Coronavirus: le point sur la pandémie dans le monde

(AFP)

Nouveaux bilans, nouvelles mesures, faits marquants: un point sur les dernières évolutions de la pandémie de Covid-19.

- 750 milliards pour l'UE -

Avec un fonds de relance de 750 milliards d'euros pour soutenir l'économie européenne mise à mal par le coronavirus, la présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen dévoile mercredi un plan d'aide exceptionnelle, très attendu par les Etats éprouvés par la crise.

Selon des sources européennes à l'AFP, l'Italie devrait récupérer 172,754 milliards d'euros et l'Espagne 140,446 milliards d'euro. La France ne toucherait que 38,772 milliards d'euros.

- Reprise mais grave récession en France -

Depuis le début du déconfinement le 11 mai, l'activité est repartie "prudemment mais nettement" dans tous les secteurs en France, mais le produit intérieur brut (PIB) devrait quand même chuter "d'environ 20%" au deuxième trimestre, et de plus de 8% sur l'ensemble de l'année dans un scénario optimiste. C'est "la plus importante récession depuis la création des comptes nationaux en 1948", assure l'Institut national de la statistique.

- Vers une récession record au Brésil -

Le Brésil s'attend quant à lui à une récession record en 2020, les analystes les plus optimistes tablant sur une chute de -6% du PIB pour la première économie d'Amérique Latine, et les plus pessimistes de -10%, avec un taux de chômage supérieur à 18%, contre 12,2% actuellement.

- La faim en Espagne -

En Espagne, où la pauvreté explose plus vite que lors de la crise financière de 2008, ce sont des milliers de personnes qui se tournent, souvent pour la première fois de leur vie, vers l'aide alimentaire dont la demande a bondi de 40% durant le confinement, d'après la Fédération des banques alimentaires du pays (Fesbal).

Si l'économie espagnole a été frappée de plein fouet par le confinement, le problème est mondial: selon l'ONG Oxfam, la crise sanitaire pourrait précipiter 500 millions de personnes dans la pauvreté.

- Le plan de Renault-Nissan-Mitsubishi -

Les constructeurs automobiles Renault, Nissan et Mitsubishi Motors ont annoncé mercredi qu'ils visaient désormais prioritairement la rentabilité et mettaient fin à la course aux volumes.

Leur nouvelle stratégie prévoyant le développement et la production en commun de "près de 50%" de leurs modèles à l'horizon 2025 vise à "réduire les coûts et les dépenses d'investissements par modèle jusqu'à 40% pour les véhicules conçus sous ce nouveau schéma", selon l'alliance.

Déjà en grandes difficultés avant la crise provoquée par la pandémie de Covid-19, Nissan et Renault doivent dévoiler respectivement le 28 et 29 mai des plans d'économie sévères.

- Plus de 350.000 morts

La pandémie du nouveau coronavirus a fait au moins 350.608 morts dans le monde depuis son apparition en décembre en Chine, selon un bilan établi par l'AFP à partir de sources officielles mercredi à 11h00 GMT.

Les Etats-Unis sont le pays le plus lourdement touché, avec 98.929 décès. Suivent le Royaume-Uni (37.048), l'Italie (32.955), la France (28.530) et l'Espagne (27.117).

Selon l'OMS, la propagation du coronavirus "s'accélère" au Brésil, au Pérou et au Chili.

- Covid-19: stop à l'hydroxychloroquine en France -

La France a décidé mercredi de bannir la très controversée hydroxychloroquine pour traiter le Covid-19, après des semaines de débats sur l'efficacité de ce médicament et la publication d'une étude pointant ses dangers.

Un décret paru au Journal officel au lendemain d'un avis défavorable du Haut Conseil de la Santé publique (HCSP) abroge la possibilité de prescrire de l'hydroxychloroquine, hors essais cliniques.

burs-kd/mw/cac

Quoi de neuf ?
La carte de l'épidémie de coronavirus en temps réel
Rendez-vous Partenaires
(AFP)

Coronavirus: le point sur la pandémie dans le monde

Le 27 mai 2020 à12:16

Nouveaux bilans, nouvelles mesures, faits marquants: un point sur les dernières évolutions de la pandémie de Covid-19.

- 750 milliards pour l'UE -

Avec un fonds de relance de 750 milliards d'euros pour soutenir l'économie européenne mise à mal par le coronavirus, la présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen dévoile mercredi un plan d'aide exceptionnelle, très attendu par les Etats éprouvés par la crise.

Selon des sources européennes à l'AFP, l'Italie devrait récupérer 172,754 milliards d'euros et l'Espagne 140,446 milliards d'euro. La France ne toucherait que 38,772 milliards d'euros.

- Reprise mais grave récession en France -

Depuis le début du déconfinement le 11 mai, l'activité est repartie "prudemment mais nettement" dans tous les secteurs en France, mais le produit intérieur brut (PIB) devrait quand même chuter "d'environ 20%" au deuxième trimestre, et de plus de 8% sur l'ensemble de l'année dans un scénario optimiste. C'est "la plus importante récession depuis la création des comptes nationaux en 1948", assure l'Institut national de la statistique.

- Vers une récession record au Brésil -

Le Brésil s'attend quant à lui à une récession record en 2020, les analystes les plus optimistes tablant sur une chute de -6% du PIB pour la première économie d'Amérique Latine, et les plus pessimistes de -10%, avec un taux de chômage supérieur à 18%, contre 12,2% actuellement.

- La faim en Espagne -

En Espagne, où la pauvreté explose plus vite que lors de la crise financière de 2008, ce sont des milliers de personnes qui se tournent, souvent pour la première fois de leur vie, vers l'aide alimentaire dont la demande a bondi de 40% durant le confinement, d'après la Fédération des banques alimentaires du pays (Fesbal).

Si l'économie espagnole a été frappée de plein fouet par le confinement, le problème est mondial: selon l'ONG Oxfam, la crise sanitaire pourrait précipiter 500 millions de personnes dans la pauvreté.

- Le plan de Renault-Nissan-Mitsubishi -

Les constructeurs automobiles Renault, Nissan et Mitsubishi Motors ont annoncé mercredi qu'ils visaient désormais prioritairement la rentabilité et mettaient fin à la course aux volumes.

Leur nouvelle stratégie prévoyant le développement et la production en commun de "près de 50%" de leurs modèles à l'horizon 2025 vise à "réduire les coûts et les dépenses d'investissements par modèle jusqu'à 40% pour les véhicules conçus sous ce nouveau schéma", selon l'alliance.

Déjà en grandes difficultés avant la crise provoquée par la pandémie de Covid-19, Nissan et Renault doivent dévoiler respectivement le 28 et 29 mai des plans d'économie sévères.

- Plus de 350.000 morts

La pandémie du nouveau coronavirus a fait au moins 350.608 morts dans le monde depuis son apparition en décembre en Chine, selon un bilan établi par l'AFP à partir de sources officielles mercredi à 11h00 GMT.

Les Etats-Unis sont le pays le plus lourdement touché, avec 98.929 décès. Suivent le Royaume-Uni (37.048), l'Italie (32.955), la France (28.530) et l'Espagne (27.117).

Selon l'OMS, la propagation du coronavirus "s'accélère" au Brésil, au Pérou et au Chili.

- Covid-19: stop à l'hydroxychloroquine en France -

La France a décidé mercredi de bannir la très controversée hydroxychloroquine pour traiter le Covid-19, après des semaines de débats sur l'efficacité de ce médicament et la publication d'une étude pointant ses dangers.

Un décret paru au Journal officel au lendemain d'un avis défavorable du Haut Conseil de la Santé publique (HCSP) abroge la possibilité de prescrire de l'hydroxychloroquine, hors essais cliniques.

burs-kd/mw/cac

Quoi de neuf ?
La carte de l'épidémie de coronavirus en temps réel

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.