Coronavirus: les cliniques privées appelées en renfort

La mobilisation se poursuit pour accompagner les hôpitaux et centres de santé publics dans la gestion de la pandémie du coronavirus. Les cliniques privées sont mises à contribution.

0-https://medias24.com//photos_articles/big/23-03-2020/clinique.jpg-oui
Coronavirus : les cliniques privées appelées en renfort

Le 23 mars 2020 à 12:06

Modifié le 23 mars 2020 à 12:49

Une première série d'actions ont été entreprises lors de la dernière réunion de la commission de travail conjointe entre le ministère de la Santé et l'Association nationale des cliniques privées (ANCP). Ces mesures portent notamment sur la mobilisation de ressources et d'équipements en faveur des hôpitaux et centres de santé publics.

Une réunion s'est encore tenue samedi 21 mars au siège du CHU de Casablanca en présence de tous les acteurs, pour faire le point sur la situation.

Les mesures examinées portent sur:

- Le transfert et l'installation de 11 respirateurs et 13 moniteurs à l'hôpital Sidi Moumen. La réunion a été l'occasion de relancer les cliniques qui se sont déjà engagées dans la mise à disposition des respirateurs.

- 10 réanimateurs se sont déjà volontairement inscrits pour participer aux soins des patients. Un appel a été également lancé aux médecins pneumologues, cardiologues et infectiologues.

- 4 cliniques se sont déjà volontairement inscrites pour une éventuelle réquisition (Yasmine, Anoual, Vinci, Lilas ). Les autres cliniques, ayant des performances en réanimation, ont été également invitées à s'inscrire sur la liste.

Alertant sur le manque en respirateurs et moniteurs, les intervenants ont lancé un appel aux cliniques qui peuvent en mettre à la disposition des patients.

Coronavirus: les cliniques privées appelées en renfort

Le 23 mars 2020 à12:39

Modifié le 23 mars 2020 à 12:49

La mobilisation se poursuit pour accompagner les hôpitaux et centres de santé publics dans la gestion de la pandémie du coronavirus. Les cliniques privées sont mises à contribution.

Une première série d'actions ont été entreprises lors de la dernière réunion de la commission de travail conjointe entre le ministère de la Santé et l'Association nationale des cliniques privées (ANCP). Ces mesures portent notamment sur la mobilisation de ressources et d'équipements en faveur des hôpitaux et centres de santé publics.

Une réunion s'est encore tenue samedi 21 mars au siège du CHU de Casablanca en présence de tous les acteurs, pour faire le point sur la situation.

Les mesures examinées portent sur:

- Le transfert et l'installation de 11 respirateurs et 13 moniteurs à l'hôpital Sidi Moumen. La réunion a été l'occasion de relancer les cliniques qui se sont déjà engagées dans la mise à disposition des respirateurs.

- 10 réanimateurs se sont déjà volontairement inscrits pour participer aux soins des patients. Un appel a été également lancé aux médecins pneumologues, cardiologues et infectiologues.

- 4 cliniques se sont déjà volontairement inscrites pour une éventuelle réquisition (Yasmine, Anoual, Vinci, Lilas ). Les autres cliniques, ayant des performances en réanimation, ont été également invitées à s'inscrire sur la liste.

Alertant sur le manque en respirateurs et moniteurs, les intervenants ont lancé un appel aux cliniques qui peuvent en mettre à la disposition des patients.

A lire aussi


Communication financière

Communiqué de presse post Assemblée Générale Ordinaire de la société Aluminium du Maroc, réuni le 29 Juin 2020

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.