Comment se protéger sur les lieux de travail: les conduites à tenir

La direction de l’Epidémiologie et de la lutte contre les maladies liste les procédures et conduites à tenir sur les lieux de travail devant le risque Covid-19. Ces mesures peuvent être aussi bien valables en période de déconfinement.

0-https://medias24.com//photos_articles/big/30-04-2020/entreprise3.jpg-oui
Comment se protéger sur les lieux de travail : les conduites à tenir

Le 30 avril 2020 à 12:55

Modifié le 02 mai 2020 à 13:07

Bien détaillées, les mesures sont destinées aux employeurs qui sont amenés à les observer et les suivre, même si un cas de Covid-19 n'a pas encore été enregistré dans l’entreprise. Elles ont pour objectif de protéger aussi bien l’employé que le client et sont valables aussi pour prévenir la propagation d'infections respiratoires sur le lieu de travail, telles que le rhume et la grippe.

Les mesures sont comme suit:

- S’assurer que les lieux de travail sont propres et les mesures d’hygiène respectées,

- Promouvoir un lavage des mains régulier et approfondi par les employés, les sous-traitants et les clients,

- Promouvoir une bonne hygiène respiratoire sur le lieu de travail,

- En cas de transmission communautaire: tout travailleur, client ou sous-traitant ayant une toux légère ou une fièvre doit rester à son domicile, et chercher des soins auprès des structures de santé. Une personne qui a pris des médicaments simples, comme le paracétamol, l'ibuprofène ou l'aspirine qui peuvent masquer les symptômes de l'infection, doit rester à son domicile (ou travailler à domicile).

 Comment gérer les réunions de travail

Avant la réunion (ou événement), il faut élaborer un plan de préparation pour prévenir l'infection et se poser deux questions importantes: la réunion, pourrait-elle être remplacée par une téléconférence ou un événement en ligne? Pourrait-elle être réduite afin que moins de personnes y assistent?

Ainsi, il faut :

- Identifier à l'avance les canaux d'information et de communication avec les partenaires clés telles que la santé et les autorités de soins de santé,

- Précommander suffisamment de fournitures et de matériel, y compris des mouchoirs et un désinfectant pour les mains pour tous les participants,

- Disposer des masques chirurgicaux à la disposition de toute personne qui présente des symptômes respiratoires,

- Surveiller activement où circule Covid-19,

- S’assurer que tous les organisateurs et participants (traiteurs et visiteurs de l'événement) fournissent leurs coordonnées et leur indiquer que ses dernières seront partagées avec les autorités locales de santé (si un participant présente des symptômes d’une maladie infectieuse suspectée).

- Elaborer un plan de réponse au cas où un participant à la réunion tomberait malade.

Durant la réunion, l’employeur doit fournir des informations ou un briefing, de préférence oralement et par écrit, sur Covid-19 et les mesures que les organisateurs prennent pour sécuriser cet événement pour les participants.

Il peut aussi:

- Encourager, le lavage régulier des mains ou l'utilisation d'un désinfectant à l'alcool par tous les participants,

- Encourager les participants à se couvrir le visage du coude ou d'un mouchoir s'ils toussent ou éternuent,

- Présenter des distributeurs de mains à base d'alcool autour de la salle,

- Arranger les sièges selon l’espace du lieu de la réunion ou de l’événement de manière à ce que les participants soient distants d'au moins un mètre,

- Garder les fenêtres et les portes ouvertes,

- Si quelqu'un commence à se sentir mal, il faut suivre le plan de préparation ou appeler Allo Veille (080 100 47 47) ou le SAMU (141).

Par ailleurs, comment préparer l’entreprise à un éventuel cas de Covid-19? Tout d’abord, il faut commencer par élaborer un plan correspondant à une suspicion de Covid-19 sur le lieu de travail. Le plan devrait couvrir le fait de placer la personne malade dans une pièce ou un endroit où elle est isolée des autres sur le lieu de travail, en limitant le nombre de personnes en contact avec la personne malade et en contactant les autorités sanitaires locales.

Elaborer un plan d'urgence

Dans le cas où l'épidémie est déclarée dans les communautés où l'entreprise opère, l'employeur doit:

- Identifier les personnes qui pourraient être à risque et les soutenir. Cela pourrait inclure des personnes qui se sont récemment rendues dans une zone qui a signalé des cas, ou d'autres membres du personnel, âgés ou atteints par des maladies chroniques (comme le diabète ou les maladies cardiaques et pulmonaires).

- Demander l’avis de l’autorité de santé de la province ou préfecture en cas de besoin et, le cas échéant, se référer aux directives du ministère de la Santé mises en ligne sur son site.

Encouragez le télétravail régulier dans votre organisation

Le télétravail aidera votre entreprise à continuer de fonctionner pendant que vos employés restent en sécurité. L'employeur doit fournir le matériel nécessaire pour travailler à domicile: téléphone, ordinateur, modem, courrier électronique... Il ne faudra garder, dans les locaux de l'entreprise, que le personnel nécessaire et dont la présence est obligatoire, en procédant à la limitation des regroupements de travailleurs dans des espaces réduits et avec des rotations d’équipes.

L'entreprise doit également octroyer des autorisations de déplacement aux salariés qui se déplacent lorsque les autorités l’exigent. 

 Elaborer un plan de continuité des activités en cas d'épidémie

Le plan doit indiquer comment faire fonctionner l’entreprise même si un nombre important d'employés, de sous-traitants et de fournisseurs ne peuvent pas se rendre sur le site de l’entreprise, soit en raison de restrictions locales de voyage, soit parce qu'ils sont malades. Dans ce cas, l'employeur doit communiquer son plan et s’assurer que ses collaborateurs sont conscients de ce qu'ils doivent faire, ou ne pas faire.

Il doit notamment:

- Insister sur des points clés tels que l'importance de ne pas travailler même s'ils ne présentent que des symptômes bénins ou s’ils ont dû prendre des médicaments simples (par exemple paracétamol, ibuprofène) qui peuvent masquer les symptômes.

- S’assurer que le plan traite des conséquences sur la santé mentale et les conséquences sociales d'un cas de Covid-19 sur le lieu de travail ou dans la communauté et offrir des informations et du soutien,

- Pour les petites et moyennes entreprises sans soutien interne en matière de santé et de bien- être du personnel, il faut développer des partenariats et des plans avec les prestataires locaux de services sociaux et de santé avant toute urgence. 

Comment se protéger sur les lieux de travail: les conduites à tenir

Le 30 avril 2020 à14:07

Modifié le 02 mai 2020 à 13:07

La direction de l’Epidémiologie et de la lutte contre les maladies liste les procédures et conduites à tenir sur les lieux de travail devant le risque Covid-19. Ces mesures peuvent être aussi bien valables en période de déconfinement.

Bien détaillées, les mesures sont destinées aux employeurs qui sont amenés à les observer et les suivre, même si un cas de Covid-19 n'a pas encore été enregistré dans l’entreprise. Elles ont pour objectif de protéger aussi bien l’employé que le client et sont valables aussi pour prévenir la propagation d'infections respiratoires sur le lieu de travail, telles que le rhume et la grippe.

Les mesures sont comme suit:

- S’assurer que les lieux de travail sont propres et les mesures d’hygiène respectées,

- Promouvoir un lavage des mains régulier et approfondi par les employés, les sous-traitants et les clients,

- Promouvoir une bonne hygiène respiratoire sur le lieu de travail,

- En cas de transmission communautaire: tout travailleur, client ou sous-traitant ayant une toux légère ou une fièvre doit rester à son domicile, et chercher des soins auprès des structures de santé. Une personne qui a pris des médicaments simples, comme le paracétamol, l'ibuprofène ou l'aspirine qui peuvent masquer les symptômes de l'infection, doit rester à son domicile (ou travailler à domicile).

 Comment gérer les réunions de travail

Avant la réunion (ou événement), il faut élaborer un plan de préparation pour prévenir l'infection et se poser deux questions importantes: la réunion, pourrait-elle être remplacée par une téléconférence ou un événement en ligne? Pourrait-elle être réduite afin que moins de personnes y assistent?

Ainsi, il faut :

- Identifier à l'avance les canaux d'information et de communication avec les partenaires clés telles que la santé et les autorités de soins de santé,

- Précommander suffisamment de fournitures et de matériel, y compris des mouchoirs et un désinfectant pour les mains pour tous les participants,

- Disposer des masques chirurgicaux à la disposition de toute personne qui présente des symptômes respiratoires,

- Surveiller activement où circule Covid-19,

- S’assurer que tous les organisateurs et participants (traiteurs et visiteurs de l'événement) fournissent leurs coordonnées et leur indiquer que ses dernières seront partagées avec les autorités locales de santé (si un participant présente des symptômes d’une maladie infectieuse suspectée).

- Elaborer un plan de réponse au cas où un participant à la réunion tomberait malade.

Durant la réunion, l’employeur doit fournir des informations ou un briefing, de préférence oralement et par écrit, sur Covid-19 et les mesures que les organisateurs prennent pour sécuriser cet événement pour les participants.

Il peut aussi:

- Encourager, le lavage régulier des mains ou l'utilisation d'un désinfectant à l'alcool par tous les participants,

- Encourager les participants à se couvrir le visage du coude ou d'un mouchoir s'ils toussent ou éternuent,

- Présenter des distributeurs de mains à base d'alcool autour de la salle,

- Arranger les sièges selon l’espace du lieu de la réunion ou de l’événement de manière à ce que les participants soient distants d'au moins un mètre,

- Garder les fenêtres et les portes ouvertes,

- Si quelqu'un commence à se sentir mal, il faut suivre le plan de préparation ou appeler Allo Veille (080 100 47 47) ou le SAMU (141).

Par ailleurs, comment préparer l’entreprise à un éventuel cas de Covid-19? Tout d’abord, il faut commencer par élaborer un plan correspondant à une suspicion de Covid-19 sur le lieu de travail. Le plan devrait couvrir le fait de placer la personne malade dans une pièce ou un endroit où elle est isolée des autres sur le lieu de travail, en limitant le nombre de personnes en contact avec la personne malade et en contactant les autorités sanitaires locales.

Elaborer un plan d'urgence

Dans le cas où l'épidémie est déclarée dans les communautés où l'entreprise opère, l'employeur doit:

- Identifier les personnes qui pourraient être à risque et les soutenir. Cela pourrait inclure des personnes qui se sont récemment rendues dans une zone qui a signalé des cas, ou d'autres membres du personnel, âgés ou atteints par des maladies chroniques (comme le diabète ou les maladies cardiaques et pulmonaires).

- Demander l’avis de l’autorité de santé de la province ou préfecture en cas de besoin et, le cas échéant, se référer aux directives du ministère de la Santé mises en ligne sur son site.

Encouragez le télétravail régulier dans votre organisation

Le télétravail aidera votre entreprise à continuer de fonctionner pendant que vos employés restent en sécurité. L'employeur doit fournir le matériel nécessaire pour travailler à domicile: téléphone, ordinateur, modem, courrier électronique... Il ne faudra garder, dans les locaux de l'entreprise, que le personnel nécessaire et dont la présence est obligatoire, en procédant à la limitation des regroupements de travailleurs dans des espaces réduits et avec des rotations d’équipes.

L'entreprise doit également octroyer des autorisations de déplacement aux salariés qui se déplacent lorsque les autorités l’exigent. 

 Elaborer un plan de continuité des activités en cas d'épidémie

Le plan doit indiquer comment faire fonctionner l’entreprise même si un nombre important d'employés, de sous-traitants et de fournisseurs ne peuvent pas se rendre sur le site de l’entreprise, soit en raison de restrictions locales de voyage, soit parce qu'ils sont malades. Dans ce cas, l'employeur doit communiquer son plan et s’assurer que ses collaborateurs sont conscients de ce qu'ils doivent faire, ou ne pas faire.

Il doit notamment:

- Insister sur des points clés tels que l'importance de ne pas travailler même s'ils ne présentent que des symptômes bénins ou s’ils ont dû prendre des médicaments simples (par exemple paracétamol, ibuprofène) qui peuvent masquer les symptômes.

- S’assurer que le plan traite des conséquences sur la santé mentale et les conséquences sociales d'un cas de Covid-19 sur le lieu de travail ou dans la communauté et offrir des informations et du soutien,

- Pour les petites et moyennes entreprises sans soutien interne en matière de santé et de bien- être du personnel, il faut développer des partenariats et des plans avec les prestataires locaux de services sociaux et de santé avant toute urgence. 

A lire aussi


Communication financière

SONASID : Effets de la crise sanitaire sur les résultats du 1er semestre 2020

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.