L'enseignement à distance booste les ventes de matériels informatiques

Les ventes de matériels informatiques ont explosé depuis le confinement. Cette tendance se poursuit encore, avec la rentrée scolaire digitalisée pour de nombreux étudiants, en particulier à Casablanca. Les produits les plus plébiscités sont le PC portable, l’imprimante, la tablette et la webcam.

0-https://medias24.com//photos_articles/big/25-09-2020/MATERIELINFO.jpg-oui
L'enseignement à distance booste les ventes de matériels informatiques CREDIT PHOTO: Stephane de Sakutin (Photo AFP)

Le 25 septembre 2020 à 16:48

Modifié le 26 septembre 2020 à 11:11

La rentrée scolaire 2020-2021 a été marquée par un changement de comportement d’achat, contexte sanitaire oblige. Les parents se sont tournés vers la technologie, en raison de l’adoption de l’enseignement à distance dans plusieurs établissements à travers le Royaume.

Les dernières statistiques relatives au marché mondial de l’IT, livrées en septembre par GFK, un grand institut d’études de marché et d’audit marketing, montrent qu’il s’agit d’une tendance mondiale, ce qui explique donc les ruptures de stocks, et par conséquent la hausse des prix, notamment sur le marché marocain.

Le PC mobile, en tête des ventes

Ces chiffres montrent une hausse de 16,7% des ventes de matériels informatiques au niveau mondial, au premier semestre de 2020. Il s’agit, selon l’étude, de la première croissance à deux chiffres depuis 2017. "Le PC mobile, avec une hausse de 25,7% des ventes, a le plus contribué à cette croissance considérable, suivi de la tablette (+13,6%)", ajoute le document.   

Les chiffres du troisième trimestre de l’année ne sont pas encore disponibles, mais plusieurs experts au niveau international, ainsi que les opérateurs marocains sondés par Médias 24, confirment que cette tendance se poursuit.

"Les ventes de matériels informatiques ont connu une progression d'environ 30% durant cette rentrée scolaire, par rapport à la même période de 2019", nous indique un revendeur agréé de différentes marques étrangères, présent dans les grandes villes marocaines, notant que "les produits vedettes sont le PC portable et l’imprimante".

Ce constat confirme ainsi l’information qui nous a été confiée par Biougnach dans un article précédent, selon laquelle les ventes de PC portables par l’enseigne ont connu une évolution de 150% à la rentrée scolaire, par rapport à la même période de l’an passé.

Un revendeur dans un marché traditionnel nous confie pour sa part que la demande est également élevée pour les tablettes et les webcams.

L’explosion de la demande pour le matériel informatique en septembre s’explique, selon nos sources, principalement par la digitalisation de l’enseignement dans plusieurs villes marocaines.

Une préférence pour les produits d'entrée de gamme ou d’occasion

Tous nos interlocuteurs nous ont confirmé que la majorité des parents cherchent des produits neufs à des prix abordables, ou des produits d’occasion.

"La majorité des parents ont entre deux et trois enfants. Avec les montants élevés déboursés pour la réinscription et l’achat des fournitures, ils ne peuvent pas se permettre, en plus, d’acheter pour chaque enfant un bon PC portable, qui coûte généralement pas moins de 5.000 DH. Ils préfèrent donc se pencher sur les tablettes bas de gamme, dont les prix varient entre 1.500 DH et 2.000 DH, ou des produits d’occasion, à des prix abordables", nous explique notre source du marché traditionnel.

Même son de cloche du côté du marché organisé. "Les gens sont plus à la recherche de produits d'entrée de gamme, dont les prix ne sont pas très élevés, l’objectif étant de dépanner leurs enfants en attendant le retour aux classes".

Rupture des stocks et hausse des prix

Le marché du matériel informatique connaît ainsi des ruptures de stocks. "Les fournisseurs l’expliquent par une forte demande au niveau international", nous confie le patron d’une grande enseigne au Maroc.

Médias 24 a fait le tour des sites web des principales enseignes au Royaume, comme Biougnach et Electroplanet. Nous avons remarqué que la rupture concerne en particulier les PC portables et les casques avec micro.

Le vendeur du marché traditionnel souligne, lui, que les produits les plus souvent en rupture sont les tablettes et les webcams. "Pour ma part, j’avais une très petite quantité de webcams, ancien modèle, qui s’est très vite écoulée. J’ai contacté 17 fournisseurs différents, en vain. Le produit est en rupture. Pour ce qui est des tablettes, elles sont souvent en rupture, mais dès qu'elles sont disponibles à nouveau, leur prix augmente de 30 DH à 40 DH par unité".

"Des fois, les produits sont disponibles chez les fournisseurs, mais ceux-ci préfèrent passer de grands marchés, qui leur rapportent plus d’argent, que de vendre une centaine d’unités à un revendeur".

Cette rupture est donc accompagnée par une hausse des prix, estimée entre 5% et 10%. Les prix varient toutefois selon la marque et les caractéristiques du produit. Ceux des imprimantes démarrent à partir de 399 DH, des smartphones à partir de 859 DH, des tablettes à partir de 1.300 DH, et des PC à partir de 2.790 DH. Les produits les moins chers sont les moins disponibles.

CREDIT PHOTO: Stephane de Sakutin

L'enseignement à distance booste les ventes de matériels informatiques

Le 25 septembre 2020 à16:59

Modifié le 26 septembre 2020 à 11:11

Les ventes de matériels informatiques ont explosé depuis le confinement. Cette tendance se poursuit encore, avec la rentrée scolaire digitalisée pour de nombreux étudiants, en particulier à Casablanca. Les produits les plus plébiscités sont le PC portable, l’imprimante, la tablette et la webcam.

com_redaction-28

La rentrée scolaire 2020-2021 a été marquée par un changement de comportement d’achat, contexte sanitaire oblige. Les parents se sont tournés vers la technologie, en raison de l’adoption de l’enseignement à distance dans plusieurs établissements à travers le Royaume.

Les dernières statistiques relatives au marché mondial de l’IT, livrées en septembre par GFK, un grand institut d’études de marché et d’audit marketing, montrent qu’il s’agit d’une tendance mondiale, ce qui explique donc les ruptures de stocks, et par conséquent la hausse des prix, notamment sur le marché marocain.

Le PC mobile, en tête des ventes

Ces chiffres montrent une hausse de 16,7% des ventes de matériels informatiques au niveau mondial, au premier semestre de 2020. Il s’agit, selon l’étude, de la première croissance à deux chiffres depuis 2017. "Le PC mobile, avec une hausse de 25,7% des ventes, a le plus contribué à cette croissance considérable, suivi de la tablette (+13,6%)", ajoute le document.   

Les chiffres du troisième trimestre de l’année ne sont pas encore disponibles, mais plusieurs experts au niveau international, ainsi que les opérateurs marocains sondés par Médias 24, confirment que cette tendance se poursuit.

"Les ventes de matériels informatiques ont connu une progression d'environ 30% durant cette rentrée scolaire, par rapport à la même période de 2019", nous indique un revendeur agréé de différentes marques étrangères, présent dans les grandes villes marocaines, notant que "les produits vedettes sont le PC portable et l’imprimante".

Ce constat confirme ainsi l’information qui nous a été confiée par Biougnach dans un article précédent, selon laquelle les ventes de PC portables par l’enseigne ont connu une évolution de 150% à la rentrée scolaire, par rapport à la même période de l’an passé.

Un revendeur dans un marché traditionnel nous confie pour sa part que la demande est également élevée pour les tablettes et les webcams.

L’explosion de la demande pour le matériel informatique en septembre s’explique, selon nos sources, principalement par la digitalisation de l’enseignement dans plusieurs villes marocaines.

Une préférence pour les produits d'entrée de gamme ou d’occasion

Tous nos interlocuteurs nous ont confirmé que la majorité des parents cherchent des produits neufs à des prix abordables, ou des produits d’occasion.

"La majorité des parents ont entre deux et trois enfants. Avec les montants élevés déboursés pour la réinscription et l’achat des fournitures, ils ne peuvent pas se permettre, en plus, d’acheter pour chaque enfant un bon PC portable, qui coûte généralement pas moins de 5.000 DH. Ils préfèrent donc se pencher sur les tablettes bas de gamme, dont les prix varient entre 1.500 DH et 2.000 DH, ou des produits d’occasion, à des prix abordables", nous explique notre source du marché traditionnel.

Même son de cloche du côté du marché organisé. "Les gens sont plus à la recherche de produits d'entrée de gamme, dont les prix ne sont pas très élevés, l’objectif étant de dépanner leurs enfants en attendant le retour aux classes".

Rupture des stocks et hausse des prix

Le marché du matériel informatique connaît ainsi des ruptures de stocks. "Les fournisseurs l’expliquent par une forte demande au niveau international", nous confie le patron d’une grande enseigne au Maroc.

Médias 24 a fait le tour des sites web des principales enseignes au Royaume, comme Biougnach et Electroplanet. Nous avons remarqué que la rupture concerne en particulier les PC portables et les casques avec micro.

Le vendeur du marché traditionnel souligne, lui, que les produits les plus souvent en rupture sont les tablettes et les webcams. "Pour ma part, j’avais une très petite quantité de webcams, ancien modèle, qui s’est très vite écoulée. J’ai contacté 17 fournisseurs différents, en vain. Le produit est en rupture. Pour ce qui est des tablettes, elles sont souvent en rupture, mais dès qu'elles sont disponibles à nouveau, leur prix augmente de 30 DH à 40 DH par unité".

"Des fois, les produits sont disponibles chez les fournisseurs, mais ceux-ci préfèrent passer de grands marchés, qui leur rapportent plus d’argent, que de vendre une centaine d’unités à un revendeur".

Cette rupture est donc accompagnée par une hausse des prix, estimée entre 5% et 10%. Les prix varient toutefois selon la marque et les caractéristiques du produit. Ceux des imprimantes démarrent à partir de 399 DH, des smartphones à partir de 859 DH, des tablettes à partir de 1.300 DH, et des PC à partir de 2.790 DH. Les produits les moins chers sont les moins disponibles.

A lire aussi


6
Les dernières annonces judiciaires
5
Les dernières annonces légales

Communication financière

Immorente propose un rendement de 4,5 dh/action et innove en proposant une distribution trimestrielle

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.