« Couvre-feu nocturne » : Voici les personnes autorisées à circuler

Suite à la décision d’instaurer "un couvre-feu nocturne" pendant le Ramadan, de 19h à 5h du matin, le ministère de l’Intérieur vient de publier une liste de cas exceptionnels pouvant continuer à circuler.

0-https://medias24.com//photos_articles/big/24-04-2020/police202030.jpg-oui
« Couvre-feu nocturne » : Voici les personnes autorisées à circuler

Le 24 avril 2020 à 19:05

Modifié le 24 avril 2020 à 19:05

Il s’agit :

- du personnel du secteur de la santé : médical, paramédical, transport sanitaire et cadres pharmaceutiques

- des agents d’autorité et des services sécuritaires, les membres des FAR, de la protection civile, le personnel de l’administration pénitentiaire, les agents de la Douane

- des personnes dans une situation d’urgence médicale

Les employés des secteurs suivants doivent disposer d’une attestation signée et cachetée par leurs supérieurs hiérarchiques :

- Les services de permanence dans les administrations publiques,

- Les chaines d’information publiques et les radios privées,

- Les services d’intervention dans les secteurs de l’eau, électricité, assainissement, propreté, télécommunications, autoroutes.

- Les muezzin chargés de lancer l’appel à la prière dans les mosquées,

- Les activités nécessaires à la vie quotidienne des citoyens et nécessitant un travail de nuit : boucheries, boulangeries, transporteurs de marchandises.

- Les activités industrielles, agricoles et halieutiques nécessitant un travail de nuit, comme l’industrie pharmaceutique, le textile, l’agroalimentaire, l’énergie & mines, les ports et aéroports.

- Les activités de centres d’appelles, de gardiennage et les pourvoyeurs de fonds.

>>Lire aussi : Ramadan : "Couvre-feu nocturne" de 19h à 5h du matin

« Couvre-feu nocturne » : Voici les personnes autorisées à circuler

Le 24 avril 2020 à19:05

Modifié le 24 avril 2020 à 19:05

Suite à la décision d’instaurer "un couvre-feu nocturne" pendant le Ramadan, de 19h à 5h du matin, le ministère de l’Intérieur vient de publier une liste de cas exceptionnels pouvant continuer à circuler.

Il s’agit :

- du personnel du secteur de la santé : médical, paramédical, transport sanitaire et cadres pharmaceutiques

- des agents d’autorité et des services sécuritaires, les membres des FAR, de la protection civile, le personnel de l’administration pénitentiaire, les agents de la Douane

- des personnes dans une situation d’urgence médicale

Les employés des secteurs suivants doivent disposer d’une attestation signée et cachetée par leurs supérieurs hiérarchiques :

- Les services de permanence dans les administrations publiques,

- Les chaines d’information publiques et les radios privées,

- Les services d’intervention dans les secteurs de l’eau, électricité, assainissement, propreté, télécommunications, autoroutes.

- Les muezzin chargés de lancer l’appel à la prière dans les mosquées,

- Les activités nécessaires à la vie quotidienne des citoyens et nécessitant un travail de nuit : boucheries, boulangeries, transporteurs de marchandises.

- Les activités industrielles, agricoles et halieutiques nécessitant un travail de nuit, comme l’industrie pharmaceutique, le textile, l’agroalimentaire, l’énergie & mines, les ports et aéroports.

- Les activités de centres d’appelles, de gardiennage et les pourvoyeurs de fonds.

>>Lire aussi : Ramadan : "Couvre-feu nocturne" de 19h à 5h du matin

A lire aussi


Communication financière

Communiqué de presse post Assemblée Générale Ordinaire de la société Aluminium du Maroc, réuni le 29 Juin 2020

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.