Donald Trump décerne la Légion du mérite au Roi Mohammed VI (Communiqué)

Dans un communiqué en date du 15 janvier 2021, la porte-parole de la maison blanche revient sur la Légion du mérite, grade de commandant en chef, décernée au Roi Mohammed VI par le président Donald Trump. 

0-https://medias24.com//photos_articles/big/16-01-2021/RoiMohammedVI.jpg-oui
Donald Trump décerne la Légion du mérite au Roi Mohammed VI (Communiqué)

Le 16 janvier 2021 à 15:14

Modifié le 16 janvier 2021 à 17:42

C'est lors d'une cérémonie privée que l’ambassadrice du Maroc aux États-Unis, la princesse Lalla Joumala, "a accepté la décoration au nom du Roi Mohammed VI", indique le communiqué publié ce vendredi 15 janvier. 

Il s'agit de la Légion du mérite, grade de commandant en chef. Une décoration "prestigieuse rarement décernée", souligne le communiqué avant de préciser qu'elle "ne peut être décernée que par le président, généralement aux chefs d'État ou de gouvernement d'autres pays".

"Au cours de plus de deux décennies de leadership, le Roi Mohammed VI a fait progresser le partenariat profond et durable entre le Royaume du Maroc et les États-Unis dans tous les domaines. Sa vision et son courage personnel - y compris sa décision de renouer avec l'État d'Israël - ont redéfini positivement le paysage de la région MENA et inauguré une nouvelle ère de sécurité et de prospérité pour nos pays et le monde", poursuit-on de même source.

Le jour même et "en raison de son travail dans la promotion d'un accord de normalisation entre Israël et le Maroc", comme le souligne Reuters, le président américain a reçu la plus haute distinction du Royaume du Maroc. 

Il s'agit du Ouissam Al Mohammadi, uniquement décerné aux chefs d'Etats, "qui lui a été offert par le roi Mohammed VI et remis par la princesse Lalla Joumala", indique la même source. 

Donald Trump décerne la Légion du mérite au Roi Mohammed VI (Communiqué)

Le 16 janvier 2021 à15:56

Modifié le 16 janvier 2021 à 17:42

Dans un communiqué en date du 15 janvier 2021, la porte-parole de la maison blanche revient sur la Légion du mérite, grade de commandant en chef, décernée au Roi Mohammed VI par le président Donald Trump. 

com_redaction-20

C'est lors d'une cérémonie privée que l’ambassadrice du Maroc aux États-Unis, la princesse Lalla Joumala, "a accepté la décoration au nom du Roi Mohammed VI", indique le communiqué publié ce vendredi 15 janvier. 

Il s'agit de la Légion du mérite, grade de commandant en chef. Une décoration "prestigieuse rarement décernée", souligne le communiqué avant de préciser qu'elle "ne peut être décernée que par le président, généralement aux chefs d'État ou de gouvernement d'autres pays".

"Au cours de plus de deux décennies de leadership, le Roi Mohammed VI a fait progresser le partenariat profond et durable entre le Royaume du Maroc et les États-Unis dans tous les domaines. Sa vision et son courage personnel - y compris sa décision de renouer avec l'État d'Israël - ont redéfini positivement le paysage de la région MENA et inauguré une nouvelle ère de sécurité et de prospérité pour nos pays et le monde", poursuit-on de même source.

Le jour même et "en raison de son travail dans la promotion d'un accord de normalisation entre Israël et le Maroc", comme le souligne Reuters, le président américain a reçu la plus haute distinction du Royaume du Maroc. 

Il s'agit du Ouissam Al Mohammadi, uniquement décerné aux chefs d'Etats, "qui lui a été offert par le roi Mohammed VI et remis par la princesse Lalla Joumala", indique la même source. 

A lire aussi


6
Les dernières annonces judiciaires
5
Les dernières annonces légales

Communication financière

S2M : Communiqué Financier des Indicateurs du 4e trimestre 2020

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.