La Bourse de Paris clôture en petite hausse

(AFP)

La Bourse de Paris a avancé de 0,62% mercredi, reprenant un peu d'élan après un début de semaine chaotique mais peinant à remonter plus franchement dans un contexte de recul des indices à Wall Street et d'inquiétudes fortes autour de la pandémie.

L'indice CAC 40 a pris 29,42 points à 4.802,26 points. Les principaux indices européens ont eux aussi affiché une hausse relativement modeste.

"Les actions montaient dans les premières heures de la séance mais leur avancée s'est ensuite affadie", constate David Madden, analyste marchés en chef pour CMC Markets UK.

"Le début de séance poussif des Etats-Unis a retiré l'envie aux investisseurs de faire monter les marchés européens", ajoute l'expert.

A mi-séance à Wall Street, le Dow Jones perdait 0,41%, le Nasdaq 1,35% et le S&P 500 0,86%.

Malgré une séance dans le vert mercredi, l'indice parisien reste en baisse de plus de 3% sur la semaine, en raison d'un lourd plongeon lundi sur fond d'inquiétudes liées à la résurgence de Covid-19 en Europe.

Plusieurs chiffres ronds ont été dépassés en ce début de semaine dans le monde concernant le bilan du Covid-19, montrant l'étendue de la crise sanitaire: 5 millions de cas confirmés en Europe, 200.000 morts aux Etats-Unis et 90.000 en Inde.

L'Espagne a logiquement présenté mercredi un PIB en baisse de 17,8% au deuxième trimestre par rapport au trimestre précédent.

En France, les conséquences économiques sont encore très lourdes: l'indice flash composite de l'activité globale sur le secteur privé s'est replié à 48,5 points, contre 51,6 points en août, un chiffre en dessous de 50 indiquant une contraction.

PARMI LES VALEURS DU JOUR

Le bras de fer a continué entre Suez (-0,33% à 14,90 euros) et Veolia (+0,57% à 18,38 euros) sur la tentative de rachat du premier par le second.

Le numéro deux français du secteur des maisons de retraite et des cliniques privées Orpea a reculé de 4,90% à 90,44 euros après la publication de ses résultats et l'annonce de l'acquisition de 50% du quatrième exploitant national de maisons de retraite en Irlande, Brindley Healthcare.

Le groupe Société Générale a baissé de 1,18% à 11,51 euros après avoir annoncé qu'il envisageait de fusionner ses réseaux Crédit du Nord et Société Générale.

Euronext CAC40

Quoi de neuf ?
La carte de l'épidémie de coronavirus en temps réel
Rendez-vous Partenaires
(AFP)

La Bourse de Paris clôture en petite hausse

Le 23 septembre 2020 à17:12

La Bourse de Paris a avancé de 0,62% mercredi, reprenant un peu d'élan après un début de semaine chaotique mais peinant à remonter plus franchement dans un contexte de recul des indices à Wall Street et d'inquiétudes fortes autour de la pandémie.

L'indice CAC 40 a pris 29,42 points à 4.802,26 points. Les principaux indices européens ont eux aussi affiché une hausse relativement modeste.

"Les actions montaient dans les premières heures de la séance mais leur avancée s'est ensuite affadie", constate David Madden, analyste marchés en chef pour CMC Markets UK.

"Le début de séance poussif des Etats-Unis a retiré l'envie aux investisseurs de faire monter les marchés européens", ajoute l'expert.

A mi-séance à Wall Street, le Dow Jones perdait 0,41%, le Nasdaq 1,35% et le S&P 500 0,86%.

Malgré une séance dans le vert mercredi, l'indice parisien reste en baisse de plus de 3% sur la semaine, en raison d'un lourd plongeon lundi sur fond d'inquiétudes liées à la résurgence de Covid-19 en Europe.

Plusieurs chiffres ronds ont été dépassés en ce début de semaine dans le monde concernant le bilan du Covid-19, montrant l'étendue de la crise sanitaire: 5 millions de cas confirmés en Europe, 200.000 morts aux Etats-Unis et 90.000 en Inde.

L'Espagne a logiquement présenté mercredi un PIB en baisse de 17,8% au deuxième trimestre par rapport au trimestre précédent.

En France, les conséquences économiques sont encore très lourdes: l'indice flash composite de l'activité globale sur le secteur privé s'est replié à 48,5 points, contre 51,6 points en août, un chiffre en dessous de 50 indiquant une contraction.

PARMI LES VALEURS DU JOUR

Le bras de fer a continué entre Suez (-0,33% à 14,90 euros) et Veolia (+0,57% à 18,38 euros) sur la tentative de rachat du premier par le second.

Le numéro deux français du secteur des maisons de retraite et des cliniques privées Orpea a reculé de 4,90% à 90,44 euros après la publication de ses résultats et l'annonce de l'acquisition de 50% du quatrième exploitant national de maisons de retraite en Irlande, Brindley Healthcare.

Le groupe Société Générale a baissé de 1,18% à 11,51 euros après avoir annoncé qu'il envisageait de fusionner ses réseaux Crédit du Nord et Société Générale.

Euronext CAC40

Quoi de neuf ?
La carte de l'épidémie de coronavirus en temps réel

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.