A Wall Street, le Dow Jones dopé par l'espoir d'un vaccin et Janet Yellen

(AFP)

L'indice vedette de Wall Street, le Dow Jones Industrial Average, a terminé dans le vert lundi, profitant d'abord d'une nouvelle annonce sur un vaccin contre le coronavirus, puis accueillant avec enthousiasme l'information selon laquelle Janet Yellen allait être nommée secrétaire au Trésor par Joe Biden.

Le Dow Jones, qui avait enregistré une perte hebdomadaire la semaine dernière, a gagné 1,12% à 29.591,27 points.

Le Nasdaq, à forte coloration technologique, a pris 0,22% à 11.880,63 points et l'indice élargi S&P 500 est monté de 0,56% à 3.577,59 points.

Joe Biden prévoit de nommer au poste de secrétaire au Trésor Janet Yellen, 74 ans, a indiqué lundi à l'AFP une source proche de l'équipe du président élu américain, confirmant des informations du Wall Street Journal.

Première femme à présider la Réserve fédérale (Fed) entre 2014 et 2018, Mme Yellen serait également la première femme aux commandes du Trésor américain, un poste équivalent à celui de ministre des Finances.

Il s'agit du ministère le plus important aux Etats-Unis après celui du secrétaire d'Etat, en charge des Affaires étrangères et auquel le diplomate Antony Blinken devrait être nommé.

Selon Gregori Volokhine, président de Meeschaert Financial Services, Mme Yellen est considérée comme "une amie des marchés, car elle s'est dite favorable à davantage de dépenses budgétaires" pour aider l'économie américaine frappée de plein fouet par les conséquences du coronavirus.

"C'est aussi un choix qui rassurerait sur la continuité de la politique de la Fed", ajoute M. Volokhine. "Jerome Powell, qui a succédé à Janet Yellen, demande depuis bientôt une année un relais fiscal" auprès du Trésor.

Mme Yellen bénéficie par ailleurs du soutien de l'aile gauche du parti démocrate, selon une source de l'AFP.

En première partie de séance, Wall Street avait profité de l'annonce du laboratoire britannique AstraZeneca, que son vaccin, développé en association avec l'université d'Oxford, était efficace à 70% en moyenne contre le coronavirus, voire à 90% dans certains cas, selon les résultats intermédiaires des essais cliniques de grande échelle réalisés au Royaume-Uni et au Brésil.

L'action d'AstraZeneca (-1,98%) a toutefois reculé, certains analystes notant que les données publiées par le laboratoire n'étaient pas aussi convaincantes que celles de Moderna (+3,50%) et de l'alliance Pfizer (-0,49%)/BioNTech (+2,33%), qui ont aussi annoncé des développements majeurs concernant leurs vaccins ces deux dernières semaines.

Quoi de neuf ?
Rendez-vous Partenaires
(AFP)

A Wall Street, le Dow Jones dopé par l'espoir d'un vaccin et Janet Yellen

Le 23 novembre 2020 à22:40

L'indice vedette de Wall Street, le Dow Jones Industrial Average, a terminé dans le vert lundi, profitant d'abord d'une nouvelle annonce sur un vaccin contre le coronavirus, puis accueillant avec enthousiasme l'information selon laquelle Janet Yellen allait être nommée secrétaire au Trésor par Joe Biden.

Le Dow Jones, qui avait enregistré une perte hebdomadaire la semaine dernière, a gagné 1,12% à 29.591,27 points.

Le Nasdaq, à forte coloration technologique, a pris 0,22% à 11.880,63 points et l'indice élargi S&P 500 est monté de 0,56% à 3.577,59 points.

Joe Biden prévoit de nommer au poste de secrétaire au Trésor Janet Yellen, 74 ans, a indiqué lundi à l'AFP une source proche de l'équipe du président élu américain, confirmant des informations du Wall Street Journal.

Première femme à présider la Réserve fédérale (Fed) entre 2014 et 2018, Mme Yellen serait également la première femme aux commandes du Trésor américain, un poste équivalent à celui de ministre des Finances.

Il s'agit du ministère le plus important aux Etats-Unis après celui du secrétaire d'Etat, en charge des Affaires étrangères et auquel le diplomate Antony Blinken devrait être nommé.

Selon Gregori Volokhine, président de Meeschaert Financial Services, Mme Yellen est considérée comme "une amie des marchés, car elle s'est dite favorable à davantage de dépenses budgétaires" pour aider l'économie américaine frappée de plein fouet par les conséquences du coronavirus.

"C'est aussi un choix qui rassurerait sur la continuité de la politique de la Fed", ajoute M. Volokhine. "Jerome Powell, qui a succédé à Janet Yellen, demande depuis bientôt une année un relais fiscal" auprès du Trésor.

Mme Yellen bénéficie par ailleurs du soutien de l'aile gauche du parti démocrate, selon une source de l'AFP.

En première partie de séance, Wall Street avait profité de l'annonce du laboratoire britannique AstraZeneca, que son vaccin, développé en association avec l'université d'Oxford, était efficace à 70% en moyenne contre le coronavirus, voire à 90% dans certains cas, selon les résultats intermédiaires des essais cliniques de grande échelle réalisés au Royaume-Uni et au Brésil.

L'action d'AstraZeneca (-1,98%) a toutefois reculé, certains analystes notant que les données publiées par le laboratoire n'étaient pas aussi convaincantes que celles de Moderna (+3,50%) et de l'alliance Pfizer (-0,49%)/BioNTech (+2,33%), qui ont aussi annoncé des développements majeurs concernant leurs vaccins ces deux dernières semaines.

Quoi de neuf ?

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.