Covid-19: 495 enfants de moins de 15 ans atteints au Maroc, au 3 mai

Selon les différentes études dans le monde, les enfants semblent peu touchés par le Covid-19. Au Maroc, le nombre total d'enfants de moins de 15 ans atteints s'élève à 495, dont 125 guéris, au 3 mai 2020.

0-https://medias24.com//photos_articles/big/15-05-2020/corona-enfant0.jpg-oui
Covid-19: 495 enfants de moins de 15 ans atteints au Maroc, au 3 mai Source: Pixabay

Le 15 mai 2020 à 12:37

Modifié le 15 mai 2020 à 15:14

Le ministère de la Santé a récemment mis en ligne un bulletin spécial sur le coronavirus chez les enfants, réalisé par la Direction de l’épidémiologie et de lutte contre les maladies et le Centre national d’opérations d'urgence en santé publique (Nousp-Maroc), dont le but est de décrire les caractéristiques du covid-19 chez l'enfant de moins de 15 ans au Maroc. 

La description de cette infection chez l'enfant permettrait de mieux comprendre le rôle de cette classe dans la transmission de la maladie et ainsi une meilleure préparation des stratégies de lutte et de déconfinement. 

D'après cette note, entre le du 2 mars -date à laquelle a été enregistré le premier cas au Maroc- et le 3 mai 2020, le nombre total d’enfants de moins de 15 ans touchés par le Sras-CoV-2 était de 495, soit 9,4% de l’ensemble des cas de covid-19 au niveau national.

10-14 ans, la tranche d'âge la plus concernée

D'après le ministère, le nombre de cas enregistrés de covid-19 augmente avec l’âge, la tranche d’âge de 10 à 14 ans étant la plus touchée (42,6%), contre 31,1% pour la tranche d'âge 5-10 ans, 16,4% pour la 2-5 ans, et 0,8% chez les nouveau-nés. 

La région de Draâ-Tafilalet est la plus touchée

Les cas de covid-19 chez l’enfant de moins de 15 ans étaient locaux dans 98% des cas. Un lien épidémiologique a été retrouvé chez tous les enfants touchés.

Plus de 80% des cas ont été enregistrés dans les cinq régions du Maroc les plus touchées par l’épidémie, à savoir la région de Casablanca-Settat, Drâa-Tafilalet, Marrakech-Safi, Fès-Meknès, et la région Tanger-Tétouan-Al Hoceima.

L’incidence cumulée à l’échelle nationale était de 4,8/100.000 enfants. L’incidence cumulée la plus élevée était de 13,2/100.000 enfants, observée dans la région de Drâa-Tafilalet. "Ceci pourrait être expliqué par l’importance des foyers familiaux et la densité des familles, cette région étant caractérisée par les familles nombreuses", souligne le ministère.

Les filles moins touchées?

"Le sex-ratio (Masculin/Féminin) de la cohorte étudiée était de 1,3", indique le document.

Le taux de positivité chez les enfants de moins de 15 ans, au 3 mai, était de 12,1%, significativement supérieur au taux de positivité chez l’ensemble des cas testés au niveau national depuis le début de l’épidémie, qui était de 10,6%. 

Ce taux était de 10,4% chez les filles, inférieur à celui enregistré chez les garçons qui était de 13,6%.

Par tranches d'âge, ce taux était significativement plus élevé chez les enfants de 10 à 14 ans (15%) par rapport aux autres classes de 5 à 10 ans (10,7%) et de moins de 5 ans (11,3%).

Notons toutefois que le taux de positivité chez les enfants de moins de 15 ans a connu une diminution lente depuis le 23 mars, pour augmenter discrètement durant la semaine du 20 au 26 avril et diminuer de façon statistiquement significative durant la semaine du 27 mars au 3 mai. 

Plus de la moitié des cas sont asymptomatiques

Des recherches publiées sur la revue Pediatrics ont rapporté que 94% des cas de covid-19 chez l’enfant s’étaient présentés sous formes asymptomatiques à modérées.   

Au Maroc, 54,3% des cas de coronavirus de moins de 15 ans étaient asymptomatiques et 39,7% ont présenté un tableau clinique bénin. Seuls 1,1% des cas étaient sévères. 

D'après le ministère de  la Santé, "la proportion des cas bénins reste importante et de plus grandes séries dans d’autres études confirment le caractère bénin des formes cliniques de la maladie chez les enfants. Une description clinique portant sur les dossiers des malades est donc nécessaire pour mieux décrire la symptomatologie clinique du covid- 19 pédiatrique".

Egalement, lors de l’investigation de cas intra-familiaux, 28% de 36 enfants testés positifs par RT-PCR étaient asymptomatiques au moment de la découverte de leur infection.

Toux et fièvre

Pour les cas symptomatiques, la toux et la fièvre représentaient les signes les plus fréquents avec respectivement 76% et 62%.

L’anosmie (trouble de l'odorat) seule a été rapportée chez 3 enfants et son association avec l’agueusie (perte du goût) a été rapportée chez 3 autres enfants. 

"Dans notre cohorte, la symptomatologie respiratoire était dominante. D’autres études ont montré que les enfants présentent plus volontiers des formes ORL que des formes pulmonaires", notent les auteurs du document.

Un taux de guérison de 25,3% 

Sur les 495 cas de moins de 15 ans, seul un décès a été enregistré chez un nourrisson de 17 mois, admis dans un tableau sévère avec détresse respiratoire, ayant comme antécédents un retard pondéral (7kg à 17 mois) et une insuffisance rénale.

Le taux de létalité était ainsi de 0,2% et 125 enfants ont été déclarés guéris au 3 mai, soit un taux de guérison de 25,3%.

Le ministère explique également que la durée moyenne d’incubation chez l’enfant de moins de 15 ans au Maroc était de 5 jours (Min= 1 jour et Max =13 jours) et, 81,9% des cas avaient une période d’incubation inférieure ou égale à 7 jours. 

3 vagues de contamination chez les enfants

La courbe épidémique des cas de covid-19 chez les enfants de moins de 15 ans, a enregistré trois vagues à des intervalles de temps différents.

Une 1ère vague a été enregistrée du 2 au 8 avril 2020, suivie d’une 2e vague plus importante entre le 18 et le 26 avril 2020, coïncidant avec les grands clusters enregistrés au niveau national en milieu industriel, commercial, pénitencier et en milieu familial.

La 3ème vague a été moins prononcée, du 28 avril au 2 mai.

Rappelons qu'au vendredi 15 mai à 10h, le nombre total de personnes infectées au Maroc s'élève à 6.623 cas, tous âges confondus, dont 3.383 guérisons et 190 décès. 

Source: Pixabay

Covid-19: 495 enfants de moins de 15 ans atteints au Maroc, au 3 mai

Le 15 mai 2020 à13:33

Modifié le 15 mai 2020 à 15:14

Selon les différentes études dans le monde, les enfants semblent peu touchés par le Covid-19. Au Maroc, le nombre total d'enfants de moins de 15 ans atteints s'élève à 495, dont 125 guéris, au 3 mai 2020.

Le ministère de la Santé a récemment mis en ligne un bulletin spécial sur le coronavirus chez les enfants, réalisé par la Direction de l’épidémiologie et de lutte contre les maladies et le Centre national d’opérations d'urgence en santé publique (Nousp-Maroc), dont le but est de décrire les caractéristiques du covid-19 chez l'enfant de moins de 15 ans au Maroc. 

La description de cette infection chez l'enfant permettrait de mieux comprendre le rôle de cette classe dans la transmission de la maladie et ainsi une meilleure préparation des stratégies de lutte et de déconfinement. 

D'après cette note, entre le du 2 mars -date à laquelle a été enregistré le premier cas au Maroc- et le 3 mai 2020, le nombre total d’enfants de moins de 15 ans touchés par le Sras-CoV-2 était de 495, soit 9,4% de l’ensemble des cas de covid-19 au niveau national.

10-14 ans, la tranche d'âge la plus concernée

D'après le ministère, le nombre de cas enregistrés de covid-19 augmente avec l’âge, la tranche d’âge de 10 à 14 ans étant la plus touchée (42,6%), contre 31,1% pour la tranche d'âge 5-10 ans, 16,4% pour la 2-5 ans, et 0,8% chez les nouveau-nés. 

La région de Draâ-Tafilalet est la plus touchée

Les cas de covid-19 chez l’enfant de moins de 15 ans étaient locaux dans 98% des cas. Un lien épidémiologique a été retrouvé chez tous les enfants touchés.

Plus de 80% des cas ont été enregistrés dans les cinq régions du Maroc les plus touchées par l’épidémie, à savoir la région de Casablanca-Settat, Drâa-Tafilalet, Marrakech-Safi, Fès-Meknès, et la région Tanger-Tétouan-Al Hoceima.

L’incidence cumulée à l’échelle nationale était de 4,8/100.000 enfants. L’incidence cumulée la plus élevée était de 13,2/100.000 enfants, observée dans la région de Drâa-Tafilalet. "Ceci pourrait être expliqué par l’importance des foyers familiaux et la densité des familles, cette région étant caractérisée par les familles nombreuses", souligne le ministère.

Les filles moins touchées?

"Le sex-ratio (Masculin/Féminin) de la cohorte étudiée était de 1,3", indique le document.

Le taux de positivité chez les enfants de moins de 15 ans, au 3 mai, était de 12,1%, significativement supérieur au taux de positivité chez l’ensemble des cas testés au niveau national depuis le début de l’épidémie, qui était de 10,6%. 

Ce taux était de 10,4% chez les filles, inférieur à celui enregistré chez les garçons qui était de 13,6%.

Par tranches d'âge, ce taux était significativement plus élevé chez les enfants de 10 à 14 ans (15%) par rapport aux autres classes de 5 à 10 ans (10,7%) et de moins de 5 ans (11,3%).

Notons toutefois que le taux de positivité chez les enfants de moins de 15 ans a connu une diminution lente depuis le 23 mars, pour augmenter discrètement durant la semaine du 20 au 26 avril et diminuer de façon statistiquement significative durant la semaine du 27 mars au 3 mai. 

Plus de la moitié des cas sont asymptomatiques

Des recherches publiées sur la revue Pediatrics ont rapporté que 94% des cas de covid-19 chez l’enfant s’étaient présentés sous formes asymptomatiques à modérées.   

Au Maroc, 54,3% des cas de coronavirus de moins de 15 ans étaient asymptomatiques et 39,7% ont présenté un tableau clinique bénin. Seuls 1,1% des cas étaient sévères. 

D'après le ministère de  la Santé, "la proportion des cas bénins reste importante et de plus grandes séries dans d’autres études confirment le caractère bénin des formes cliniques de la maladie chez les enfants. Une description clinique portant sur les dossiers des malades est donc nécessaire pour mieux décrire la symptomatologie clinique du covid- 19 pédiatrique".

Egalement, lors de l’investigation de cas intra-familiaux, 28% de 36 enfants testés positifs par RT-PCR étaient asymptomatiques au moment de la découverte de leur infection.

Toux et fièvre

Pour les cas symptomatiques, la toux et la fièvre représentaient les signes les plus fréquents avec respectivement 76% et 62%.

L’anosmie (trouble de l'odorat) seule a été rapportée chez 3 enfants et son association avec l’agueusie (perte du goût) a été rapportée chez 3 autres enfants. 

"Dans notre cohorte, la symptomatologie respiratoire était dominante. D’autres études ont montré que les enfants présentent plus volontiers des formes ORL que des formes pulmonaires", notent les auteurs du document.

Un taux de guérison de 25,3% 

Sur les 495 cas de moins de 15 ans, seul un décès a été enregistré chez un nourrisson de 17 mois, admis dans un tableau sévère avec détresse respiratoire, ayant comme antécédents un retard pondéral (7kg à 17 mois) et une insuffisance rénale.

Le taux de létalité était ainsi de 0,2% et 125 enfants ont été déclarés guéris au 3 mai, soit un taux de guérison de 25,3%.

Le ministère explique également que la durée moyenne d’incubation chez l’enfant de moins de 15 ans au Maroc était de 5 jours (Min= 1 jour et Max =13 jours) et, 81,9% des cas avaient une période d’incubation inférieure ou égale à 7 jours. 

3 vagues de contamination chez les enfants

La courbe épidémique des cas de covid-19 chez les enfants de moins de 15 ans, a enregistré trois vagues à des intervalles de temps différents.

Une 1ère vague a été enregistrée du 2 au 8 avril 2020, suivie d’une 2e vague plus importante entre le 18 et le 26 avril 2020, coïncidant avec les grands clusters enregistrés au niveau national en milieu industriel, commercial, pénitencier et en milieu familial.

La 3ème vague a été moins prononcée, du 28 avril au 2 mai.

Rappelons qu'au vendredi 15 mai à 10h, le nombre total de personnes infectées au Maroc s'élève à 6.623 cas, tous âges confondus, dont 3.383 guérisons et 190 décès. 

A lire aussi


Communication financière

Aluminium du Maroc : Communiqué de presse suivant la réunion du Conseil d’Administration, réuni le 29 Juin 2020

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.