Cellule terroriste démantelée le 10 septembre: 5 prévenus devant le juge d'instruction

Cinq individus, interpellés le 10 septembre par le BCIJ pour implication présumée dans une cellule terroriste, ont été déférés devant le juge d'instruction sur réquisition du parquet général de mener une enquête à leur sujet.

0-https://medias24.com//photos_articles/big/23-09-2020/bcij-hammouchi3.jpg-oui
Cellule terroriste du 10 septembre : 5 prévenus devant le juge d'instruction

Le 23 septembre 2020 à 10:16

Modifié le 23 septembre 2020 à 10:32

Le parquet a également requis leur arrestation et leur mise sous écrou, a annoncé le procureur général du Roi près la cour d'appel de Rabat, dans un communiqué.

Deux des cinq prévenus ont été déférés devant le juge d'instruction pour implication présumée dans la constitution d'une association criminelle en vue de préparer et de commettre des actes terroristes, la fabrication d'explosifs et la possession et utilisation d'armes, et la tentative de fabrication d'explosifs à base de produits chimiques et de substances utilisées dans la fabrication et la préparation d'explosifs.

Les deux mis en cause sont également déférés pour tentative d'atteinte à la vie d'autrui avec préméditation dans le cadre d'un projet collectif visant à porter atteinte à l'ordre général à travers l'intimidation, la terreur et la violence, collecte et gestion de sommes d'argent en vue de les utiliser dans la commission d'actes terroristes, incitation et persuasion d'autrui de commettre des actes terroristes, apologie d'actes constituant un crime terroriste et apologie d'une organisation terroriste, désobéissance, tenue de réunions publiques sans autorisation préalable, et exercice d'une activité dans une association non-autorisée.

Les autres individus, ajoute le communiqué, ont été déférés pour leur implication présumée dans la constitution d'une association criminelle en vue de préparer et de commettre des actes terroristes dans le cadre d'un projet collectif visant à porter atteinte à l'ordre général à travers l'intimidation, la terreur et la violence, incitation et persuasion d'autrui de commettre des actes terroristes, apologie d'actes constituant un crime terroriste et apologie d'une organisation terroriste, tenue de réunions publiques sans autorisation préalable, et exercice d'une activité dans une association non-autorisée.

Le procureur général du Roi près la cour d'appel de Rabat a précisé que le juge d'instruction a décidé d'écrouer les prévenus après les avoir interrogés en première instance.

(Avec MAP)

Lire aussi: Démantèlement d'une cellule terroriste s'activant à Temara, Skhirat, Tiflet et Tanger

Cellule terroriste démantelée le 10 septembre: 5 prévenus devant le juge d'instruction

Le 23 septembre 2020 à10:32

Modifié le 23 septembre 2020 à 10:32

Cinq individus, interpellés le 10 septembre par le BCIJ pour implication présumée dans une cellule terroriste, ont été déférés devant le juge d'instruction sur réquisition du parquet général de mener une enquête à leur sujet.

com_redaction-56

Le parquet a également requis leur arrestation et leur mise sous écrou, a annoncé le procureur général du Roi près la cour d'appel de Rabat, dans un communiqué.

Deux des cinq prévenus ont été déférés devant le juge d'instruction pour implication présumée dans la constitution d'une association criminelle en vue de préparer et de commettre des actes terroristes, la fabrication d'explosifs et la possession et utilisation d'armes, et la tentative de fabrication d'explosifs à base de produits chimiques et de substances utilisées dans la fabrication et la préparation d'explosifs.

Les deux mis en cause sont également déférés pour tentative d'atteinte à la vie d'autrui avec préméditation dans le cadre d'un projet collectif visant à porter atteinte à l'ordre général à travers l'intimidation, la terreur et la violence, collecte et gestion de sommes d'argent en vue de les utiliser dans la commission d'actes terroristes, incitation et persuasion d'autrui de commettre des actes terroristes, apologie d'actes constituant un crime terroriste et apologie d'une organisation terroriste, désobéissance, tenue de réunions publiques sans autorisation préalable, et exercice d'une activité dans une association non-autorisée.

Les autres individus, ajoute le communiqué, ont été déférés pour leur implication présumée dans la constitution d'une association criminelle en vue de préparer et de commettre des actes terroristes dans le cadre d'un projet collectif visant à porter atteinte à l'ordre général à travers l'intimidation, la terreur et la violence, incitation et persuasion d'autrui de commettre des actes terroristes, apologie d'actes constituant un crime terroriste et apologie d'une organisation terroriste, tenue de réunions publiques sans autorisation préalable, et exercice d'une activité dans une association non-autorisée.

Le procureur général du Roi près la cour d'appel de Rabat a précisé que le juge d'instruction a décidé d'écrouer les prévenus après les avoir interrogés en première instance.

(Avec MAP)

Lire aussi: Démantèlement d'une cellule terroriste s'activant à Temara, Skhirat, Tiflet et Tanger

A lire aussi


Communication financière

LafargeHolcim Maroc : Nomination de deux administrateurs indépendants

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.