Covid. L'Algérie annonce une livraison imminente de 500.000 doses du vaccin Sputnik V

Selon Dr Djamel Fourar, porte-parole du comité scientifique Algérien, la réception d'un premier lot de 500.000 doses du vaccin Sputnik V est imminente. Près de 10 millions de doses sont attendues dans le cadre du système COVAX. 

0-https://medias24.com//photos_articles/big/17-01-2021/vaccin2104.jpg-oui
Covid. L'Algérie annonce une livraison imminente de 500.000 doses du vaccin Sputnik V

Le 17 janvier 2021 à 17:57

Modifié le 17 janvier 2021 à 18:01

Lors de son intervention lundi 11 janvier, à la radio algérienne "Chaine 3", Dr Djamel Fourar, porte-parole du comité scientifique de suivi de l'évolution de la pandémie du Covid-19 et directeur général de la prévention au sein du ministère Algérien de la Santé, s'est arrêté sur les préparatifs de la campagne de vaccination dans le pays.

"Il faut savoir qu'il y a une grande tension sur le vaccin au niveau mondial. C'est une campagne qui va s'étaler sur plusieurs mois voire plus d'une année et donc il faut échelonner les approvisionnements et les arrivées des vaccins de manière à pouvoir vacciner toutes les personnes prioritaires identifiées par le comité scientifique", explique-t-il. 

Questionné sur la date d'arrivée du premier lot de vaccin en Algérie, Dr Fourar annonce que "c'est imminent. Peut-être demain ou après demain", avant d'ajouter qu'il est "important de commencer avec une petite quantité, de manière à évaluer la logistique et la campagne pour pouvoir l'étendre à d'autres catégories de personnes prioritaires".

"On ne peut pas avoir une grosse quantité car il y a une tension extrême au niveau mondial. En dehors de ces 500.000 doses, nous sommes inscrits dans le système COVAX qui est surveillé par l'OMS et l'alliance GAVI et qui va permettre une répartition équitable des vaccins au niveau des 190 pays inscrits. Cette plateforme va nous permettre de couvrir au moins 20% de notre population, soit entre 8 et 10 millions de doses". 

Dr Fourar a par ailleurs rappelé que l'objectif de la campagne de vaccination anti-Covid en Algérie est de parvenir à vacciner au moins 80% de la population afin d'avoir une immunité de groupe et arrêter la transmission du virus.

Pour mener à bien cette opération, 8.000 centres de vaccination ont été mobilisés. La priorité sera accordée "aux professionnels de la santé, aux personnes qui exercent une fonction stratégique et essentielle, les plus de 65 ans, les personnes avec des comorbidités avant de vacciner le reste de la population âgé de plus 18 ans", indique Dr Fourar. 

Ce dernier souligne également que le pays s'intéresse à d'autres vaccins, notamment celui de AstraZeneca, car "il ne posera pas de problème au niveau de la conservation". 

Covid. L'Algérie annonce une livraison imminente de 500.000 doses du vaccin Sputnik V

Le 17 janvier 2021 à18:01

Modifié le 17 janvier 2021 à 18:01

Selon Dr Djamel Fourar, porte-parole du comité scientifique Algérien, la réception d'un premier lot de 500.000 doses du vaccin Sputnik V est imminente. Près de 10 millions de doses sont attendues dans le cadre du système COVAX. 

com_redaction-56

Lors de son intervention lundi 11 janvier, à la radio algérienne "Chaine 3", Dr Djamel Fourar, porte-parole du comité scientifique de suivi de l'évolution de la pandémie du Covid-19 et directeur général de la prévention au sein du ministère Algérien de la Santé, s'est arrêté sur les préparatifs de la campagne de vaccination dans le pays.

"Il faut savoir qu'il y a une grande tension sur le vaccin au niveau mondial. C'est une campagne qui va s'étaler sur plusieurs mois voire plus d'une année et donc il faut échelonner les approvisionnements et les arrivées des vaccins de manière à pouvoir vacciner toutes les personnes prioritaires identifiées par le comité scientifique", explique-t-il. 

Questionné sur la date d'arrivée du premier lot de vaccin en Algérie, Dr Fourar annonce que "c'est imminent. Peut-être demain ou après demain", avant d'ajouter qu'il est "important de commencer avec une petite quantité, de manière à évaluer la logistique et la campagne pour pouvoir l'étendre à d'autres catégories de personnes prioritaires".

"On ne peut pas avoir une grosse quantité car il y a une tension extrême au niveau mondial. En dehors de ces 500.000 doses, nous sommes inscrits dans le système COVAX qui est surveillé par l'OMS et l'alliance GAVI et qui va permettre une répartition équitable des vaccins au niveau des 190 pays inscrits. Cette plateforme va nous permettre de couvrir au moins 20% de notre population, soit entre 8 et 10 millions de doses". 

Dr Fourar a par ailleurs rappelé que l'objectif de la campagne de vaccination anti-Covid en Algérie est de parvenir à vacciner au moins 80% de la population afin d'avoir une immunité de groupe et arrêter la transmission du virus.

Pour mener à bien cette opération, 8.000 centres de vaccination ont été mobilisés. La priorité sera accordée "aux professionnels de la santé, aux personnes qui exercent une fonction stratégique et essentielle, les plus de 65 ans, les personnes avec des comorbidités avant de vacciner le reste de la population âgé de plus 18 ans", indique Dr Fourar. 

Ce dernier souligne également que le pays s'intéresse à d'autres vaccins, notamment celui de AstraZeneca, car "il ne posera pas de problème au niveau de la conservation". 

A lire aussi


6
Les dernières annonces judiciaires
5
Les dernières annonces légales

Communication financière

S2M : Communiqué Financier des Indicateurs du 4e trimestre 2020

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.