L'Italie considère le Maroc comme un "partenaire central"

Dialogue stratégique maroco-italien: Nasser Bourita effectue une visite ce mercredi 7 octobre 2020, en Italie où il a eu des entretiens avec son homologue italien ainsi qu'avec le président de la chambre des députés.

0-https://medias24.com//photos_articles/big/07-10-2020/BouritaItalie2.jpg-oui
L'Italie considère le Maroc comme un

Le 07 octobre 2020 à 18:29

Modifié le 08 octobre 2020 à 10:10

On a l'impression que la diplomatie n'a jamais été aussi active qu'en ces temps de pandémie et de crise mondiale.

Après la deuxième session à Bouznika du dialogue inter-libyen et une rapide incursion au Mali, Nasser Bourita a effectué ce mercredi 7 octobre, une visite-éclair en Italie, confirmant l'impression de percée diplomatique en Méditerranée centrale.

L'Italie est certainement le grand pays d'Europe le plus concerné par la situation en Libye. Le Maroc poursuit avec constance et patience, ses efforts en faveur du dialogue inter-libyen, entamé en 2015 à Skhirat. Depuis cette époque, la position marocaine, frappée au coin du bon sens le plus élémentaire, n'a pas varié: seule une solution politique interne, sans aucune ingérence extérieure, permettra à la Libye de renouer avec la stabilité.

La position marocaine n'est pas celle de tout le monde. Car la Libye est un microcosme du monde arabe post-2011: richesses du sous-sol et notamment le pétrole; immense territoire semi-désertique avec une faible population; situation stratégique exceptionnelle... De quoi attirer les deux grandes forces antagonistes qui sont intervenues ou essayé de le faire dans les différentes pays arabes déstabilisés depuis 2011, les Emirats d'un côté, et le Qatar-Turquie de l'autre.

En parallèle, le Maroc veut depuis 2019, renforcer particulièrement ses relations avec l'Italie, sous forme de dialogue stratégique et de consultations.

En novembre 2019, était signé à Rabat un accord de dialogue stratégique, deux mois après la nomination du trentenaire Luigi Di Maio au département italien des Affaires étrangères.

Ce mercredi 7 octobre, Nasser Bourita a rendu visite à son homologue italien, pour la première rencontre bilatérale, dans le droit fil du dialogue stratégique entre les deux pays.

Comme on peut s'en douter, tout y passé, comme le montre la conférence de presse conjointe: l'intérêt italien réaffirmé au dialogue inter-libyen de Bouznika; la migration irrégulière; la situation dans le Sahel; la coopération économique, l'Italie considérant le Maroc comme un hub pour le continent africain...

Luigi Di Maio a souligné que l'Italie considère le Maroc comme "un partenaire central". Il a souligné la volonté commune de consolider davantage une relation bilatérale déjà importante.

LIRE EGALEMENT

DIALOGUE INTER LIBYEN

LIBYE: LE MAROC INVITE A LA CONFERENCE DE BERLIN, BOURITA N'IRA PAS

 

Ci-dessous, Bourita a également été reçu le Président de la Chambre des Députés italienne, Roberto Fico.

L'Italie considère le Maroc comme un "partenaire central"

Le 07 octobre 2020 à20:30

Modifié le 08 octobre 2020 à 10:10

Dialogue stratégique maroco-italien: Nasser Bourita effectue une visite ce mercredi 7 octobre 2020, en Italie où il a eu des entretiens avec son homologue italien ainsi qu'avec le président de la chambre des députés.

com_redaction-52

On a l'impression que la diplomatie n'a jamais été aussi active qu'en ces temps de pandémie et de crise mondiale.

Après la deuxième session à Bouznika du dialogue inter-libyen et une rapide incursion au Mali, Nasser Bourita a effectué ce mercredi 7 octobre, une visite-éclair en Italie, confirmant l'impression de percée diplomatique en Méditerranée centrale.

L'Italie est certainement le grand pays d'Europe le plus concerné par la situation en Libye. Le Maroc poursuit avec constance et patience, ses efforts en faveur du dialogue inter-libyen, entamé en 2015 à Skhirat. Depuis cette époque, la position marocaine, frappée au coin du bon sens le plus élémentaire, n'a pas varié: seule une solution politique interne, sans aucune ingérence extérieure, permettra à la Libye de renouer avec la stabilité.

La position marocaine n'est pas celle de tout le monde. Car la Libye est un microcosme du monde arabe post-2011: richesses du sous-sol et notamment le pétrole; immense territoire semi-désertique avec une faible population; situation stratégique exceptionnelle... De quoi attirer les deux grandes forces antagonistes qui sont intervenues ou essayé de le faire dans les différentes pays arabes déstabilisés depuis 2011, les Emirats d'un côté, et le Qatar-Turquie de l'autre.

En parallèle, le Maroc veut depuis 2019, renforcer particulièrement ses relations avec l'Italie, sous forme de dialogue stratégique et de consultations.

En novembre 2019, était signé à Rabat un accord de dialogue stratégique, deux mois après la nomination du trentenaire Luigi Di Maio au département italien des Affaires étrangères.

Ce mercredi 7 octobre, Nasser Bourita a rendu visite à son homologue italien, pour la première rencontre bilatérale, dans le droit fil du dialogue stratégique entre les deux pays.

Comme on peut s'en douter, tout y passé, comme le montre la conférence de presse conjointe: l'intérêt italien réaffirmé au dialogue inter-libyen de Bouznika; la migration irrégulière; la situation dans le Sahel; la coopération économique, l'Italie considérant le Maroc comme un hub pour le continent africain...

Luigi Di Maio a souligné que l'Italie considère le Maroc comme "un partenaire central". Il a souligné la volonté commune de consolider davantage une relation bilatérale déjà importante.

LIRE EGALEMENT

DIALOGUE INTER LIBYEN

LIBYE: LE MAROC INVITE A LA CONFERENCE DE BERLIN, BOURITA N'IRA PAS

 

Ci-dessous, Bourita a également été reçu le Président de la Chambre des Députés italienne, Roberto Fico.

A lire aussi


6
Les dernières annonces judiciaires
5
Les dernières annonces légales

Communication financière

Immorente propose un rendement de 4,5 dh/action et innove en proposant une distribution trimestrielle

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.