BMCI : Résultats mitigés en 2018

Recul de la marge d'intérêt et de la marge sur commissions, stagnation du PNB, baisse du résultat brut d'exploitation... l'activité de la BMCI n'a pas été très bonne en 2018. Seule éclaircie : la légère amélioration des bénéfices.

0-https://medias24.com//photos_articles/big/27-03-2019/SIEGE-BMCI-20.jpg-oui

Le 27 mars 2019 à 15:54

Modifié le 28 mars 2019 à 23:38

Au terme de l’année 2018, le groupe BMCI a réalisé un Produit net Bancaire (PNB) de 3,03 milliards de dirhams, en quasi-stagnation par rapport à l’exercice précédent (+0,4%).

Le groupe bancaire explique cette évolution par la baisse du niveau de la marge d’intérêt (-2,1%) et de la marge sur commissions (-1,8%). Des replis contrebalancés par la hausse des opérations des marchés (+39,1%).

Les frais de gestion consolidés s’élèvent à 1,67 milliard de dirhams, en hausse de 1,7% par rapport à 2017.

Le coefficient d’exploitation consolidé s’affiche ainsi à 53,3% à fin décembre 2018.

Les crédits à la clientèle progressent de 7,7% et les dépôts de 6,2%.

Sur le volet commercial, les crédits par caisse à la clientèle consolidés ont atteint 52,5 milliards de dirhams contre 48,8 milliards au 1er janvier 2018, soit une augmentation de 7,7%.

En face, les dépôts de la clientèle consolidés ont enregistré une augmentation de 6,2%, pour atteindre 46,1 milliards de dirhams à fin décembre 2018 contre 43,4 milliards au 1er janvier de la même année.

Les dépôts non rémunérés représentent plus de 68% du total des ressources de la banque.

Le ratio crédits/dépôts s’établit ainsi à 114% au lieu de 112% un an auparavant.

Les engagements par signature se sont établis quant à eux à 21,8 milliards de dirhams, en progression de 15,7%, reflétant une "bonne dynamique" sur l’activité trade, d’après le management de la banque.

Le Résultat brut d’exploitation (RBE) consolidé ressort pour sa part en légère baisse de 1,1%, pour s’établir à 1,41 milliard de dirhams. 

Le coût du risque consolidé a baissé de 8,6% pour se situer à 479 millions de dirhams à fin 2018.

Ainsi, le taux de couverture des créances par les provisions des comptes sociaux s’établit à 80,4%.

Le résultat avant impôts du groupe s’élève, quant à lui, à 908 millions de dirhams, en quasi-stagnation par rapport à l’année 2017 (+0,6%).

Côté bénéfices, le groupe a réalisé un RNPG de 562 millions de dirhams contre 546 millions à fin 2017, soit une progression de 2,9%. Le groupe n'a pas communiqué toutefois sur le dividende qui sera distribué aux actionnaires. 

Le management de la BMCI annonce également avoir investi 136 millions de dirhams en 2018, dont 52% en IT et 48% en immobilier d’exploitation.

BMCI : Résultats mitigés en 2018

Le 27 mars 2019 à15:54

Modifié le 28 mars 2019 à 23:38

Recul de la marge d'intérêt et de la marge sur commissions, stagnation du PNB, baisse du résultat brut d'exploitation... l'activité de la BMCI n'a pas été très bonne en 2018. Seule éclaircie : la légère amélioration des bénéfices.

com_redaction-10

Au terme de l’année 2018, le groupe BMCI a réalisé un Produit net Bancaire (PNB) de 3,03 milliards de dirhams, en quasi-stagnation par rapport à l’exercice précédent (+0,4%).

Le groupe bancaire explique cette évolution par la baisse du niveau de la marge d’intérêt (-2,1%) et de la marge sur commissions (-1,8%). Des replis contrebalancés par la hausse des opérations des marchés (+39,1%).

Les frais de gestion consolidés s’élèvent à 1,67 milliard de dirhams, en hausse de 1,7% par rapport à 2017.

Le coefficient d’exploitation consolidé s’affiche ainsi à 53,3% à fin décembre 2018.

Les crédits à la clientèle progressent de 7,7% et les dépôts de 6,2%.

Sur le volet commercial, les crédits par caisse à la clientèle consolidés ont atteint 52,5 milliards de dirhams contre 48,8 milliards au 1er janvier 2018, soit une augmentation de 7,7%.

En face, les dépôts de la clientèle consolidés ont enregistré une augmentation de 6,2%, pour atteindre 46,1 milliards de dirhams à fin décembre 2018 contre 43,4 milliards au 1er janvier de la même année.

Les dépôts non rémunérés représentent plus de 68% du total des ressources de la banque.

Le ratio crédits/dépôts s’établit ainsi à 114% au lieu de 112% un an auparavant.

Les engagements par signature se sont établis quant à eux à 21,8 milliards de dirhams, en progression de 15,7%, reflétant une "bonne dynamique" sur l’activité trade, d’après le management de la banque.

Le Résultat brut d’exploitation (RBE) consolidé ressort pour sa part en légère baisse de 1,1%, pour s’établir à 1,41 milliard de dirhams. 

Le coût du risque consolidé a baissé de 8,6% pour se situer à 479 millions de dirhams à fin 2018.

Ainsi, le taux de couverture des créances par les provisions des comptes sociaux s’établit à 80,4%.

Le résultat avant impôts du groupe s’élève, quant à lui, à 908 millions de dirhams, en quasi-stagnation par rapport à l’année 2017 (+0,6%).

Côté bénéfices, le groupe a réalisé un RNPG de 562 millions de dirhams contre 546 millions à fin 2017, soit une progression de 2,9%. Le groupe n'a pas communiqué toutefois sur le dividende qui sera distribué aux actionnaires. 

Le management de la BMCI annonce également avoir investi 136 millions de dirhams en 2018, dont 52% en IT et 48% en immobilier d’exploitation.

A lire aussi


6
Les dernières annonces judiciaires
5
Les dernières annonces légales

Communication financière

LafargeHolcim Maroc : Communication financière T3 2020

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.