Espagne: accord de principe pour former un gouvernement entre Sanchez et Podemos

Le Parti socialiste du chef du gouvernement espagnol sortant Pedro Sanchez et la formation de gauche radicale Podemos ont scellé un accord de principe pour former un gouvernement de coalition, ont annoncé, mardi 12 novembre, M. Sanchez et le chef de Podemos.

0-https://medias24.com//photos_articles/big/12-11-2019/sanchez.jpg-oui
Espagne : accord de principe pour former un gouvernement entre Sanchez et Podemo Crédit photo: PIERRE-PHILIPPE MARCOU (Photo AFP)

Le 12 novembre 2019 à 15:16

Modifié le 12 novembre 2019 à 15:29

Un gouvernement composé de ces deux formations, qui avaient échoué à s'entendre il y a quelques mois, nécessitera toutefois l'appui d'autres forces pour être investi par la Chambre des députés issue des législatives de dimanche.

Le Parti socialiste (PSOE) de Sanchez, qui espérait obtenir une majorité claire pour mettre fin au blocage politique qui mine le pays depuis 2015, ne compte plus que 120 députés contre 123 après le précédent scrutin, en avril. Il s'est engagé à "débloquer la situation politique et à former un gouvernement progressiste".

Le Premier ministre socialiste sortant, Pedro Sanchez ,a remporté dimanche 10 novembre les quatrièmes législatives en quatre ans en Espagne mais, affaibli, n'a pas amélioré ses chances de gouverner alors que le parti d'extrême droite "Vox" est devenu la troisième force politique du pays, à la faveur de la crise catalane.

S'il parvient à être reconduit au pouvoir par la Chambre des députés, ce qu'il n'avait pas réussi à faire après le scrutin d'avril, Pedro Sanchez devra se contenter d'un fragile gouvernement minoritaire obligé de négocier des appuis au cas par cas au Parlement.

Tags : espagne
Crédit photo: PIERRE-PHILIPPE MARCOU

Espagne: accord de principe pour former un gouvernement entre Sanchez et Podemos

Le 12 novembre 2019 à15:29

Modifié le 12 novembre 2019 à 15:29

Le Parti socialiste du chef du gouvernement espagnol sortant Pedro Sanchez et la formation de gauche radicale Podemos ont scellé un accord de principe pour former un gouvernement de coalition, ont annoncé, mardi 12 novembre, M. Sanchez et le chef de Podemos.

com_redaction-56

Un gouvernement composé de ces deux formations, qui avaient échoué à s'entendre il y a quelques mois, nécessitera toutefois l'appui d'autres forces pour être investi par la Chambre des députés issue des législatives de dimanche.

Le Parti socialiste (PSOE) de Sanchez, qui espérait obtenir une majorité claire pour mettre fin au blocage politique qui mine le pays depuis 2015, ne compte plus que 120 députés contre 123 après le précédent scrutin, en avril. Il s'est engagé à "débloquer la situation politique et à former un gouvernement progressiste".

Le Premier ministre socialiste sortant, Pedro Sanchez ,a remporté dimanche 10 novembre les quatrièmes législatives en quatre ans en Espagne mais, affaibli, n'a pas amélioré ses chances de gouverner alors que le parti d'extrême droite "Vox" est devenu la troisième force politique du pays, à la faveur de la crise catalane.

S'il parvient à être reconduit au pouvoir par la Chambre des députés, ce qu'il n'avait pas réussi à faire après le scrutin d'avril, Pedro Sanchez devra se contenter d'un fragile gouvernement minoritaire obligé de négocier des appuis au cas par cas au Parlement.

A lire aussi


6
Les dernières annonces judiciaires
5
Les dernières annonces légales

Communication financière

IMMOLOG : Avis de Réunion_2020

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.