à ses usines européennes, puis montés sur des trains exportés vers le monde entier.

A lire aussi


6
Les dernières annonces judiciaires
5
Les dernières annonces légales

Communication financière

Attijariwafa bank : Communiqué de presse Emprunt Obligataire Subordonnée décembre 2020

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.