Dépenses: la Chambre des conseillers va faire des économies

Le bureau de la Chambre des conseillers a décidé de mettre en œuvre un plan de rationalisation des dépenses permettant d'économiser environ 10 millions de DH au titre de l'année en cours, dans le cadre des mesures urgentes destinées à assurer une gestion optimale des engagements financiers.

0-https://medias24.com//photos_articles/big/14-05-2020/2e-Chambre-aic0.jpg-oui
Dépenses: la Chambre des conseillers va faire des économies (Photo AIC press)

Le 14 mai 2020 à 12:23

Modifié le 14 mai 2020 à 13:24

Selon un communiqué du bureau de la deuxième Chambre, publié mercredi 13 mai, ce plan de rationalisation des dépenses va offrir la possibilité d'économiser environ 10 MDH au titre de l'exercice budgétaire en cours et ce en matière des dépenses d'investissement et de gestion programmées dans le budget de la Chambre.

Cette décision a été annoncée lors d'une réunion à distance tenue par le bureau et présidée par Hakim Benchamach, président de la Chambre des conseillers afin d'évaluer l'expérience du vote électronique à distance lors de la séance législative tenue mardi et d'examiner un ensemble de questions liées au contrôle de l'action gouvernementale et de la gestion administrative et financière de cette institution.

Le président de la Chambre et les membres du bureau se sont arrêtés, lors de cette réunion, sur les différents aspects du processus de vote électronique à distance qui a été adopté pour la première fois, mardi 12 mai, à l'occasion de l'étude et du vote sur le projet de loi 23.20, portant approbation du décret-loi 2.20.292 du 23 mars 2020, édictant des dispositions relatives à l'état d'urgence sanitaire et des mesures de sa déclaration.

M. Benchamach et les membres du bureau de la Chambre se sont réjouis du succès de cette expérience, la première dans l'histoire de l'action parlementaire au Maroc et la seconde en Afrique et au Moyen-Orient.

Le bureau a, en outre, souligné la nécessité d'accélérer la généralisation du vote électronique pour toutes les actions des commissions permanents et de s'atteler à surmonter les diverses difficultés techniques qui pourraient entraver cette pratique dans l'avenir, indique la même source.

Dans le cadre du suivi des répercussions de la pandémie du Covid-19, le bureau de la Chambre a décidé d'approuver la demande du chef du gouvernement de tenir une réunion conjointe du parlement consacrée au développement de la gestion du confinement sanitaire pour l'après 20 mai.

Dans ce même contexte, le bureau de la Chambre des conseillers a décidé de reporter à une date ultérieure la séance plénière qui devrait se tenir, mardi 19 mai 2020, et consacrée à la politique générale.

(Photo AIC press)

Dépenses: la Chambre des conseillers va faire des économies

Le 14 mai 2020 à12:32

Modifié le 14 mai 2020 à 13:24

Le bureau de la Chambre des conseillers a décidé de mettre en œuvre un plan de rationalisation des dépenses permettant d'économiser environ 10 millions de DH au titre de l'année en cours, dans le cadre des mesures urgentes destinées à assurer une gestion optimale des engagements financiers.

Selon un communiqué du bureau de la deuxième Chambre, publié mercredi 13 mai, ce plan de rationalisation des dépenses va offrir la possibilité d'économiser environ 10 MDH au titre de l'exercice budgétaire en cours et ce en matière des dépenses d'investissement et de gestion programmées dans le budget de la Chambre.

Cette décision a été annoncée lors d'une réunion à distance tenue par le bureau et présidée par Hakim Benchamach, président de la Chambre des conseillers afin d'évaluer l'expérience du vote électronique à distance lors de la séance législative tenue mardi et d'examiner un ensemble de questions liées au contrôle de l'action gouvernementale et de la gestion administrative et financière de cette institution.

Le président de la Chambre et les membres du bureau se sont arrêtés, lors de cette réunion, sur les différents aspects du processus de vote électronique à distance qui a été adopté pour la première fois, mardi 12 mai, à l'occasion de l'étude et du vote sur le projet de loi 23.20, portant approbation du décret-loi 2.20.292 du 23 mars 2020, édictant des dispositions relatives à l'état d'urgence sanitaire et des mesures de sa déclaration.

M. Benchamach et les membres du bureau de la Chambre se sont réjouis du succès de cette expérience, la première dans l'histoire de l'action parlementaire au Maroc et la seconde en Afrique et au Moyen-Orient.

Le bureau a, en outre, souligné la nécessité d'accélérer la généralisation du vote électronique pour toutes les actions des commissions permanents et de s'atteler à surmonter les diverses difficultés techniques qui pourraient entraver cette pratique dans l'avenir, indique la même source.

Dans le cadre du suivi des répercussions de la pandémie du Covid-19, le bureau de la Chambre a décidé d'approuver la demande du chef du gouvernement de tenir une réunion conjointe du parlement consacrée au développement de la gestion du confinement sanitaire pour l'après 20 mai.

Dans ce même contexte, le bureau de la Chambre des conseillers a décidé de reporter à une date ultérieure la séance plénière qui devrait se tenir, mardi 19 mai 2020, et consacrée à la politique générale.

A lire aussi


Communication financière

Communiqué de presse post Assemblée Générale Ordinaire de la société Aluminium du Maroc, réuni le 29 Juin 2020

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.