CAN 2019. Hervé Renard: "C'est à moi d'assumer les responsabilités"

Ce vendredi 5 juillet, l'équipe nationale a été éliminée en huitièmes de finale de la CAN 2019 par le Bénin (1-1, 4-1 tab). Une énorme surprise pour tous les amateurs du football marocain et africain. Voici les premières déclarations d'Hervé Renard.

0-https://medias24.com//photos_articles/big/05-07-2019/herverenard0.jpg-oui
CAN 2019. Hervé Renard:

Le 05 juillet 2019 à 20:52

Modifié le 06 juillet 2019 à 17:01

Interrogé en conférence de presse d'après-match par un journaliste béninois, Hervé Renard n'a pas voulu confirmer, ni infirmer son départ de la tête du Onze national, longtemps annoncé par le journal français "L'Equipe".

"Lorsqu'on est coach, il faut rester calme dans toutes les circonstances. Ça ne sert à rien d'insulter qui que ce soit ou de mettre la faute sur les autres... Ce n'est pas mon genre et c'est à moi d'assumer les responsabilités", a déclaré le technicien français.

Il a poursuivi: "Ça fait trois ans et demi que je suis au Maroc avec des joueurs qui m'ont beaucoup donné. Ce soir, il est encore tôt, tranquille (sourire). On va rentrer à l'hôtel, et malheureusement, il va falloir faire nos valises. Et puis avec la déception, les jours qui vont s'écouler, chacun prendra les décisions qu'il doit prendre en son âme et conscience."

"Je félicite le Bénin. L’équipe béninoise a battu l’Algérie en qualifications et a fait match nul contre le Ghana et le Cameroun en phase de groupes. Nous nous sommes retrouvés en dehors de la compétition et je suis responsable".

"Nous étions conscients de toutes les hypothèses. Hier, nous avons intensifié nos préparatifs et les tirs aux buts en faisaient partie.
Benatia s'est entraîné et devrait figurer parmi les principaux joueurs du match".

"Hakim Ziyach a été brillant lors des éliminatoires et s'est moins distingué en phase finale".

"Nous avions des ambitions et de grands espoirs, mais nous n'avons pas pu trouver les solutions adéquates. Nous devons accepter le résultat tel qu'il est, c'est le football. Mais je ressens de la frustration face au public marocain".

Selon le média égyptien "Elcaptain" et le journal "Al Mountakhab", une réunion d'urgence des membres du bureau fédéral de la FRMF était en cours à l'hôtel de la délégation marocaine au Caire, à la demande de Fouzi Lekjâa, pour décider du sort de Hervé Renard.

Rappelons, pour la petite histoire, qu'avant le coup d'envoi de la compétition, Hervé Renard n'avait jamais été du même avis que le président de la FRMF Fouzi Lekjâa, qui lui, voyait les Lions de l'Atlas capables de remporter le titre. Lekjaâ a répété avec insistance que le titre "doit" revenir "naturellement" au Maroc. Le contrat entre les deux parties court jusqu'en juin 2022.

CAN 2019. Hervé Renard: "C'est à moi d'assumer les responsabilités"

Le 05 juillet 2019 à20:52

Modifié le 06 juillet 2019 à 17:01

Ce vendredi 5 juillet, l'équipe nationale a été éliminée en huitièmes de finale de la CAN 2019 par le Bénin (1-1, 4-1 tab). Une énorme surprise pour tous les amateurs du football marocain et africain. Voici les premières déclarations d'Hervé Renard.

Interrogé en conférence de presse d'après-match par un journaliste béninois, Hervé Renard n'a pas voulu confirmer, ni infirmer son départ de la tête du Onze national, longtemps annoncé par le journal français "L'Equipe".

"Lorsqu'on est coach, il faut rester calme dans toutes les circonstances. Ça ne sert à rien d'insulter qui que ce soit ou de mettre la faute sur les autres... Ce n'est pas mon genre et c'est à moi d'assumer les responsabilités", a déclaré le technicien français.

Il a poursuivi: "Ça fait trois ans et demi que je suis au Maroc avec des joueurs qui m'ont beaucoup donné. Ce soir, il est encore tôt, tranquille (sourire). On va rentrer à l'hôtel, et malheureusement, il va falloir faire nos valises. Et puis avec la déception, les jours qui vont s'écouler, chacun prendra les décisions qu'il doit prendre en son âme et conscience."

"Je félicite le Bénin. L’équipe béninoise a battu l’Algérie en qualifications et a fait match nul contre le Ghana et le Cameroun en phase de groupes. Nous nous sommes retrouvés en dehors de la compétition et je suis responsable".

"Nous étions conscients de toutes les hypothèses. Hier, nous avons intensifié nos préparatifs et les tirs aux buts en faisaient partie.
Benatia s'est entraîné et devrait figurer parmi les principaux joueurs du match".

"Hakim Ziyach a été brillant lors des éliminatoires et s'est moins distingué en phase finale".

"Nous avions des ambitions et de grands espoirs, mais nous n'avons pas pu trouver les solutions adéquates. Nous devons accepter le résultat tel qu'il est, c'est le football. Mais je ressens de la frustration face au public marocain".

Selon le média égyptien "Elcaptain" et le journal "Al Mountakhab", une réunion d'urgence des membres du bureau fédéral de la FRMF était en cours à l'hôtel de la délégation marocaine au Caire, à la demande de Fouzi Lekjâa, pour décider du sort de Hervé Renard.

Rappelons, pour la petite histoire, qu'avant le coup d'envoi de la compétition, Hervé Renard n'avait jamais été du même avis que le président de la FRMF Fouzi Lekjâa, qui lui, voyait les Lions de l'Atlas capables de remporter le titre. Lekjaâ a répété avec insistance que le titre "doit" revenir "naturellement" au Maroc. Le contrat entre les deux parties court jusqu'en juin 2022.

A lire aussi


Communication financière

Communiqué post AG 30 juin 2020 - LafargeHolcim Maroc

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.