Boeing suspend sa production dans l'Etat de Washington pour une durée indéterminée

(AFP)

Le groupe aéronautique américain Boeing a annoncé dimanche qu'il prolongeait pour une durée indéterminée la suspension de l'activité dans ses usines de l'Etat de Washington, en raison des mesures de confinement adoptées face à la pandémie de coronavirus.


"Boeing prolonge la suspension temporaire des activités de production dans tous les sites de Puget Sound et de Moses Lake jusqu'à nouvel ordre", a précisé le géant de l'aéronautique dans un communiqué de presse.

Il s'agit de la prolongation de mesures mises en oeuvre à partir du 25 mars, dans ces deux usines situées dans l'Etat de Washington (nord-ouest).

Le groupe avait alors décidé de suspendre l'activité dans ses usines et de permettre aux employés qui le pouvaient de travailler depuis chez eux. Les personnels administratifs sont concernés principalement par cette dernière mesure.

Boeing avait alors précisé que les autres recevraient un congé payé sur dix jours représentant un salaire de deux semaines.

Ce ralentissement avait initialement été décidé pour une durée de deux semaines, et était donc censé prendre fin mercredi.

Cela concerne, entre autres, l'usine d'Everett, qui assemble notamment le 777, le 747, le 767 et une partie du 787, et dont une salariée était décédée des suites du Covid-19.

La production du monocouloir 737 MAX dans cet Etat était déjà suspendue depuis janvier. Ces appareils sont cloués au sol depuis plus d'un an après deux accidents rapprochés ayant fait 346 morts. La facture a déjà dépassé les 18 milliards de dollars et devrait encore grimper.

Le groupe précise que la situation est évaluée au jour le jour pour ses autres sites.

Boeing a annoncé jeudi la mise en oeuvre d'un plan de départs volontaires, sans donner d'autre détail.

Le plan de soutien économique de 2.200 milliards de dollars adopté au Congrès et ratifié par Donald Trump prévoit 17 milliards de dollars de prêts pour les entreprises "critiques pour la sécurité nationale". Cela viserait sans le nommer Boeing, qui avait demandé à l'Etat de le renflouer.

Boeing emploie environ 70.000 personnes dans l'Etat de Washington.

(AFP)

Quoi de neuf ?
La carte de l'épidémie de coronavirus en temps réel
Rendez-vous Partenaires
(AFP)

Boeing suspend sa production dans l'Etat de Washington pour une durée indéterminée

Le 06 avril 2020 à07:26

Le groupe aéronautique américain Boeing a annoncé dimanche qu'il prolongeait pour une durée indéterminée la suspension de l'activité dans ses usines de l'Etat de Washington, en raison des mesures de confinement adoptées face à la pandémie de coronavirus.


"Boeing prolonge la suspension temporaire des activités de production dans tous les sites de Puget Sound et de Moses Lake jusqu'à nouvel ordre", a précisé le géant de l'aéronautique dans un communiqué de presse.

Il s'agit de la prolongation de mesures mises en oeuvre à partir du 25 mars, dans ces deux usines situées dans l'Etat de Washington (nord-ouest).

Le groupe avait alors décidé de suspendre l'activité dans ses usines et de permettre aux employés qui le pouvaient de travailler depuis chez eux. Les personnels administratifs sont concernés principalement par cette dernière mesure.

Boeing avait alors précisé que les autres recevraient un congé payé sur dix jours représentant un salaire de deux semaines.

Ce ralentissement avait initialement été décidé pour une durée de deux semaines, et était donc censé prendre fin mercredi.

Cela concerne, entre autres, l'usine d'Everett, qui assemble notamment le 777, le 747, le 767 et une partie du 787, et dont une salariée était décédée des suites du Covid-19.

La production du monocouloir 737 MAX dans cet Etat était déjà suspendue depuis janvier. Ces appareils sont cloués au sol depuis plus d'un an après deux accidents rapprochés ayant fait 346 morts. La facture a déjà dépassé les 18 milliards de dollars et devrait encore grimper.

Le groupe précise que la situation est évaluée au jour le jour pour ses autres sites.

Boeing a annoncé jeudi la mise en oeuvre d'un plan de départs volontaires, sans donner d'autre détail.

Le plan de soutien économique de 2.200 milliards de dollars adopté au Congrès et ratifié par Donald Trump prévoit 17 milliards de dollars de prêts pour les entreprises "critiques pour la sécurité nationale". Cela viserait sans le nommer Boeing, qui avait demandé à l'Etat de le renflouer.

Boeing emploie environ 70.000 personnes dans l'Etat de Washington.

(AFP)

Quoi de neuf ?
La carte de l'épidémie de coronavirus en temps réel

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.