Berd: La croissance du Maroc devrait passer à 3,2% en 2019

Les pays du sud et de l'est de la Méditerranée (Semed), dont le Maroc, connaîtront une croissance plus forte en 2019 et 2020, selon les dernières perspectives économiques de la Berd.

0-https://medias24.com//photos_articles/big/08-05-2019/RABATlibrededroit.jpg-oui
Berd: La croissance du Maroc devrait passer à 3,2% en 2019

Le 08 mai 2019 à 14:00

Modifié le 08 mai 2019 à 14:29

La croissance moyenne dans les cinq pays du Semed (Egypte, Jordanie, Liban, Maroc et Tunisie) devrait s'établir à 4,6% en 2019, contre 4,4% en 2018. En 2020, elle devrait s'établir à 5,1%, selon une nouvelle note de la Banque européenne pour la reconstruction et le développement, publié ce mercredi 8 mai.

"Au Maroc, la croissance devrait passer à 3,2% en 2019 et à 3,8% en 2020, sous l'effet d'un renforcement de la croissance dans les secteurs non agricoles, après un ralentissement à 3,1% en 2018", indique la Berd.

"Cette croissance potentielle permettra l'amélioration de la gestion budgétaire et la diversification économique loin du secteur de l’agriculture". Elle permettra également la reprise des arrivées touristiques, l'augmentation des investissements directs étrangers, l'expansion rapide des industries de l’automobile et de l’aéronautique et l'expansion du secteur minier".

Berd: La croissance du Maroc devrait passer à 3,2% en 2019

Le 08 mai 2019 à14:23

Modifié le 08 mai 2019 à 14:29

Les pays du sud et de l'est de la Méditerranée (Semed), dont le Maroc, connaîtront une croissance plus forte en 2019 et 2020, selon les dernières perspectives économiques de la Berd.

com_redaction-56

La croissance moyenne dans les cinq pays du Semed (Egypte, Jordanie, Liban, Maroc et Tunisie) devrait s'établir à 4,6% en 2019, contre 4,4% en 2018. En 2020, elle devrait s'établir à 5,1%, selon une nouvelle note de la Banque européenne pour la reconstruction et le développement, publié ce mercredi 8 mai.

"Au Maroc, la croissance devrait passer à 3,2% en 2019 et à 3,8% en 2020, sous l'effet d'un renforcement de la croissance dans les secteurs non agricoles, après un ralentissement à 3,1% en 2018", indique la Berd.

"Cette croissance potentielle permettra l'amélioration de la gestion budgétaire et la diversification économique loin du secteur de l’agriculture". Elle permettra également la reprise des arrivées touristiques, l'augmentation des investissements directs étrangers, l'expansion rapide des industries de l’automobile et de l’aéronautique et l'expansion du secteur minier".

A lire aussi


6
Les dernières annonces judiciaires
5
Les dernières annonces légales

Communication financière

DOUJA PROMOTION : Indicateurs du 4ème trimestre 2020

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.