Coronavirus : le point sur la pandémie

(AFP)

Nouveaux bilans, nouvelles mesures et faits marquants : un point sur les dernières évolutions de la pandémie de Covid-19 dans le monde.

- Plus de cinq millions de cas en Europe -

La pandémie provoquée par le nouveau coronavirus a contaminé officiellement plus de 31,6 millions de personnes dans le monde, dont plus de cinq millions en Europe, depuis l’apparition des premiers cas en décembre, selon un bilan réalisé mercredi par l’AFP à partir de sources officielles.

Au total, plus de 971.670 personnes sont mortes, dont 227.130 sur le continent européen.

L'Europe est la 4e zone la plus touchée dans le monde en nombre de cas déclarés, derrière l'Amérique latine et les Caraïbes (8.870.807 cas), l'Asie (7.467.107), les Etats-Unis et le Canada (7.043.878), mais devant le Moyen-Orient (1.840.080), l'Afrique (1.423.382) et l'Océanie (31.260).

- Forte hausse au Royaume-Uni -

Le Royaume-Uni a enregistré mercredi plus de 6.178 nouveaux cas de Covid-19, confirmant une forte poussée de l'épidémie crainte par les autorités dans le pays le plus durement frappé en Europe, avec près de 42.000 morts.

- France: tour de vis dans plusieurs métropoles -

La métropole d'Aix-Marseille (sud-est) et l'île de la Guadeloupe sont placées en "zone d'alerte maximale" et les bars et restaurants vont y être totalement fermés, a annoncé mercredi le ministre français de la Santé.

Onze autre métropoles, dont Paris, ont été placées en "zone d'alerte renforcée", ce qui implique notamment une fermeture des bars à partir de 22 heures. Dans ces villes, la limite des rassemblements est abaissée de 5.000 à 1.000 personnes.

- Assouplissements ailleurs -

A compter du 1er octobre, le port du masque ne sera plus obligatoire partout à Bruxelles mais "fortement recommandé", a indiqué mercredi l'exécutif régional. L'obligation concernera désormais "uniquement les zones à forte densité".

De son côté, le Japon envisage d'assouplir à partir d'octobre les restrictions d'entrée sur son territoire, en autorisant l'accès des ressortissants étrangers pour un séjour supérieur à trois mois. Les touristes seraient exclus de ce dispositif et le nombre d'entrées quotidiennes limité à 1.000, selon des médias nippons.

- Montée en puissance d'un 4ème vaccin -

Johnson & Johnson est devenu mercredi le quatrième groupe pharmaceutique à lancer aux Etats-Unis un essai clinique de phase 3 sur un vaccin expérimental contre le Covid-19 en une seule dose, avec 60.000 personnes sur trois continents.

La société de biotechnologies Moderna a été la première aux Etats-Unis, en juillet, suivie par Pfizer puis AstraZeneca.

Au Japon, le groupe Fujifilm a annoncé que son médicament Avigan, déjà autorisé pour des formes de grippe sévère, avait permis une réduction "statistiquement significative" du temps de guérison de patients atteints du nouveau coronavirus.

- Allemagne: la rigueur budgétaire vole en éclat -

Le gouvernement allemand a entériné mercredi l'abandon de la rigueur budgétaire pour 2021, après l'avoir fait en 2020, et va devoir emprunter pour la seconde année consécutive face à l'impact continu de la pandémie sur ses finances.

- La croissance s'effondre en Espagne -

L'Espagne a vu son Produit intérieur brut (PIB) reculer de 17,8% au deuxième trimestre par rapport au précédent, un effondrement de la croissance provoqué par le confinement.

- Pas de Bal de l'Opéra à Vienne -

A cause de la pandémie, le célèbre Bal de l'Opéra de Vienne qui nécessite d'importants préparatifs n'aura pas lieu en février prochain, pour la première fois depuis 1991, a annoncé mercredi le gouvernement autrichien.

Le Metropolitan Opera de New York a lui aussi annoncé l'annulation de sa saison 2020-21, après avoir déjà repoussé une première fois sa reprise à fin décembre.

burs-fm/mw/ial/

Quoi de neuf ?
La carte de l'épidémie de coronavirus en temps réel
Rendez-vous Partenaires
(AFP)

Coronavirus : le point sur la pandémie

Le 23 septembre 2020 à19:54

Nouveaux bilans, nouvelles mesures et faits marquants : un point sur les dernières évolutions de la pandémie de Covid-19 dans le monde.

- Plus de cinq millions de cas en Europe -

La pandémie provoquée par le nouveau coronavirus a contaminé officiellement plus de 31,6 millions de personnes dans le monde, dont plus de cinq millions en Europe, depuis l’apparition des premiers cas en décembre, selon un bilan réalisé mercredi par l’AFP à partir de sources officielles.

Au total, plus de 971.670 personnes sont mortes, dont 227.130 sur le continent européen.

L'Europe est la 4e zone la plus touchée dans le monde en nombre de cas déclarés, derrière l'Amérique latine et les Caraïbes (8.870.807 cas), l'Asie (7.467.107), les Etats-Unis et le Canada (7.043.878), mais devant le Moyen-Orient (1.840.080), l'Afrique (1.423.382) et l'Océanie (31.260).

- Forte hausse au Royaume-Uni -

Le Royaume-Uni a enregistré mercredi plus de 6.178 nouveaux cas de Covid-19, confirmant une forte poussée de l'épidémie crainte par les autorités dans le pays le plus durement frappé en Europe, avec près de 42.000 morts.

- France: tour de vis dans plusieurs métropoles -

La métropole d'Aix-Marseille (sud-est) et l'île de la Guadeloupe sont placées en "zone d'alerte maximale" et les bars et restaurants vont y être totalement fermés, a annoncé mercredi le ministre français de la Santé.

Onze autre métropoles, dont Paris, ont été placées en "zone d'alerte renforcée", ce qui implique notamment une fermeture des bars à partir de 22 heures. Dans ces villes, la limite des rassemblements est abaissée de 5.000 à 1.000 personnes.

- Assouplissements ailleurs -

A compter du 1er octobre, le port du masque ne sera plus obligatoire partout à Bruxelles mais "fortement recommandé", a indiqué mercredi l'exécutif régional. L'obligation concernera désormais "uniquement les zones à forte densité".

De son côté, le Japon envisage d'assouplir à partir d'octobre les restrictions d'entrée sur son territoire, en autorisant l'accès des ressortissants étrangers pour un séjour supérieur à trois mois. Les touristes seraient exclus de ce dispositif et le nombre d'entrées quotidiennes limité à 1.000, selon des médias nippons.

- Montée en puissance d'un 4ème vaccin -

Johnson & Johnson est devenu mercredi le quatrième groupe pharmaceutique à lancer aux Etats-Unis un essai clinique de phase 3 sur un vaccin expérimental contre le Covid-19 en une seule dose, avec 60.000 personnes sur trois continents.

La société de biotechnologies Moderna a été la première aux Etats-Unis, en juillet, suivie par Pfizer puis AstraZeneca.

Au Japon, le groupe Fujifilm a annoncé que son médicament Avigan, déjà autorisé pour des formes de grippe sévère, avait permis une réduction "statistiquement significative" du temps de guérison de patients atteints du nouveau coronavirus.

- Allemagne: la rigueur budgétaire vole en éclat -

Le gouvernement allemand a entériné mercredi l'abandon de la rigueur budgétaire pour 2021, après l'avoir fait en 2020, et va devoir emprunter pour la seconde année consécutive face à l'impact continu de la pandémie sur ses finances.

- La croissance s'effondre en Espagne -

L'Espagne a vu son Produit intérieur brut (PIB) reculer de 17,8% au deuxième trimestre par rapport au précédent, un effondrement de la croissance provoqué par le confinement.

- Pas de Bal de l'Opéra à Vienne -

A cause de la pandémie, le célèbre Bal de l'Opéra de Vienne qui nécessite d'importants préparatifs n'aura pas lieu en février prochain, pour la première fois depuis 1991, a annoncé mercredi le gouvernement autrichien.

Le Metropolitan Opera de New York a lui aussi annoncé l'annulation de sa saison 2020-21, après avoir déjà repoussé une première fois sa reprise à fin décembre.

burs-fm/mw/ial/

Quoi de neuf ?
La carte de l'épidémie de coronavirus en temps réel

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.