Coloration de l’eau de l’Oued Bouskoura: Les éclaircissements de Lydec

Selon Lydec, les analyses effectuées montrent qu'il ne s'agit pas d'une pollution mais d'une coloration qui a été traitée depuis. L'industriel qui en est responsable a été sommé de suspendre ses déversements.

0-https://medias24.com//photos_articles/big/17-01-2021/lydec01.jpg-oui
Coloration de l’eau de l’Oued Bouskoura: Les éclaircissements de Lydec

Le 17 janvier 2021 à 14:58

Modifié le 17 janvier 2021 à 15:04

Dans un communiqué daté du 17 janvier 2021, Lydec apporte des explications au sujet de la coloration de l'eau de l'Oued de Bouskoura constatée plus tôt dans la semaine. 

Selon ledit communiqué, "les effluents de couleur rouge concentré émanant d’un industriel spécialisé dans les colorants alimentaires ont coloré les eaux épurées par la Station d’épuration des eaux usées (STEP) de Nouaceur qui se déversent dans le Canal agricole (Oued Miricane). Cette coloration s’est propagée et a atteint l’Oued Bouskoura". 

Pour y remédier, Lydec annonce avoir prélevé et analysé les eaux colorées auprès du laboratoire d'analyses agréé "Labelma", selon lequel "les rejets sont conformes aux normes en vigueur et donc sans risques. Il s'agit d'une coloration et non d'une pollution". 

Cette coloration a été "immédiatement" traitée au niveau de la STEP de Nouaceur. Désormais, les eaux épurées par la STEP sont décolorées et limpides. 

A travers le même communiqué, Lydec annonce "mène un suivi régulier des rejets industriels au niveau du grand Casablanca et veille à la qualité des eaux déversées dans le milieu naturel".

Quant à l'industriel qui n'a pas respecté son engagement de traiter la coloration en amont de ses rejets, Lydec indique qu'il "a été sommé de suspendre ses déversements".

Coloration de l’eau de l’Oued Bouskoura: Les éclaircissements de Lydec

Le 17 janvier 2021 à15:00

Modifié le 17 janvier 2021 à 15:04

Selon Lydec, les analyses effectuées montrent qu'il ne s'agit pas d'une pollution mais d'une coloration qui a été traitée depuis. L'industriel qui en est responsable a été sommé de suspendre ses déversements.

com_redaction-56

Dans un communiqué daté du 17 janvier 2021, Lydec apporte des explications au sujet de la coloration de l'eau de l'Oued de Bouskoura constatée plus tôt dans la semaine. 

Selon ledit communiqué, "les effluents de couleur rouge concentré émanant d’un industriel spécialisé dans les colorants alimentaires ont coloré les eaux épurées par la Station d’épuration des eaux usées (STEP) de Nouaceur qui se déversent dans le Canal agricole (Oued Miricane). Cette coloration s’est propagée et a atteint l’Oued Bouskoura". 

Pour y remédier, Lydec annonce avoir prélevé et analysé les eaux colorées auprès du laboratoire d'analyses agréé "Labelma", selon lequel "les rejets sont conformes aux normes en vigueur et donc sans risques. Il s'agit d'une coloration et non d'une pollution". 

Cette coloration a été "immédiatement" traitée au niveau de la STEP de Nouaceur. Désormais, les eaux épurées par la STEP sont décolorées et limpides. 

A travers le même communiqué, Lydec annonce "mène un suivi régulier des rejets industriels au niveau du grand Casablanca et veille à la qualité des eaux déversées dans le milieu naturel".

Quant à l'industriel qui n'a pas respecté son engagement de traiter la coloration en amont de ses rejets, Lydec indique qu'il "a été sommé de suspendre ses déversements".

A lire aussi


6
Les dernières annonces judiciaires
5
Les dernières annonces légales

Communication financière

DOUJA PROMOTION : Indicateurs du 4ème trimestre 2020

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.