Environ 15% des élèves du privé ont basculé vers l’enseignement public, selon la FEP

C’est une estimation qui fait quelque peu grincer des dents la Fédération de l’enseignement privé (FEP) : environ 150.000 élèves ont quitté les établissements scolaires privés pour ceux du public entre l’année 2019-2020 et 2020-2021.

0-https://medias24.com//photos_articles/big/16-10-2020/colecoronavirus0.jpg-oui
Environ 15% des élèves du privé ont basculé vers l’enseignement public, selon la FEP

Le 16 octobre 2020 à 13:57

Modifié le 16 octobre 2020 à 14:21

Il s’agit bien d’une estimation, a précisé Kamal Daissaoui, président de la FEP, contacté par Médias24. Elle émane des différentes associations nationales et régionales adhérentes à la fédération, elle-même rattachée à la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM). 

Elle vient en tout cas confirmer les récentes déclarations de la Fédération nationale des associations de parents d’élèves (FNAPEM) à Médias24, qui a fait état d’un nombre ''exceptionnel'' de parents d’élèves ayant inscrit leurs enfants dans des écoles publiques alors qu’ils étaient scolarisés l’année dernière dans des écoles privées.

Environ 1.04 million d’élèves étaient inscrits dans l’enseignement privé l’année dernière. Ce transfert représente donc une réduction de 15% de l’effectif de l’enseignement général privé – écoles, collèges et lycées.

Joint par Médias24, le ministère de l’Éducation nationale a déclaré n’avoir pour l’heure aucun chiffre à communiquer sur la migration des élèves des établissements privés vers les établissements publics. L’opération de recensement annuelle devrait débuter sous peu, et ce n’est qu’à l’issue de cette opération que le ministère pourra évaluer, chiffres à l’appui, l’étendue de ce phénomène.

Environ 15% des élèves du privé ont basculé vers l’enseignement public, selon la FEP

Le 16 octobre 2020 à14:21

Modifié le 16 octobre 2020 à 14:21

C’est une estimation qui fait quelque peu grincer des dents la Fédération de l’enseignement privé (FEP) : environ 150.000 élèves ont quitté les établissements scolaires privés pour ceux du public entre l’année 2019-2020 et 2020-2021.

com_redaction-31

Il s’agit bien d’une estimation, a précisé Kamal Daissaoui, président de la FEP, contacté par Médias24. Elle émane des différentes associations nationales et régionales adhérentes à la fédération, elle-même rattachée à la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM). 

Elle vient en tout cas confirmer les récentes déclarations de la Fédération nationale des associations de parents d’élèves (FNAPEM) à Médias24, qui a fait état d’un nombre ''exceptionnel'' de parents d’élèves ayant inscrit leurs enfants dans des écoles publiques alors qu’ils étaient scolarisés l’année dernière dans des écoles privées.

Environ 1.04 million d’élèves étaient inscrits dans l’enseignement privé l’année dernière. Ce transfert représente donc une réduction de 15% de l’effectif de l’enseignement général privé – écoles, collèges et lycées.

Joint par Médias24, le ministère de l’Éducation nationale a déclaré n’avoir pour l’heure aucun chiffre à communiquer sur la migration des élèves des établissements privés vers les établissements publics. L’opération de recensement annuelle devrait débuter sous peu, et ce n’est qu’à l’issue de cette opération que le ministère pourra évaluer, chiffres à l’appui, l’étendue de ce phénomène.

A lire aussi


Communication financière

SALAFIN: Résultats Semestriels S1-2020

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.